The Missing - Saison 2 (2016) : le test complet du DVD

The Missing

Réalisé par Ben Chanan
Avec David Morrissey, Keeley Hawes et Tchéky Karyo

Édité par Koba Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 30/05/2017
Critique

The Missing - saison 2

Noël 2014 à Eckhausen, une petite ville allemande. Une jeune femme épuisée s’effondre sur la place du village. Elle dit être Alice Webster, disparue à l’été 2003, et cite le nom de Sophie Giroux, une fille du même âge sur la disparition de laquelle avait enquêté à Paris l’inspecteur Julien Baptiste, aujourd’hui retraité. Prévenu, il rejoint Eckhausen, dans l’espoir qu’Alice puisse lui fournir des indices qui permettraient de retrouver Sophie ou de désigner le ou les coupables de son enlèvement…

The Missing, saison 2, le deuxième volet d’une anthologie avec Julien Baptiste, un flic qui dédie sa retraite à résoudre des affaires classées. Le scénario, plus complexe que celui du premier volet, avec des personnages plus nombreux, plusieurs lieux d’action, d’Allemagne en Suisse en passant par le Kurdistan irakien, avec des allers et retours du présent à 2014, est tout aussi rigoureusement construit par les deux coscénaristes et producteurs, les frères Jack et Harry Williams, également producteurs d’autres séries, dont l’originale Fleabag qui mériterait largement une édition en France.

The Missing - saison 2

Ils ont, comme pour la saison 1, eu la bonne idée de confier la réalisation de tous les épisodes à un seul homme, ici Ben Chanan, ce qui contribue à l’unité stylistique de la série. Les moyens, apparemment confortables de la production, ont permis une réalisation soignée, avec plus de cent jours de tournage, et le recrutement d’une solide distribution comptant, notamment, David Morrissey (State of Play (Jeux de pouvoir), Meadowlands / Cape Wrath, le Governor des saisons 3 et 4 de The Walking Dead), Keely Hawes (Tipping the Velvet, MI-5 / Spooks, saisons 1 et 2), Laura Fraser, remarquée dans Lip Service (dont seule la saison 1 a été éditée en France et revue récemment dans la dernière saison de Breaking Bad).

The Missing donne à Tchéky Karyo, plus encore que le premier volet, l’opportunité d’incarner un personnage inoubliable, pathétique, obsédé par le besoin de réparer les conséquences de son échec dans l’affaire de la disparition de Sophie Giroux dont la mère s’était suicidée par désespoir.

L’alternance de scènes dans le présent et de retours en arrière contribuent à donner de l’épaisseur aux personnages : paradoxalement, le retour de l’enfant disparue ébranle les fondations sur lesquelles, temps aidant, la famille avait réussi à rasseoir son équilibre.

Une remarquable minisérie, mystérieuse, rythmée par des scènes d’action et quelques twists plausibles.

The Missing - saison 2

Généralités - 3,5 / 5

The Missing saison 2 (8 x 59 minutes), coéditée par Koba Films et Showshank Films, tient sur trois DVD-9 logés dans un boîtier de 14 mm. Le menu animé et musical (avec la même chanson niaise qui accompagnait le générique de chaque épisode de la saison 1) propose le choix entre la version originale, en anglais et en allemand, sauf quelques dialogues en français, avec sous-titres optionnels, et un doublage en français.

On peut s’étonner du choix de réserver le format Dolby Digital 5.1 au doublage alors que la version originale doit se satisfaire du DD 2.0 stéréo.

Une fois de plus, nous regrettons que la France ait été privée de l’édition Blu-ray, disponible au Royaume Uni.

Bonus - 2,5 / 5

Entretien avec Tchéky Karyo (10’). L’acteur commente le récit et parle de son personnage, devenu populaire dans les pays anglo-saxons. Pas vraiment passionnant.

Le tournage de la série (43’). Jack et Harry Williams, le réalisateur Ben Chanan, les producteurs et les acteurs, eux aussi, commentent l’histoire et les personnages en ne donnant que peu d’informations sur le tournage. On nous dit, cependant, qu’il a duré 102 jours et s’est principalement déroulé en Belgique.

Image - 4,0 / 5

L’image (1.78:1), propre, bien contrastée, propose des couleurs soigneusement étalonnées et bénéficie d’une meilleure définition que celle, trop douce, de la saison 1.

Son - 3,5 / 5

Le son Dolby Digital 2.0 stéréo de la version originale, d’un bon niveau de qualité, est occasionnellement affecté par un excès de réverbération des dialogues, pas ressenti dans le doublage. L’encodage Dolby Digital 5.1 du doublage profite surtout à l’accompagnement musical, l’ambiance restant centrée sur les voies frontales.

The Missing - saison 2

Crédits images : © 2017 New Pictures Limited/Company

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

5,0
5
1
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 30 mai 2017
The Missing, le deuxième volet d’une anthologie, tient les promesses du premier. Alice, enlevée à 11 ans, donnée pour morte, réapparaît onze ans plus tard. Une autre occasion pour Tchéky Karyo d’incarner un flic à la retraite, littéralement obsédé par la recherche du coupable.

Lire les avis »

Multimédia
The Missing - Saison 2
Bande-annonce VOST
The Missing - Saison 2
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus