Le Dîner des vampires (2016) : le test complet du DVD

Eat Local

Réalisé par Jason Flemyng
Avec Charlie Cox, Mackenzie Crook et Tony Curran

Édité par Marco Polo Production

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 18/08/2017
Critique

Le Dîner des vampires

Les huit membres du conseil d’administration des vampires de cette région de l’Angleterre se réunissent tous les cinquante ans, cette fois dans une ferme isolée. À l’ordre du jour, le dépassement des quotas de victimes fixés lors de la dernière réunion pour éviter d’attirer trop l’attention des autorités locales dont Thomas s’est rendu coupable en faisant seize victimes de trop, de surcroît de très jeunes enfants. Pour le remplacer, Vanessa propose Sebastian : il a toutes les qualifications pour le poste, sauf une : c’est un vivant, un vrai, pas un non-mort. La situation se complique encore : la ferme est encerclée par un détachement de militaires armés… jusqu’aux canines !

Le Dîner des vampires (le titre original contient une incitation à réduire « l’empreinte carbone » : Eat Local) est le premier film de l’acteur britannique Jason Flemyng qui compte à son palmarès plus d’une centaine de films, téléfilms ou séries, dont X-Men : Le commencement, Gemma Bovery, The Missing - Saison 1

Le Dîner des vampires

« Je ne suis pas raciste : je tue n’importe qui ! »

Le Dîner des vampires emploie une brochette d’acteurs chevronnés, dont Charlie Cox, l’incarnation du héros de la série Daredevil (Série), et Freema Agyeman, coéquipière de David Tennant dans les saisons 3 et 4 du Doctor Who (2005). On découvre, par ailleurs, quelques bonnes idées dans le scénario et des trouvailles dans les dialogues, teintées d’humour noir quand, par exemple, les vampires se plaignent de la dégradation de leurs conditions de « non-vie » entraînée par les avancées technologiques : plus difficile, maintenant, d’échapper à la police depuis qu’elle peut tracer le DNA. Heureusement, l’afflux d’immigrés dont la disparition laisse tout le monde indifférent vient faciliter leur approvisionnement pour peu qu’ils ne soient pas regardants sur la couleur de la peau de leurs proies.

Le Dîner des vampires, malgré ces quelques atouts, peine pourtant à soutenir l’attention. La faute à une réalisation manquant de fantaisie et un à montage sans inspiration qui ne réussit par à soutenir le rythme.

Le Dîner des vampires

Technique - 7 / 10

Le Dîner des vampires (90 minutes) tient sur un DVD-9 logé dans un boîtier épais de 14 mm. Le menu fixe et muet propose le choix entre version originale, avec sous-titres imposés (trop gros et placés trop haut, ils couvrent près du tiers de l’image quand ils s’étalent sur deux lignes) et doublage en français, les deux au format Dolby Digital 5.1.

Sort simultanément une édition Blu-ray.

Aucun bonus vidéo.

L’image (1.85:1), bien que toutes les scènes soient tournées de nuit (c’est le lot des vampires respectueux des traditions), reste toujours parfaitement lisible avec des contrastes fermes et des noirs denses.

Le son (Dolby Digital 5.1) de la version originale assure une parfaite clarté des dialogues et utilise à bon escient les voies latérales pour créer une cohérente impression d’immersion. Le doublage en français manque de naturel et place les voix beaucoup trop en avant.

Le Dîner des vampires

Crédits images : © Evolution Pictures, Hereford Films

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
7 / 10
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
0
3
2
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
cinéphilgégé
Le 11 mai 2019
Pour un film de vampires, ça part quand même un peu dans tous les sens. Mais bon, on passe un bon moment et ça,sans prise de tête.
Avatar
Philippe Gautreau
Le 19 août 2017
Les bonnes idées ne manquent pas dans Le Dîner des vampires, une comédie horrifique sur la détérioration des conditions de « non-vie » des vampires dans l’Angleterre d’aujourd’hui, mais elles sont insuffisamment mises en valeur par un réalisation conventionnelle et un montage qui peine à soutenir le rythme.

Lire les avis »

Multimédia
Le Dîner des vampires
Bande-annonce

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)