Jack Strong : le test complet du DVD

2014. Réalisé par Wladyslaw Pasikowski
Avec Marcin Dorocinski, Maja Ostaszewska et Patrick Wilson

Édité par Koba Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 18/01/2018
Critique

Jack Strong

Le colonel polonais Ryszard Kukliński, l’un des organisateurs du plan d’invasion de la Tchécoslovaquie mis en oeuvre pour réprimer la révolte du printemps de Prague, siège à l’état-major de l’armée polonaise quand il est choqué par l’ingérence de Moscou et la répression de la grève des ouvriers des chantiers navals de Gdansk, en décembre 1970. Il commence alors à transmettre à la CIA des renseignements sur les plans militaires du pacte de Varsovie…

Jack Strong, le nom sous lequel se cache Ryszard Kukliński (à ne pas confondre avec son homonyme, Richard Kuklinski, le plus célèbre des tueurs à gages américains) est une histoire vraie, mise en images par le scénariste et réalisateur polonais Wladyslaw Pasikowski, notamment coscénariste de Katyn, réalisé par Andrzej Wajda en 2007.

Jack Strong

Réalisé en 2014 et édité sur DVD au Royaume Uni et aux USA dès 2015, Jack Strong, encore inédit en France, rappelle des événements ignorés du grand public bien qu’ils aient pu contribuer, pendant la « guerre froide » à limiter le risque d’escalade vers un troisième conflit mondial.

Jack Strong, grâce à un scénario bien structuré (à la John Le Carré) et un habile montage, est un documentaire-fiction prenant, avec une spectaculaire course-poursuite en voiture et aussi de réels moments de suspense dans la deuxième moitié du film, quand les activités secrètes du colonel Kukliński commencent à attirer sur lui les soupçons du contre-espionnage et du Kremlin, d’autant que le sort qui lui serait réservé s’il était démasqué ne serait pas enviable : la première scène du film montre l’exécution, en 1963, du colonel Oleg Penkovsky, condamné pour des faits semblables et jeté vivant dans le four d’une fonderie !

Un bon film d’espionnage, recommandé, bien qu’on puisse regretter que cette édition soit privée de la version originale ce qui n’est pourtant pas dans les habitudes de Koba Films.

Jack Strong

Technique - 7,5 / 10

Jack Strong (123 minutes) tient sur un DVD-9 logé dans un boîtier non fourni pour le test, effectué sur check disc. Le film est proposé dans son seul doublage en français, au format Dolby Digital 5.1, est aussi disponible dans une édition Blu-ray.

Aucun bonus, seulement l’Espace découverte Koba Films avec de courts extraits d’Insurrection (Miasto 44), de L’Accusé (Contratiempo) et des miniséries The Game - Intégrale de la série et The Missing saison 2.

L’image (2.35:1) bénéficie d’une fine résolution, sans défauts de compression, de couleurs bien étalonnées et de contrastes fermes, avec des noirs profonds.

Le son Dolby Digital 5.1 du doublage en français (pas de version originale) assure une parfaite compréhension des dialogues et donne de l’ampleur à l’accompagnement musical. L’utilisation des voies latérales aurait pu être plus systématique mais réussit, dans certaines scènes, à créer une convaincante impression d’immersion.

Jack Strong

Crédits images : © Koba Films

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
7,5 / 10
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 18 janvier 2018
Jack Strong, encore inédit en France, rapporte des événements réels ignorés du grand public bien qu’ils aient pu contribuer, pendant la « guerre froide », à limiter le risque d’escalade vers un troisième conflit mondial. Ce prenant film d’espionnage aurait largement mérité une sortie dans nos salles.

Lire les avis »

Multimédia
Jack Strong
Bande-annonce VOST

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus