The Hollow Crown - Saison 1 (2012) : le test complet du DVD

The Hollow Crown

Réalisé par Rupert Goold
Avec Ben Whishaw, Jeremy Irons et Tom Hiddleston

Édité par L'Atelier d'Images

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 28/09/2018
Critique

The Hollow Crown - Saison 1

Le roi d’Angleterre Richard II est appelé à régler une discorde entre ses deux cousins, Henry Bolingbroke, duc de Lancaster et Thomas Mowbray, duc de Norfolk. Il leur ordonne de s’affronter en duel. Le jour venu, le roi interrompt le duel et bannit ses cousins du pays… Bolingbroke reviendra pour exiger que Richard II abdique à son profit. La couronne passera ainsi de la maison des Plantagenet à celle de la maison de Lancaster, sur la tête de Henry IV, puis de son fils, Henry V.

Cette première saison de la série adapte pour l’écran une partie des neuf pièces historiques de William Shakespeare, une tétralogie écrite entre 1595 et 1599 (trois quarts de siècle avant notre théâtre classique), comprenant The Life and Death of King Richard the Second, Henry the Fourth, en deux parties, et The Life of King Henry the Fifth.

Le théâtre de Shakespeare, fidèle à la vérité historique de son époque, a inspiré plus d’une adaptation pour le grand et le petit écran, en réalité 1 384 si l’on se fie à IMDb, dont une bonne trentaine encore en préparation. Autant dire que le filon est loin d’être épuisé !

The Hollow Crown - Saison 1

Honour is a mere scutcheon / L’honneur n’est qu’un colifichet (Falstaff)

The Hollow Crown retrace la vie, souvent tragique, des trois monarques. Les deux derniers sont observés par un témoin imaginaire, John Falstaff, qui apparaît aussi dans la comédie Les Joyeuses commères de Windsor (The Merry Wives of Windsor). Shakespeare ne s’intéresse pas qu’aux princes et John Falstaff, un paillard, un ribaud taillé comme un baril de bière, leur fausse souvent compagnie pour nous emmener au milieu du petit peuple, voire dans les bistros et les bordels dans lesquels il traîne avec « Hal », le prince de Galles, le futur Henry V.

The Hollow Crown facilite l’accessibilité des oeuvres, par le choix du tournage en extérieur, dans le Northumberland et le pays de Galles, et, pour les intérieurs, de décors réels, et par une diction aussi naturelle que possible des textes, sans étouffer le chant des mots ni le rythme des alexandrins (ou décasyllabes), notamment dans le célèbre St Crispin’s Day Speech (le monologue de la St Crispin) avec lequel Henry V galvanise ses troupes (sa « band of brothers ») le jour de la bataille d’Azincourt.

The Hollow Crown - Saison 1

The Hollow Crown rassemble une riche distribution. Ben Whishaw porte la couronne de Richard II, Jeremy Irons celle de Henry IV et Tom Hiddleston celle de Henry V. Ils sont solidement soutenus par James Purefoy, David Suchet, Geraldine Chaplin, Hugh Bonneville, et beaucoup d’autres encore, parmi lesquels se distingue Simon Russell Beale dans son incarnation à la fois truculente et sensible de Falstaff. On rencontre même quelques compatriotes, tels Clémence Poésy, dans le rôle d’Isabelle de Valois, l’épouse de Richard II, Mélanie Thierry dans celui de Catherine de Valois, l’épouse de Henry V, Lambert Wilson, dans celui de Charles VI, le roi de France.

Cette magnifique adaptation pourra inciter à la découverte ou à l’approfondissement de la connaissance de l’oeuvre de William Shakespeare, toujours interprétée par la Royal Shakespeare Company à Stratford-upon-Avon, sa ville natale. La collection de la BBC, sortie en 1978, a été distribuée en France par Les Éditions Montparnasse et une édition Globe Theatre (21 DVD), sortie en 2016 pour commémorer le 400ième anniversaire de la mort du dramaturge, est disponible au Royaume Uni, avec sous-titres français.

The Hollow Crown - Saison 1

Généralités - 3,0 / 5

The Hollow Crown - Saison 1 (504 minutes) et ses suppléments (46 minutes) tiennent sur quatre DVD-9 logés dans un boîtier glissé dans un fourreau.

Le menu animé et musical propose la série dans sa version originale, au format Dolby Digital 5.1, avec sous-titres optionnels qui auraient pu être placés plus bas sur l’image.

On regrettera, une fois de plus, d’être privés de l’édition Blu-ray sortie au Royaume Uni en 2014 et en Allemagne, début 2018.

Bonus - 3,5 / 5

Les coulisses du tournage (46’) sont réparties sur les quatre disques. Acteurs, producteurs, réalisateurs-scénaristes évoquent l’ambiguïté de Richard II, l’intensité de la scène où il remet sa couronne à Bolingbroke, le jeu de Ben Whishaw, profitant de son expérience du théâtre shakespearien. Les choix de mise en scène ont été inspirés par l’intention de populariser les drames et les trois réalisateurs, Rupert Goold, Richard Eyre et Thea Sharrock se sont concertés pour assurer l’homogénéité des trois volets. Ils se souviennent aussi de la longue reconstitution de la bataille d’Azincourt, filmée en plein hiver, sous la coordination d’Andreas Petrides, responsable des cascades. Le personnage le plus fouillé est celui du prince de Galles qu’on voit se métamorphoser pour entrer dans la peau de Henry

The Hollow Crown - Saison 1

V…

Image - 5,0 / 5

L’image (1.78:1) bénéficie d’une excellente résolution pour un DVD, avec des couleurs naturelles délicatement saturées, des contrastes assez fermes avec des noirs denses. Un soin particulier a été apporté à l’étalonnage des tons de peaux.

Son - 4,0 / 5

Le son Dolby Digital 5.1, dynamique, au spectre large, délivre les dialogues parfaitement articulés, avec la clarté requise par respect pour l’oeuvre. L’utilisation des voies latérales, dans l’ensemble un peu trop discrète, réussit à créer une réelle sensation d’immersion dans l’action, particulièrement dans les scènes retraçant la bataille d’Azincourt.

The Hollow Crown - Saison 1

Crédits images : Nick Briggs © L’Atelier d’4images

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

5,0
5
1
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 29 septembre 2018
Avec le tournage de nombreuses scènes en extérieur et dans des décors naturels, de l’action (reconstitution de la bataille d’Azincourt), une distribution de premier ordre, cette magnifique adaptation pour l’écran de quatre des neuf drames historiques de William Shakespeare a déjà touché un large public.

Lire les avis »

Multimédia
The Hollow Crown - Saison 1
Bande-annonce VO

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus