Squadra criminale - Saisons 5 & 6 (2018) : le test complet du DVD

Non uccidere

Réalisé par Emanuela Rossi
Avec Miriam Leone, Matteo Martari et Thomas Trabacchi

Édité par ARTE ÉDITIONS

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 10/10/2019
Critique

La fin d’une suite d’enquêtes sur des crimes ordinaires menées par Valeria Ferro, personnage complexe faisant l’originalité de cette série italienne.

Squadra Criminale saisons 5 et 6

Valeria Ferro, inspectrice de la police criminelle de Turin, dirige une équipe de quelques hommes. Elle va devoir, au cours de ces deux dernières saisons, mener plusieurs enquêtes criminelles. Elle reste perturbée par le sort de sa mère, condamnée à une lourde peine de prison pour le meurtre de son époux et récemment libérée. Mais est-elle vraiment coupable ?

Squadra criminale (Non uccidere), créée par Claudio Corbucci pour Rai Uno, avec la complicité active de Peppe Fiore, monteur de la remarquable série The Young Pope, nous emmène loin des séries sur le crime organisé, dans lesquelles les auteurs italiens n’ont plus à démontrer leur savoir-faire depuis La Mafia (La Piovra, créée en 1984 par Lucio Battistrada et Massimo De Rita, avec Michele Placido en tête de distribution), et, sous la houlette du grand-prêtre Stefano Sollima, une remarquable suite de séries : Corleone - L’intégrale de la série (Il Capo dei capi), en 2007, sur la carrière sanglante de Totò Riina, Romanzo Criminale, en 2008-2010, une adaptation du roman de Giancarlo De Cataldo sur la mafia romaine dans les années 70 (dont seule la saison 1 a été éditée en vidéo en France !), Gomorra - La série, à partir de 2014, sur la Camorra, la mafia napolitaine (dont la saison 4 vient de sortir), et Suburra, une minisérie sortie en 2017, située dans un quartier mal famé de Rome.

Squadra Criminale saisons 5 et 6

Squadra criminale est bâtie sur la formule du whodunit. Un meurtre est découvert au début de chaque épisode. Les policiers concentrent leurs soupçons sur un premier suspect avant de finir par démasquer le coupable. La plupart des enquêtes sont dénouées en un seul épisode, certaines en deux épisodes. Elles portent, au long des saisons 5 et 6, sur des violences conjugales, sur une affaire de pédophilie, sur des pratiques sadomasochistes qui tournent mal, sur l’emprise sur des jeunes filles d’une secte vouant un culte à une divinité égyptienne…

Tous les épisodes, du premier au trente sixième et dernier, sont reliés par un arc narratif : la recherche par Valeria de la vérité sur le meurtre de son père.

Le personnage de Valeria, que la caméra quitte rarement, est interprété avec sobriété et sensibilité par Miriam Leone, dont la beauté lui a valu d’être élue Miss Italie en 2008. Un personnage complexe, courageux et tenace, cachant, derrière une imperturbabilité de façade, une grande fragilité. Dans la dernière saison, ce qui arrive à sa mère la plonge dans un état dépressif et dans une dépendance aux tranquillisants.

Elle est bien entourée par quelques acteurs récurrents, tels Thomas Trabacchi, vu dans la série 1992, ou Matteo Martari (Les Médicis, Maîtres de Florence, saison 2). On retrouve, parmi les acteurs invités, Angela Molina dans l’épisode sur la secte.

Squadra criminale s’arrête là, au terme de 36 épisodes. On pourrait revoir Miriam Leone prochainement, aux côtés de Stefano Accorsi, dans 1993 et 1994, la suite de 1992, une ambitieuse série sur l’Italie des années 90, gangrenée par la corruption. Mais seul le premier volet nous est parvenu en 2015. 1993 n’est, aujourd’hui, disponible qu’en Allemagne, sur DVD ou Blu-ray, avec, semble-t-il, des sous-titres en italien pour celles et ceux qui possèdent les bases de la langue.

Squadra Criminale saisons 5 et 6

Généralités - 3,5 / 5

Squadra criminale - Saisons 5 & 6, en 12 épisodes d’une durée cumulée de 687 minutes, tient sur trois DVD-9 logés dans un digipack.

Le menu fixe et musical propose la version originale au format audio Dolby Digital 2.0 stéréo, avec sous-titres optionnels, et un doublage en français au même format.

Le format audio Dolby Digital 5.1 des saisons précédentes et les sous-titres pour malentendants des saisons 1 & 2 ont disparu.

Bonus - 0,0 / 5

Aucun supplément, après le maigre bonus qui complétait les saisons 1 & 2.

Squadra Criminale saisons 5 et 6

Image - 4,0 / 5

L’image (2.0:1), agréable dans son ensemble, propose une délicate palette de couleurs froides assez peu saturées et des contrastes assez doux. Comme dans les saisons précédentes, on relève des noirs plutôt poreux dans certaines séquences en basse lumière.

Son - 4,0 / 5

Le son Dolby Digital 2.0 stéréo de la version originale ne crée qu’une trop discrète sensation d’immersion dans l’ambiance en raison d’une trop faible séparation des deux voies. La netteté des dialogues est parfois légèrement affectée par un excès de réverbération.

Ce défaut n’est pas relevé dans le doublage DD 2.0 stéréo qui place trop en avant des dialogues peu naturels.

Crédits images : © ARTE

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 10 octobre 2019
Suite et fin d’une remarquable série confirmant la maîtrise acquise depuis quelques années par les créateurs italiens dans la narration réaliste d’affaires criminelles. Les 36 épisodes, de près d’une heure chacun, sont reliés par un arc narratif qui permet d’approfondir la personnalité complexe du personnage principal, intensément interprété par Miriam Leone.

Lire les avis »

Multimédia
Squadra criminale - Saisons 5 & 6
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus