The Affair - Saison 4 (2018) : le test complet du DVD

The Affair

Réalisé par Mike Figgis
Avec Dominic West, Maura Tierney et Julia Goldani Telles

Édité par Showtime

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 20/02/2020
Critique

La vie n’est pas un long fleuve tranquille pour Alison, Helen, Noah, Cole et les autres, même sous le soleil de la Californie…

The Affair - Saison 4

Noah, Alison, Helen et Cole ont fait de nouvelles rencontres et sont maintenant éloignés les uns des autres. Helen est mariée à Vic, un chirurgien. Noah a déménagé à Los Angeles pour être près de ses enfants…

The Affair, coproduite et diffusée par Showtime, est une création de Sarah Treem et de Hagai Levi, inventeur de la série israélienne Be Tipul qui servit de modèle à En analyse (In Treatment, 3 saisons, 2008-2010), aujourd’hui investi dans l’écriture d’une nouvelle série, En thérapie, sur les attentats terroristes commis à Paris le 13 novembre 2015. Sarah Treem apporta une contribution majeure à l’écriture de la saison 1 de How to Make It in America (2010) et de toute la série En analyse.

The Affair, dans les deux premières saisons, appuyait une partie de sa tension dramatique sur l’enquête policière ouverte après la mort de Scott Lockhart, le frère de Cole, ce qui lui donnait des allures de thriller. Rien de tel dans la saison 4, concentrée sur le mal de vivre des personnages principaux suscité par les remords d’avoir abandonné leurs proches, le regret des occasions manquées, le désir d’enfant insatisfait, la maladie, l’approche de la mort…

The Affair - Saison 4

On retrouve dans cette quatrième saison, diffusée en août 2019 par Canal+ Séries, les acteurs principaux de la saga. Dans le rôle de Noah, Dominic West, acteur principal de l’exceptionnelle série Sur écoute (The Wire, 2002-2008) et, dans celui d’Alison, Ruth Wilson dont nous avions remarqué la première apparition devant les caméras dans le rôle-titre de la minisérie Jane Eyre, réalisée en 2006 par Susanna White. Tous les deux réussissent à faire passer les émotions et les fêlures de leurs personnages avec beaucoup de naturel. Ils sont accompagnés par Maura Tierney, l’Abby Lockhart de la saga Urgences (ER), Joshua Jackson, le Pacey de Dawson (Dawson’s Creek, 1998-2003) et le Peter Bishop de Fringe (2008-2013).

Deux nouveaux personnages font leur entrée dans la saison 4 qui a pour cadre principal Los Angeles : Vic, interprété par Omar Metwally (familier des séries, l’agent Santiago de la saison 3 de Mr. Robot) un chirurgien, le nouveau mari d’Helen, et leur voisine Sierra, interprétée par Emily Browning (Sucker Punch, Sleeping Beauty, American Gods…).

The Affair conserve sa structure atypique : chaque épisode est divisé en deux parties (l’épisode 10 en trois), d’une longueur à peu près égale, dans lesquelles deux des personnages principaux (Alison, Helen, Noah, Cole ou Vic) donnent leur propre vision d’une même situation. Un artifice qui laisse parfois le spectateur dans le doute sur la vérité mais permet de creuser les personnalités.

Avec les onze épisodes de la saison 5, diffusés l’été dernier sur les écrans de Showtime, le rideau va tomber sur une série remarquable dans son genre, notamment pour l’épaisseur qu’elle donne aux personnages, la richesse de ses dialogues et la qualité de sa distribution.

The Affair - Saison 4

Généralités - 4,0 / 5

The Affair, saison 4 (10 épisodes d’une durée cumulée de 566 minutes) et ses suppléments (13 minutes) tiennent sur trois DVD-9 et un DVD-5 logés dans un boîtier non fourni pour le test, effectué sur check discs.

Le menu animé et musical propose la série dans sa version originale, avec sous-titres optionnels, au format audio Dolby Digital 5.1 et dans deux doublages, l’un en français au format 2.0 Dolby Pro Logic, l’autre en allemand, au format au format DD 5.1.

Sous-titres disponibles en français, allemand, néerlandais. Et en anglais pour malentendants.

Bonus - 2,0 / 5

Replonger dans l’océan (11’). Alison, une femme complexe, définitivement marquée par la mort de son fils, éprouve une fascination, une sorte d’attirance associée à de la crainte, pour le rivage marin, un espace entre deux mondes, entre la vie et la mort.

Portrait des personnages (2’). Un survol à grande vitesse, inutile, des personnages principaux.

The Affair - Saison 4

Image - 5,0 / 5

L’image (1.78:1) maintient la qualité constatée dans les saisons précédentes, lumineuse, avec une excellente résolution, une délicate palette de couleurs étalonnées avec soin, des contrastes affirmés et des noirs denses.

Son - 4,0 / 5

Le son Dolby Digital 5.1 appelle les mêmes observations que celles faites pour la saison 1. Les dialogues, essentiels dans la série, restent bien priorisés, dans un bon équilibre avec l’ambiance et l’accompagnement musical. Un recours limité aux canaux latéraux cantonne l’image sonore sur le plan frontal, limitant l’impression d’immersion dans l’action.

Le doublage en français, au format 2.0 Dolby Pro Logic, propose des dialogues trop mats et

inutilement plus vulgaires que les dialogues originaux.

Crédits images : © 2017 Showtime

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

5,0
5
1
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 20 février 2020
Cette quatrième saison se concentre sur le mal de vivre des personnages auxquels cette série, remarquable dans son genre, réussit à donner une réelle l’épaisseur. On retrouve la richesse des dialogues et la qualité de sa distribution des trois volets précédents.

Lire les avis »

Multimédia
The Affair - Saison 4
Bande-annonce 1 VOST
The Affair - Saison 4
Bande-annonce 2 VOST

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus