Red Joan - Au service secret de Staline (2018) : le test complet du DVD

Red Joan

Réalisé par Trevor Nunn
Avec Judi Dench, Nina Sosanya et Laurence Spellman

Édité par Program Store

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 25/02/2020
Critique

Il aura fallu une cinquantaine d’années au Royaume Uni pour découvrir que d’anciens étudiants de Cambridge étaient devenus des espions du KGB.

Red Joan

Joan Stanley est arrêtée par la police en 2000, à l’âge de 88 ans, sous l’accusation, plus de cinquante ans après la commission des faits, d’avoir transmis à l’URSS, pendant la seconde guerre mondiale, des photos des dossiers sur les recherches de fabrication d’une bombe nucléaire, un programme désigné sous le nom de code Tube Alloys Poject.

Red Joan est l’adaptation du roman éponyme de Jennie Rooney, publié en 2014, inspiré d’histoire de Melita Norwood à laquelle le poste de secrétaire à la British Non-Ferrous Metals Research Association donnait accès à tous les dossiers sur les recherches nucléaires du Royaume Uni, à partir de 1938. Ce sont les révélations faites en 1992 par Vassili Mitrokhine, un ancien membre du KGB, qui ont permis de découvrir que de nombreux Britanniques, beaucoup formés à Cambridge, avaient été des espions au service de l’URSS.

Red Joan, non distribué dans les salles françaises, a pourtant le mérite de rappeler une page de l’histoire longtemps insoupçonnée et, encore aujourd’hui, ignorée du grand public, près de trente ans après sa découverte. Elle fit alors pourtant grand bruit outre-Manche et valu à Melita Norwood le sobriquet de « Granny spy » (la mamie espionne).

Red Joan

Un autre atout du film est sa distribution avec Judi Dench dans le rôle de Joan Stanley au moment de son arrestation, et Sophie Cookson dans les flashbacks. Tout au long de son interrogatoire par le MI5, le bureau militaire du contre-espionnage, on la revoit dans une suite de flashbacks à Cambridge, là où elle rencontre les étudiants adhérents ou sympathisants du parti communiste qui réussiront à la convaincre d’aider l’URSS à accélérer son programme de mise au point de l’arme nucléaire. Inutile de présenter Judi Dench qui collectionne les récompenses accumulées au cours d’une longue carrière commencée à la Royal Shakespeate Company, poursuivie à partir de 1959 à la télévision et au cinéma. On a découvert Sophie Cookson dans Kingsman : Services secrets (Kingsman: The Secret Service, Matthew Vaughn, 2014), sa première apparition sur le grand écran après une contribution à trois séries télévisées.

On retrouve aussi dans la distribution Tom Hughes, le prince Albert de la série Victoria, qu’on avait remarqué en tête d’affiche de l’excellente minisérie The Game, une autre histoire d’espionnage opposant le MI5 à l’URSS pendant la guerre froide. À cette belle distribution s’ajoute le cadre magnifique de Cambridge où a été tourné l’essentiel du métrage et le soin porté à la reconstitution des années 40.

Dommage que le scénario de Lindsay Shapero, en mélangeant les genres, dilue le récit dans les démêlés sentimentaux de Joan, ce qui tend à détourner l’attention du thème principal, l’espionnage. Sur le sujet, nous recommandons chaudement à celles et ceux qui comprennent l’anglais, la minisérie Cambridge Spies, réalisée en 2003 par Tim Fywell sur un scénario de Peter Moffat (encore disponible, avec sous-titres anglais). Son bon accueil aux Rencontres Internationales de Télévision de Reims et l’attribution du FIPA d’argent à Biarritz n’avaient malheureusement pas suffi à susciter son édition en France.

Red Joan

Généralités - 3,0 / 5

Red Joan (101 minutes) et son complément (20 minutes) tiennent sur un DVD-9 coédité par Program Store et L’Atelier d’Images et logé dans un boîtier épais de 14 mm, glissé dans un étui.

Le menu fixe et musical propose la version originale, avec sous-titres optionnels, et un doublage en français, les deux avec le choix entre deux formats audio, Dolby Digital 5.1 ou 2.0 stéréo.

Une édition Blu-ray est disponible en Amérique du Nord et au Royaume Uni.

Bonus - 2,0 / 5

Rencontre avec l’équipe du film (20’). Trevor Nunn, le réalisateur, confie que l’idée du film lui est venue en 2016 quand il a découvert le livre de Jennie Rooney, avant d’évoquer le choix des acteurs, le tournage à St John’s College… Le producteur et les acteurs soulignent que la petite aventure personnelle de Joan, intégrée dans un large cadre historique, a peut-être changé le cours des événements. Judi Dench connaît Trevor Nunn depuis le temps où elle interprétait des pièces de Shakespeare à Stratford-upon-Avon. Ce document, excessivement promotionnel, n’apporte pas grand-chose au visionnement du film.

Bande annonce.

Espace découverte avec la bande-annonce de trois films, de trois histoires de femmes, Au nom des femmes (Saint Judy, Sean Hanish, 2018), Vigilante (A Vigilante, Sarah Daggar-Nickson, 2018) et Christina Noble (Noble, Stephen Bradley, 2014).

Red Joan

Image - 5,0 / 5

L’image (2.35:1), précise, mais d’une texture délicate, propose d’agréables contrastes et des couleurs naturelles, soigneusement étalonnées.

Son - 4,5 / 5

Le son Dolby Digital 5.1 (avec une alternative 2.0 stéréo, bienvenue pour les installations non équipées pour le multicanal), lui aussi très soigné, restitue avec clarté les dialogues. Une sollicitation un peu trop timide des canaux latéraux réussit cependant à créer une discrète sensation d’immersion dans l’ambiance.

Ce constat vaut pour le doublage en français qui manque de naturel.

Crédits images : © NICK WALL

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
0
3
1
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 25 février 2020
Ce documentaire-fiction, non sorti dans nos salles, braque les projecteurs sur la découverte tardive de la transmission à l’URSS de secrets de défense du Royaume Uni. Pour sa relation fidèle de faits peu connus, il mérite l’attention, en dépit d’un scénario trop dilué.

Lire les avis »

Multimédia
Red Joan - Au service secret de Staline
Bande-annonce VO

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus