The Great Battle, L'ultime bataille (2018) : le test complet du DVD

Ansisung

Réalisé par Kim Kwang-shik
Avec Jo In-seong Jo, Nam Joo-Hyuk et Kim Seol-Hyun Kim

Édité par Program Store

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 10/09/2020
Critique

La reconstitution, avec de grands moyens, de l’héroïque résistance d’une citadelle coréenne contre l’envahisseur chinois.

The Great Battle, l'ultime bataille

Au VIIème siècle, l’empereur Taizong de la dynastie chinoise des Tang s’est lancé, à la tête de 200 000 guerriers, à la conquête du royaume coréen de Goguryeo. Il lui faut prendre la forteresse d’Ansi, défendue par 5 000 soldats, bloquant l’accès à Pyongyang, la capitale du royaume. La forteresse est commandée par Yang Man-Chun, vu comme un traître parce qu’il ne s’est pas joint au reste de l’armée coréenne, presque anéantie par les Chinois en terrain découvert. Le jeune Sa-mul est envoyé à Ansi pour l’éliminer…

The Great Battle (Ansisung), sorti en 2018, bien qu’assez largement distribué dans les salles d’Amérique du nord et d’Europe, nous arrive directement en vidéo. C’est le troisième film du réalisateur et scénariste coréen Kim Kwang-shik (né en 1972), son premier à gros budget, l’équivalent de 13 millions de dollars US.

Coécrit par le réalisateur, le scénario a pour toile de fond un fait d’histoire, l’invasion par l’armée chinoise du royaume de Goguryeo, au nord de la péninsule coréenne, et le siège d’Ansi, de juin à septembre 645. La résistance acharnée, quatre-vingts jours durant, de la garnison et de ses habitants et l’approche de l’hiver contraignirent les assaillants à se replier. Trois ans plus tard, la préparation d’une nouvelle invasion de Goguryeo fut interrompue par la mort de l’empereur Taizong.

The Great Battle, l'ultime bataille

The Great Battle n’a pas lésiné sur les effets visuels, avec grand renfort d’images de synthèse, pour simuler, avec un réalisme plutôt convaincant, la multitude de soldats de l’armée chinoise, les confrontations sanglantes, avec têtes et membres tranchés à coups d’épée ou de hache, les corps transpercés de flèches ou écrasés par des pierres lancées par d’énormes catapultes, les assauts des remparts de la forteresse… Un enchaînement de scènes d’action avec un recours fréquent au ralenti pour mettre en évidence les dommages provoqués par les coups portés à l’adversaire. On remarque aussi des cascades impressionnantes, notamment de spectaculaires chutes de cheval.

The Great Battle, réalisé avec soin, peine pourtant à se distinguer d’autres grosses adaptations asiatiques d’exploits guerriers, un genre dans lequel le Ran d’Akira Kurosawa fait figure de référence. On peut, notamment lui reprocher quelques longueurs génératrices d’une certaine monotonie que l’accompagnement musical, invasif et peu inspiré, tend à accentuer. Dans le même genre, nous avions préféré The Fortress (Namhansanseong), un autre film coréen réalisé un an plus tôt par Hwang Dong-hyuk qui assurait un meilleur équilibre ente action et densité des personnages.

The Great Battle pourra toutefois laisser le souvenir de quelques scènes d’action inventives, telle celle où des outres remplies d’huile, percées par des flèches enflammées, embrasent les tours d’assaut.

The Great Battle, l'ultime bataille

Généralités - 3,0 / 5

The Great Battle (131 minutes) tient sur un DVD-9 logé dans un boîtier épais de 14 mm, glissé dans un étui.

Le menu animé et musical propose le film dans sa version originale, en coréen et mandarin, avec sous-titres imposés, et dans un doublage en français, les deux avec le choix entre les formats audio Dolby Digital 5.1 ou 2.0 stéréo.

Une édition Blu-ray est sortie simultanément, au format audio DTS-HD Master Audio 5.1 pour la version originale et le doublage.

Bonus - 0,5 / 5

Pour seul bonus, la bande-annonce doublée en français.

The Great Battle, l'ultime bataille

Image - 5,0 / 5

L’image (2.35:1), précise, lumineuse, délicatement contrastée, avec des noirs denses, assure une parfaite lisibilité des plans dans toutes les conditions d’éclairage, y compris dans les scènes de nuit.

Son - 4,5 / 5

Le son Dolby Digital 5.1 de la version originale (avec une option 2.0 stéréo) assure un bon équilibre entre les dialogues, l’ambiance et l’accompagnement musical. La répartition du signal sur les cinq canaux crée, malgré quelques incohérences occasionnelles, une réelle sensation d’immersion dans l’action. Le caisson de basses est opportunément sollicité.

Le doublage en français fait l’affaire, techniquement, si l’on supporte le manque de naturel et la monotonie des dialogues.

Crédits images : © Program Store

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
0
3
1
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 10 septembre 2020
The Great Battle, réalisé avec soin et avec des moyens importants, réussit à se distinguer grosses productions asiatiques d’exploits guerriers par quelques scènes d’action inventives.

Lire les avis »

Multimédia
The Great Battle, L'ultime bataille
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus