Bodyguard - Saison 1 (2019) : le test complet du DVD

Bodyguard

Réalisé par John Strickland
Avec Richard Madden, Keeley Hawes et Gina McKee

Édité par Koba Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 05/08/2020
Critique

Dans les coulisses du pouvoir au Royaume Uni se trament de sombres arcanes que nous dévoile cette série rythmée par d’efficaces scènes d’action.

Bodyguard - Saison 1

David Budd, durement marqué par son service dans les forces spéciales déployées en Afghanistan, réside aujourd’hui à Londres. Séparé de sa femme qui a la garde de leurs deux enfants, il est devenu membre du service de protection rapprochée (Specialist Protection Branch) de la Metropolitan Police. Après avoir réussi à éviter l’explosion d’une bombe portée par une terroriste islamiste, il est affecté à la garde rapprochée de Julia Montague, ministre de l’intérieur (Home Secretary). Son projet de loi sécuritaire et son ambition (on la suspecte de vouloir briguer le poste de premier ministre) ont suscité l’inimitié de nombreux politiques et d’une partie de l’opinion…

Bodyguard, diffusée par BBC One à partir d’août 2018, est une des nombreuses séries créées par Jed Mercurio auquel on doit, notamment, Line of Duty (Enquêtes internes) (Line of Duty, 2012-2019, dont on attend toujours la saison 5, diffusée au printemps 2019 au Royaume Uni).

Le scénario, entièrement écrit par Jed Mercurio, un des principaux atouts de la minisérie, tire son intérêt, comme celui de Line of Duty (Enquêtes internes), de l’ambiguïté de ses personnages et de la complexité de leurs relations. Il met en situation les représentants de plusieurs services d’état, la Metropolitan Police, le Home Office, le MI5 (le contre-espionnage, l’équivalent de notre DGSE), le premier ministre, le contre-terrorisme, le parti conservateur et, pour faire bonne mesure, le crime organisé. On aurait pu s’y perdre sans le solide fil d’Ariane tissé par la rigueur de l’écriture et par un habile montage.

Bodyguard réunit une belle distribution. Richard Madden (le Robb Stark des trois premières saisons de Game of Thrones (Le Trône de Fer) et le Cosimo de Les Médicis, Maîtres de Florence) donne une réelle épaisseur à Budd David, marqué par des cicatrices visibles, d’autres invisibles, mais plus profondes, dans une interprétation intense saluée par un Golden Globe en 2019. Il est entouré de Keeley Hawes (Tipping the Velvet, La Folle aventure des Durrell, MI-5…), Gina McKee (vue récemment dans Catherine the Great)…

Avec une intrigue mystérieuse, bien ficelée, du suspense, de l’action, elle accommode les ingrédients, bien dosés, d’un thriller. On aimerait que soit édité en France une autre minisérie créée par Jed Mercurio, Bodies (2004-2006, 17 épisodes).

Bodyguard - Saison 1

Généralités - 3,0 / 5

Bodyguard (6 épisodes d’une durée cumulée de 362 minutes) et ses suppléments (10 minutes) tiennent sur deux DVD-9 logés dans un boîtier, non fourni pour le test, effectué sur check disc.

Le menu animé et musical propose la minisérie dans sa version originale et dans un doublage en français, les deux au format Dolby Digital 2.0 stéréo.

Une édition Blu-ray est également disponible.

Bonus - 2,0 / 5

Entretien avec Jed Mercurio, créateur de la minisérie (4’). Alors que Line of Duty explorait une division particulière de la police, Anti-corruption unit (ACU), Bodyguard invite le spectateur au sein de la Specialist Protection Branch, les deux séries ayant en commun des personnages équivoques.

Entretien avec Keeley Hawes (3’) donne une description sommaire du personnage charismatique de Julia Montague.

Entretien avec Richard Madden (3’) insiste sur le traumatisme subi par David Budd en Afghanistan.

Bandes-annonces de The Missing, saison 1, Les Evadés de Maze, (Maze, Stephen Burke, 2017) Baptiste, saison 1 et South Wind (Južni vetar, Miloš Avramović, 2018).

Bodyguard - Saison 1

Image - 4,5 / 5

L’image numérique (1.85:1), très précise, fermement contrastée, propose une palette de couleurs résolument froides, laissant le bleu envahir l’écran dans de nombreux plans. Un choix esthétique qui s’accorde à la tonalité du récit.

Son - 4,0 / 5

Le son Dolby Digital 2.0 stéréo de la version originale assure la clarté des dialogues et, avec une bonne dynamique et une relative séparation de deux canaux crée une certaine impression d’immersion dans l’action qui aurait pu être beaucoup mieux ressentie avec une répartition du signal sur cinq canaux.

Ces observations valent pour le doublage en français, acceptable, avec des dialogues au timbre un peu trop mat.

Crédits images : © Koba Films

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 8 août 2020
Avec une intrigue mystérieuse, bien ficelée, du suspense, de l’action, cette nouvelle série policière venue du Royaume Uni, accommode habilement les ingrédients d’un thriller.

Lire les avis »

Multimédia
Bodyguard - Saison 1
Bande-annonce VOST
Bodyguard - Saison 1
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus