Cyril contre Goliath (2020) : le test complet du DVD

Réalisé par Thomas Bornot
Avec Cyril Montana et Grégoire Montana

Édité par jhr Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 03/05/2021
Critique

Cyril Montana affronte Goliath/Pierre Cardin qui a fait main basse sur Lacoste, le village médiéval du Luberon où il a passé son enfance.

Cyril contre Goliath

Cyril, écrivain parisien, n’aurait jamais imaginé que Lacoste, le village de son enfance, puisse un jour se faire privatiser par le milliardaire Pierre Cardin. Poussé par son fils, alors que rien ne le destinait à ça, il décide de s’engager contre cette OPA d’un genre nouveau et entame un véritable bras de fer avec le célèbre couturier.

Cyril contre Goliath, sorti dans nos salles en septembre 2020, un documentaire de Thomas Bornot, suit Cyril Montana dans sa croisade pour tenter de sauver d’une mort lente Lacoste, 400 habitants, un village du Luberon, à 40 kilomètres d’Avignon, dominé par le château de Donatien Alphonse François de Sade, le « divin marquis », que Pierre Cardin a racheté au début des années 2000 pour le restaurer et d’y créer un festival de l’art lyrique pour faire de Lacoste « le Saint-Tropez de la culture ». Il a ensuite acheté quarante hectares de terres agricoles qu’il projetait de transformer en terrain de golf, projet abandonné après le blocage de l’accès au festival par les paysans.

Cyril contre Goliath rappelle que tout avait bien commencé. Le maire confirme que l’acquisition du château menaçant ruine soulageait la commune. Mais Pierre Cardin a aussi acheté, l’une après l’autre, jusqu’à quarante maisons et une dizaine de boutiques. Les maisons sont restées vides et les boutiques, fermées, n’ont servi qu’à exposer ses créations. Lacoste commençait à mourir, devenant l’ombre de ce qu’il était avant, comme en témoignent plusieurs artistes, l’ancien maire et le maire actuel, et d’autres habitants, « des gens bien, mais qui ne connaissent pas ce qui existe ailleurs », selon Pierre Cardin. Le village avait pourtant accueilli Pablo Picasso, Man Ray, André Breton, Henri Cartier-Bresson et bien d’autres encore, des étrangers de toutes nationalités favorisant un brassage culturel, une vie, une mixité sociale dont témoignent des films d’amateurs.

Cyril contre Goliath

Cyril contre Goliath met en lumière la tactique utilisée par Pierre Cardin pour « noyer le poisson » : se montrer ouvert au dialogue avec Cyril Montana, sans jamais se présenter au rendez-vous. Faute d’un fondement pour une action judiciaire, Cyril tente d’alerter l’opinion. « Lacoste malade de Pierre Cardin ? » titre le numéro du 24 octobre 2015 de l’édition Sud Vaucluse de La Provence. Suivront une quinzaine d’articles dans d’autres périodiques, des débats, un sujet au JT de TF1… sans effet sur Pierre Cardin.

Cyril Montana, sac et matériel de camping sur le dos, discrètement suivi par Thomas Bornot, entame de Paris sa « longue marche » vers Lacoste sans réussir à agglutiner la foule qu’il avait rêvée. Changement de stratégie, le 29 juillet 2016 : être « gentiment relou » avec les festivaliers pour obtenir un rendez-vous avec Pierre Cardin et lui proposer un « business plan ».

Nous avons, en décembre dernier, rendu compte de l’édition par L’Atelier d’Images de Pierre Cardin (House of Cardin, P. David Ebersole, Todd Hughes, 2019), un bel hommage à la vie d’un homme, disparu le 29 décembre 2020, arrivé sans rien à Paris, venu d’Italie avec ses parents fuyant le fascisme, qui a réussi, à la force de son talent, de son inventivité et de son sens des affaires, à bâtir un petit empire et à faire rayonner son nom sur toute la planète. Cyril contre Goliath projette un autre éclairage sur l’homme.

Impossible de regretter d’avoir vu Cyril contre Goliath. Malgré ses défauts, quelques longueurs et un montage un peu bancal, il est l’attachant témoignage, fait avec trois francs six sous, d’un engagement qui, l’avenir le dira, changera peut-être le destin du beau village médiéval.

Cyril contre Goliath

Généralités - 3,0 / 5

Cyril contre Goliath (87 minutes) et ses suppléments (41 minutes) tiennent sur un DVD-9 logé dans un digipack.

Le menu animé et musical propose le film au format audio Dolby Digital 2.0 stéréo.

Un livret de 12 pages rappelle l’histoire récente de Lacoste, cite un rapport d’Oxfam sur la concentration des richesses par quelques personnes, résume la biographie de Cyril Montana et de Thomas Bornot et se poursuit par un entretien avec eux. Thomas Bornot a été vite intéressé par les trois ans de sa vie donnés au secours de Lacoste par Cyril Montana, « un Don Quichotte au pays de l’ultralibéralisme » et rappelle les cinq ans de travail consacrés à la réalisation du film, sans aide publique, avec un budget de 30 000 euros.

Bonus - 3,0 / 5

Tout ce que nous n’avons pas pu mettre dans le film : entretien avec Thomas Bonnot et Cyril Montana (39’). Sur un canapé, face à la caméra, ils évoquent le hasard des rencontres au long du mois de la marche, avec Sylviane, la retraitée qui « ne boit plus comme on trou, mais fume des joints », avec Ameyes, le gratteur de ukulélé de Clermont-Ferrand. Suivent des scènes coupées, de Vincent, le carillonneur, de la projection du film en avant-première et de quelques événements culturels qui l’ont accompagnée, et une étonnante séquence tournée aux environs de Marrakech, exclue du montage parce que la fiction se marie difficilement au documentaire. Ils avouent avoir songé à faire appel à des « squatters professionnels ». Cyril contre Goliath fut « un film sur le vivre ensemble sur le bien commun qui nous a permis de dire ce qu’on avait envie de dire ». Ils invitent tout un chacun à participer au petit festival qu’ils organiseront à Lacoste en 2021.

Sauvons Lacoste : les habitants s’engagent (2’). Des habitants du village adoptent pour slogan « sauvons Lacoste ! »

Cyril contre Goliath

Image - 4,0 / 5

L’image numérique, au ratio 1.85:1, en dépit de la légèreté des moyens mis en oeuvre, est bien résolue, avec des couleurs assez soigneusement étalonnées.

Son - 4,0 / 5

Le son Dolby Digital 2.0 stéréo est propre, mais cantonné au centre, l’ouverture donnée par la stéréo ne profitant qu’à l’accompagnement musical.

Crédits images : © Logique Nouvelle

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
0
3
1
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 4 mai 2021
Après l’hommage, mérité, rendu récemment à la créativité et à l’esprit d’entreprise su grand couturier, ce petit documentaire jette une ombre sur une de ses initiatives, sa mainmise sur un petit village du Luberon.

Lire les avis »

Multimédia
Cyril contre Goliath
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus