Infidel (2019) : le test complet du DVD

Réalisé par Cyrus Nowrasteh
Avec Jim Caviezel, Claudia Karvan et Hal Ozsan

Édité par SAJE Distribution

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 17/11/2021
Critique

Le sort d’un journaliste américain enlevé et emprisonné en Iran est exploité avec plus d’efficacité que de nuances.

Infidel

Doug Rawlins, créateur d’un blog religieux, est invité à participer au Caire à un débat télévisé sur la cohabitation entre le christianisme et l’islam. Alors qu’il regagne sa chambre d’hôtel, il est enlevé, séquestré et battu au Liban par trois hommes du Ezbollah, puis emprisonné à Téhéran. S’il n’avoue pas être un espion à la solde des USA, il sera condamné à mort. Le gouvernement américain ne semblant pas vouloir intervenir pour le libérer, Liz, son épouse, employée du ministère des affaires étrangères, s’envole vers Téhéran…

Infidel, sorti en 2019, est le cinquième long métrage pour le grand écran du réalisateur et scénariste Cyrus Nowrasteh, né aux USA de parents iraniens, remarqué pour l’inoubliable et presqu’insoutenable La Lapidation de Soraya M. (The Stoning of Soraya M. , 2008), sorti à peu près partout en Europe, mais pas dans nos salles.

Infidel

Avec une légère dose de prosélytisme (Cyrus Nowrasteh et Jim Caviezel, l’acteur principal sont ouvertement chrétiens), le scénario de Cyrus Nowrasteh donne au film l’allure d’un thriller assez efficace. La tension monte rapidement et est entretenue par des rebondissements bien amenés et quelques moments de réel suspense.

Infidel, tourné en Jordanie, « inspiré » de faits réels - la détention de nombreux journalistes américains en Iran - fustige, sans beaucoup de nuances, l’arbitraire auquel sont exposés les citoyens des états religieux, particulièrement les « infidèles », athées ou adeptes d’une confession qui n’est pas celle imposée par l’l’état.

Infidel, plutôt bien réalisé, manifestement avec des moyens comptés, doit beaucoup à la performance de Jim Caviezel, titulaire du rôle-titre dans La Passion du Christ (The Passion of the Christ, Mel Gibson, 2004) et que Cyrus Nowrasteh avait déjà employé dans La Lapidation de Soraya M..

Infidel

Généralités - 2,0 / 5

Infidel (104 minutes) tient sur un DVD-9 logé dans un boîtier épais de 14 mm.

Le menu animé et musical propose le film dans sa version originale, en anglais, avec sous-titres optionnels, et dans un doublage en français, les deux au format audio Dolby Digital 5.1.

Bonus - 0,0 / 5

Aucun complément au film. Juste les bandes-annonces d’autres éditions SAJE Distribution.

Infidel

Image - 5,0 / 5

L’image (2.35:1), lumineuse, bien contrastée avec des noirs denses et des couleurs naturelles, soigneusement étalonnées, profite d’une excellente définition, la meilleure qu’on puisse attendre d’un DVD.

Son - 4,0 / 5

Le son Dolby Digital 5.1 de la version originale bénéficie d’une bonne dynamique et d’une assez large ouverture de la bande passante. Une sollicitation un peu trop retenue des voies latérales rend la sensation d’immersion dans les scènes d’action discrète, mais cohérente.

Le doublage en français, avec des dialogues monotones au timbre un peu mat, n’a pas été pris en compte pour l’attribution de la note.

Crédits images : © Trial Films LLC - tous droits révervés

Configuration de test
  • Vidéo projecteur SONY VPL-VW790ES
  • Sony UBP-X800M2
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
0
3
1
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 19 novembre 2021
Thriller efficace, inspiré par la détention de nombreux journalistes américains en Iran, Infidel fustige l’intolérance et l’arbitraire des états religieux envers les infidèles, athées ou adeptes d’une confession qui n’est pas celle qu’ils imposent à leurs citoyens.

Lire les avis »

Multimédia
Infidel
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)