Vanishing Point (2015) : le test complet du DVD

Réalisé par Jakrawal Nilthamrong
Avec Ongart Cheamcharoenpornkul, Drunphob Suriyawong et Chalee Choueyai

Édité par Damned Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 13/05/2022
Critique

Un étrange découpage du récit, une bande-son insolite et une belle photographie sont les atouts de ce film venu de Thaïlande.

Vanishing Point

L’histoire de deux hommes très différents, d’un horrible accident de voiture et d’un crime commis au fond des bois. Les faits et histoires sont présentés avec précaution et les pièces du puzzle se mettent doucement en place.

Vanishing Point, sorti en 2015, sélectionné dans de nombreux festivals en Asie, primé à Rotterdam, le deuxième long métrage écrit et réalisé par le jeune cinéaste thaï Jakrawal Nilthamrong, nous arrive directement en vidéo, juste avant le 2 mai 2022, date de la sortie en salle de son film suivant, Anatomy of Time.

Vanishing Point s’ouvre sur plusieurs scènes impossibles à relier les unes aux autres : les photos d’un grave accident de voiture, la reconstitution dans une forêt d’un meurtre sexuel, le corps de la victime symbolisé par un ours en peluche, la déambulation d’une jeune fille en patins à roulettes dans les rues d’une ville, un bordel dont le patron enregistre les ébats des clients, le rêve sexuel d’un moine bouddhiste, un patron d’usine qui couche avec une de ses employées…

Vanishing Point laissera discrètement entrevoir les liens entre les scènes, mais seulement vers la fin, ce qui pourra déconcerter le spectateur, à moins qu’ils ne soit d’humeur à ressentir, plutôt qu’à vouloir tout comprendre. Il pourra alors être séduit par la beauté de la photo, par son étrangeté, aussi, particulièrement dans la longue scène dans la forêt, à partir de 69 minutes où les racines des arbres se confondent avec des roches, et par l’originalité d’une bande-son qui fait corps avec l’image.

Un film étrange, voire ésotérique, avec quelques allusions aux croyances bouddhistes, dont la couleur est annoncée par une phrase de la main du réalisateur, « Le karma peut-il affecter le passé ? » à la deuxième page de couverture du digipack, une marque des éditions Damned Films qui sort ce film en exclusivité.

Vanishing Point

Généralités - 3,0 / 5

Vanishing Point (99 minutes) et son supplément (9 minutes) tiennent sur un DVD-9 logé dans un fin digipack.

Le menu fixe et muet propose le film dans sa version originale, en thaïlandais, avec sous-titres optionnels, au format audio DTS-HD Master Audio 2.0 stéréo.

Bonus - 2,5 / 5

Immortal Woman, court métrage de Jakrawal Nilthamrong (2010, 9’, 1.78:1, couleur, Dolby Digital 1.0). Une vieille femme, allongée sur un lit, puis assise sur un fauteuil roulant, est prise sous divers angles par la caméra, avec quelques très gros plans de plusieurs parties de son corps. Les couleurs sont désaturées, à la limite du noir et blanc. Aucun dialogue. Sélectionné à Rotterdam pour le Prix du court métrage.

On aurait apprécié une analyse critique de Vanishing Point ou un entretien avec le réalisateur.

Vanishing Point

Image - 3,5 / 5

L’image (2.39:1), un peu douce, affiche des couleurs dont l’étalonnage apparaît fluctuant (par choix esthétique ?). Un manque de densité oblige à visionner les scènes les plus sombres dans l’obscurité.

Son - 4,0 / 5

Le son DTS-HD Master Audio 2.0 stéréo délivre clairement dialogues et ambiance, mais une faible séparation des deux canaux donne l’impression d’un signal monaural. Une bonne dynamique et une assez large ouverture de la bande passante mettent en valeur l’accompagnement musical et une bande-son très travaillée.

Crédits images : © Mit Out Sound Films

Configuration de test
  • Vidéo projecteur SONY VPL-VW790ES
  • Sony UBP-X800M2
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 14 mai 2022
Une histoire étrange, voire ésotérique, le deuxième film d’un jeune réalisateur thaïlandais, une rareté, une invitation adressée aux cinéphiles curieux d’explorer un cinéma venu d’ailleurs.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)