Perdus dans l'espace (1998) : le test complet du DVD

Lost in Space

Édition Prestige

Réalisé par Stephen Hopkins
Avec Gary Oldman, William Hurt et Matt LeBlanc

Édité par Metropolitan Vidéo

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 12/12/1999
Critique

Généralités - 4,0 / 5

Avec son 2ème titre, le label Seven Sept confirme les bonnes impressions enregistrées avec Blade : une édition « Prestige » digne du logo qui apparaît sur la jaquette, un résultat technique de toute beauté, et plus d’une heure de suppléments logés dans ce DVD-9 (avec un changement de couche plutôt rapide sur les Sony). En ouvrant le disque, on aimerait voir un petit livret au lieu d’une simple liste de chapitres, et la navigation dans les menus pourrait encore être améliorée d’un petit cran. Mais dans son ensemble, le DVD est à l’hauteur de ses ambitions haut de gamme. Et en prime, les sous-titres ne sont pas imposés en VO.

Bonus - 4,5 / 5

Accrochez vous, le voyage dans l’hyperespace de ce DVD sera assez long. On commence d’abord par une (double) bande annonce, d’abord en VOST et ensuite en VF, suivie par celles de Rush Hour et Pleasantville (en VF). Le DVD présente 9 scènes coupés au montage (la qualité n’est pas excellente, car elles ont été numérisées à partir d’une copie de travail). Le film a droit a deux featurettes, une sur les FX, et l’autre sur les liens entre la science et la science-fiction. Il y a ensuite un passage obligé par des biographies et filmographies déroulantes (impossible de les mettre en avance-rapide, hélas !), couplées à des micro-interviews des célébrités. Le disque présente les 2 clips musicaux issus du film (l’un d’eux n’était pas présent sur l’édition Zone 1). Et pour finir, on trouve le commentaire audio du réalisateur et du scénariste. La totalité des extras concernés est sous-titrée en français, un exploit ! Pour être francs, certains suppléments du disque Z1 (dont un 2ème commentaire audio) ne sont pas présents sur cette édition, ce qui lui empêche d’obtenir la note maximale dans cette catégorie..

Image - 5,0 / 5

Une numérisation de grande qualité. Les tonalités bleues électriques des couleurs futuristes sont bien contrastées, et elles ne sacrifient pas le piqué de l’image, même dans les scènes les plus mouvementées. Le film s’en tire à merveille même dans une séquence très difficile, où l’image était très surexposée (on n’en dira pas plus). A vouloir chercher le poil dans l’oeuf, on remarque juste deux ou trois petit défauts de compression en cours de route, qui sont vite oubliés.

Son - 4,5 / 5

Devons nous rappeler que dans l’espace il ne peut y avoir aucun son ? Au grand dam de la science, mais pour le plaisir de la platée, Perdus dans l’espace réécrit les lois physiques, et il balance au spectateur une pluie de météorites sonores, qui exploitent à merveille la totalité des canaux. Un morceau de choix ? Toute la séquence de l’attaques des araignées de l’espace, avec son usage des effets de surround. La VF est plus retenue que la VO, mais elle se rattrape assez bien dans les scènes à grand spectacle.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony WEGA 16/9 82 cm
  • Sony 715
  • Pioneer VSX-908RDS
  • enceintes frontales, centre et surround Davis Odyssée
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
2
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Sabrina Piazzi
Le 29 mai 2013
Pas de commentaire.
Avatar
fred
Le 25 janvier 2003
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus