ACTUALITÉ

Les "films perdus" font bande à part

Par Giuseppe Salza | Publié le
Les "films perdus" font bande à part

Mort à l’arrivée et Je dois tuer - deux polars cult comme on n’en fait plus, marquent le début des « Nuits Américaines », une collection indépendante dédiée aux classiques hors-circuit. Un reportage complet et la programmation à venir



Un homme aux abois, avec un poison mortel dans le sang, qui sillonne la Californie pour rechercher ses assassins.
Frank Sinatra dans la peau d’un killer sadique qui veut tuer le Président des US, dans un film qui fut retiré de la circulation lorsque l’on apprit que Lee Harvey Oswald l’avait visionné, avant de tirer sur JFK.

Mort à l'arrivée - DVD

Tous les cinéphiles ont entendu parler de Je dois tuer et Mort à l’arrivée, mais rares sont ceux qui les ont vus. Ce sont des « lost films », des classiques hors-circuit, celles qui échappent à la programmation des éditeurs ou des chaînes TV sur le cinéma d’antan. Ils sont pourtant sur les bacs, réunis en « double-feature » dans le premier volume de « Nuits Américaines », une collection qui entend traquer les films-culte invisibles.

« Nuits Américaines » n’est pas une collection comme les autres. Deux films par volume (un par face), 9 volumes arrangés par thème (la Nuit Western, la Nuit Musicale, la Nuit Horreur…) déjà programmés, un codage Zone ALL (mais PAL), et un format qui rappelle vaguement « La dernière séance » d’Eddy Mitchell sur France 3, notamment pour les DVD à venir (galeries d’affiches, commentaires audio, courts-métrages, anecdotes, quizz, etc.). Sony Music, qui assure la distribution, a sorti le premier volume (Je dois tuer et Mort à l’arrivée) le 15 mai dernier.

L’idée et le concept reviennent à des fous de cinéma de « Bande à part », une maison d’édition et production parisienne. Chaque volume cache des exploits indianajonesques : comme ces titres tombent dans la catégorie du domaine public, la recherche de copies se transforme en véritable quête (par exemple, le mythique Mort à l’arrivée ne fut jamais distribué en salles en France). L’éditeur doit ensuite faire les comptes avec l’état de santé précaire de certaines sources, et rechercher des suppléments.

Les films sont rigoureusement en VOST (les sous-titres ne sont pas imposés). En plus de Je dois tuer et Mort à l’arrivée, le 1er volume (officiellement « La Nuit Polar ») offre des notes de production, l’affiche et quelques filmographie (tous les détails et les captures d’écran dans nos fiches).

« Nuits Américaines » est une collection itinérante. Des accords de localisation ont été signés avec des éditeurs Allemands et Italiens, qui reprendront le concept et les contenus. L’objectif à terme est de créer un DVD unique pour couvrir plusieurs pays à la fois.

La Vallée de la vengeance - DVD

Les volumes 2 et 3 sortiront en septembre, avec un nouvel habillage graphique et davantage de bonus. Le numéro 2 (« la Nuit Western »), réunira Les Amours de Salomé et La Vallée de la vengeance. Le 3 (« la Nuit Comédie ») offrira La Brune de mes rêves et Oh ! Quel mercredi. Pour le reste du programme, il y aura - bien sûr - une « Nuit Horreur » pour Halloween, avec notamment « The Terror » de Roger Corman et « Dementia 13 » de Francis Ford Coppola (produit par Corman himself).

Commentaires

Personne n'a encore réagi à cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous à l'aide de votre compte DVDFr ou Facebook

Partager
Plus d'infos
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus