ACTUALITÉ

La Bava du démon

Par Giuseppe Salza | Publié le
La Bava du démon

Grand fête chez les passionnés du fantastique à l’italienne : trois films de Mario Bava - dont le magnifique Le Masque du démon - sortent discrètement chez Films Sans Frontières. Présentation complète



Dans la série du battement de l’ail du papillon jurassien, imaginons si Mario Bava n’avait jamais tourné Le Masque du démon. Dario Argento et Lucio Fulci auraient-ils glissé vers le profond gore ? Y aurait-il eu un John Carpenter, et par ricochet un Sam Raimi et un Peter Jackson ?

Le Masque du démon - DVD


La réponse (ou plutôt les réponses) aurait été oui, sans aucun doute. Mais un monde sans Le Masque du démon aurait été un monde sans le culte impérieux pour la glaciale Barbara Steele ; un monde orphelin d’un des premiers piliers du cinéma fantastique moderne.

Pour le dire autrement, les fans du fantastique s’apprêtent à aller à la Grande Messe. Ce chef d’oeuvre italien du cinéma horror est sorti en catimini chez Films Sans Frontières il y a quelques semaines. Et il n’est pas seul : l’éditeur a signé les DVD de deux autres films de Mario Bava : La Fille qui en savait trop et La Maison de l’exorcisme.

La Fille qui en savait trop, avec John Saxon en vacances romaines et une chanson d’Adriano Celentano dans le générique, un thriller qui excelle dans les mécanismes du giallo, qui seront ensuite reformatés par Dario Argento.

La Fille qui en savait trop - DVD
 
La Maison de l'exorcisme - DVD


Quant à La Maison de l’exorcisme, nous avons droit ici à la version « space » : c’est à dire, la version remontée par le producteur Alfredo Leone, avec une séquelle de séquences gratuites d’exorcisme et possessions (il faut comprendre que le film de William Friedkin venait de sortir).

Films Sans Frontières, qui n’a pas les budget de restauration d’un Gaumont, a dû composer les disques avec l’état de santé des copies en circulation : assez précaire pour La Fille qui en savait trop, mais - heureusement - plutôt bon pour Le Masque du démon. Les films sont en format respecté - de 1.66 à 1.85 selon les cas - mais malheureusement en 4/3. Les bonus sont un peu minimalistes : notes de production et biographies déroulantes de Mario Bava. La suite (avec toutes les captures d’écran) est dans les fiches.

Pour ses prochaines sorties, Films Sans Frontières se tournera vers le Grand Est, et plus précisément vers Moloch de Sokurow, et vers plusieurs chefs-d’oeuvre de Serguei Eisenstein.


Bonus track :

Si Le Masque du démon vous donne envie de voir un film d’horreur contemporain avec la H majuscule, bref, un film bien ficelé et qui va sincèrement et impitoyablement vous f….. les jetons, essayez Jeepers Creepers. Oups, c’est un Zone 1, ça… Mais ce n’est pas notre faute s’il faut attendre jusqu’au 26 juin pour sa sortie en salles, et pour le DVD Z2… hum… faites le calcul…

Commentaires

Personne n'a encore réagi à cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous à l'aide de votre compte DVDFr ou Facebook

Partager
Plus d'infos
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus