ACTUALITÉ

Deauville 2004 : au diapason de THX 1138

Par François Chollier | Publié le
Deauville 2004 : au diapason de THX 1138

Deauville rend hommage à l’Empereur des cinéastes. Cette année, le Festival de Deauville, pour son 30ème anniversaire a bénéficié de la venue de George Lucas et de celle de son grand ami, Francis Ford Coppola, pour clore (en beauté) l’événement…



George Lucas en déplacement : l’événement est planétaire. Sans cesse observé, traqué ou questionné, celui que l’on surnomme désormais « l’Empereur » s’est retranché depuis de nombreuses années dans son ranch afin d’échapper au harcèlement fiévreux de ses sujets : ses fans. Pourtant, de temps à autre, George Lucas sort de sa réserve et consent à faire une apparition. Cette année, le Festival de Deauville, pour son 30ème anniversaire devait bénéficier de ses largesses. Sa venue et celle de son grand ami, Francis Ford Coppola, ont été programmées pour clore (en beauté) l’événement.

THX 1138 (Édition Collector Director's Cut) - DVD

Toutefois, la crainte se lisait sur les visages des festivaliers. Georges Lucas accompagné de Francis Ford Coppola au Festival de Deauville pour la sortie en DVD de « THX 1138 : Director’s Cut », les festivaliers n’osaient en rêver ! Tout spécialement à une date aussi proche de la sortie mondiale d’un certain Episode III. Comment allait-il se défiler ? Enverrait-il en lieu et place un enregistrement filmé tout comme l’avait fait Steven Spielberg pour la présentation de « A.I : Intelligence Artificielle » ? Les spéculations allaient bon train.

Son arrivée aura libéré les festivaliers à tous points de vue. D’abord parce que Lucas a tenu sa promesse. Ensuite parce qu’il a été accueilli comme jamais aucune autre personnalité n’aura été accueilli à Deauville auparavant. Standing Ovation de plus de 10 minutes. Applaudissements après chaque phrase, remerciements et applaudissements de nouveau après la projection du film. Jamais aucune autre célébrité n’aura été autant remerciée. Par le biais du Festival, le public français a remercié un géant… pour son oeuvre, pour sa vision mais aussi pour son talent.

George Lucas, ému par tant de dévotion, a pris à son tour la mesure de l’hommage et remercié chaleureusement les festivaliers. Le Festival n’a pas raté son apothéose, enflammant Deauville de cet amour depuis plus de 30 ans partagé entre Lucas et le public français.

George Lucas

Interview de George Lucas – morceaux choisis d’une conférence à rebondissements


Un poil tendus comme de jeunes étudiants qui attendent de projeter leur premier long-métrage, George Lucas, Francis Ford Coppola et Walter Murch pénètrent sous la tente apprêtée par la Festival pour la conférence de presse. Ils sont venus présenter la version Director’s Cut de « THX 1138 », et ce 33 ans après la première sortie du film.

Georges Lucas à l’écriture et à la réalisation, Walter Murch à l’écriture et au son, Francis Ford Coppola à la production, voilà résumé le casting de cette aventure qui annonçait d’ores et déjà l’extraordinaire carrière d’un réalisateur de légende.

33 ans après, l’aventure de ce premier film continue en DVD (voir notre article). Quelques questions d’usage pour commencer puis c’est au tour de DVDFR d’interroger ces géants du cinéma.

DVDFR : American Zoetrope vous a permis de prendre le pouvoir vis-à-vis des studios pour produire des films qui ont le goût de l’indépendance. Pensez-vous dans un avenir proche avoir l’opportunité d’aller plus loin ? Pensez-vous pouvoir vous libérez des « majors » et distribuer vous-même vos films ?

Francis Ford Coppola : La réponse est oui ! Distribuer nos films serait une chance de nous libérer de la main mise des studios. Et je pense cela possible, notamment grâce à Internet. Le net nous offrira très bientôt la possibilité de distribuer directement nos films sans avoir à justifier tel ou tel choix artistique et surtout sans être parasité par les frais de gestion des studios. Ainsi, l’argent que nous récolterons ira directement aux artistes et à la production d’autres long-métrages.

George Lucas : Je suis d’accord avec ce que vient de dire Francis Ford Coppola. Le numérique et le net permettent de baisser les coûts de production et de distribution des films. C’est une évolution importante. Bientôt, faire un film sera aussi simple que d’écrire un roman. Les créateurs auront ainsi un accès facilité à la réalisation et le nombre de films augmentera considérablement. Personnellement, je pense par ce biais retourner à un cinéma plus personnel.

DVDFR : Vous avez choisi une ressortie en DVD pour un film qui vous tient à coeur. Est-ce un signe fort ? Pensez-vous que le support DVD vous permette d’aller encore plus loin, d’innover ? Avez-vous des projets spéciaux pour le support ?

George Lucas : Le DVD représente un boom pour tout le monde. C’est le DVD qui m’a permis de finir mon film. J’ai consacré 2 ans à la restauration de THX 1138 et cette restauration n’aurait pas été possible si la sortie du film avait été une sortie cinéma. Le cinéma est important pour les films. Il a une fonction sociale et rien ne remplacera la sortie à plusieurs pour voir un film sur grand écran. Mais le DVD est un outil essentiel pour dialoguer avec les spectateurs, leur expliquer sa vision. Le DVD offre une vie supplémentaire a film.

Francis Ford Coppola

La conférence de presse se poursuit sur le même ton. Avec franchise et simplicité, les deux hommes dénoncent le mass market inapproprié des grands studios et des entreprises de distribution. « C’est à chaque fois le même film que les studios refont » confiera Francis Ford Coppola. « Créer un cinéma régional, occuper des niches en évitant la globalisation », voilà quelles sont les préoccupations de George Lucas.

Puis la série des questions attendues. A quand « Indiana Jones IV » ? George Lucas répond qu’il a renvoyé le script pour réécriture. Que cela fait 6 ans qu’il travaille sur le projet et que tant que le script ne sera pas excellent, le film ne verra pas le jour.

Y aura-t-il un jour des épisodes VII, VIII et IX ? La réponse est non ! Les Episodes IV, V et VI de « La Guerre des Etoiles » prévoyaient dans la narration la genèse et les Episode I, II et III. Mais George Lucas n’a jamais envisagé de tourner les Episodes VII, VIII et IX. Après l’Episode III, Lucas souhaite se consacrer à des projets plus personnels auxquels il pense depuis bien longtemps. Francis Ford Coppola ajoutera que George Lucas a toujours aimé l’expérimentation et que les projets à venir devraient être surprenants et intéressants.

La conférence se termine et les deux hommes prennent le temps de saluer la foule, signer les autographes avec cette décontraction et cette simplicité qui les caractérisent. Pendant ce temps, sur les lèvres des festivaliers, on pouvait lire la même interrogation frénétique. Quels projets  futurs ??? Quand ???…

George Lucas

Cinéma
Commentaires

Personne n'a encore réagi à cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous à l'aide de votre compte DVDFr ou Facebook

Partager
Plus d'infos

Accès aux fiches DVDFR citées dans l'article :

(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus