ACTUALITÉ

Apocalypse Now

Par Giuseppe Salza | Publié le
Apocalypse Now

Adapté d’un manga culte, 20th Century Boys frappe trois fois le 26 août : le 1er long-métrage arrive en DVD simple et collector chez Kaze, tandis que le 2e volet sort en salle et le chapitre final de la trilogie atterrit dans les cinémas nippons…

Le choc 20th Century Boys frappe trois fois au retour des vacances. Le 26 août, le premier long-métrage sort en DVD en deux éditions chez Kaze. Le même jour, le chapitre 2 (Le dernier espoir) sort en salle en France. Et toujours le 26 août mais 9 700 kilomètres à l’Est, le troisième volet de la trilogie atterrit dans les cinémas japonais.

Peu connu en France, 20th Century Boys est un manga colossal en 22 volumes vendus à 25 millions de copies, qui a fait l’objet d’une adaptation cinéma en live action. Un véritable univers armageddonesque se cache derrière le logo d’une main à l’index pointé vers le haut, et entourée d’un oeil. Autrement dit, faites attention à ce que vous regardez.

En 1969, pendant que Neil Armstrong frôle le sol lunaire et la radio japonaise passe « Like a Rolling Stone » de Bob Dylan, Kenji et ses copains passent l’été à imaginer un scénario catastrophe et rêvent de sauver le monde. Nous sommes maintenant au temps présent, peu avant le nouveau millénaire. Notre planète est frappée par des attaques biologiques et des attentats sanglants. Les indices mènent à une mystérieuse secte dont le chef se fait appeler AMI. Kenji découvre que ces crimes sanglants et le logo de la secte sont identiques au scénario qu’ils avaient imaginé pendant l’enfance. Et il sait que le pire est encore à venir…

20th Century Boys est une fresque apocalyptique qui se déroule dans le passé, le présent et le futur, et qui flirte à tour de rôle avec la fin du monde, les dictatures et l’âme transgressive du rock n’ roll. À la différence d’autres sagas manga nipponnes, l’oeuvre de Naoki Urasawa a fait l’impasse sur la version anime, pour atterrir directement sur grand écran - et en live action.

La trilogie cinéma a été réalisée par Yukihiko Tsutsumi, qui a tourné les volets 1 et 2 en même temps. Le premier film a coûté 44 millions d’euros, dont une bonne partie pour les effets visuels des séquences finales (le réveillon sanglant, pour les connaisseurs du manga). Pour les spectateurs patients, on trouvera à la fin du générique de clôture le teaser du 2ème volet, à la manière de Retour vers le futur.

Kaze, qui détient les droits français de la franchise, sort le 1er film en deux versions : DVD simple (à 24,99 €) et collector (à 29,99 €).

20th Century Boys (Édition Simple) - DVD
20th Century Boys (Édition Collector) - DVD

Ce dernier inclut une deuxième galette avec notamment des reportages sur les avant-premières japonaise et française, des interviews, un livret illustré de 24 pages sur la saga et un packaging plus soigné.

Les DVD simple et collector partagent le même disque 1, avec encodage vidéo 16/9 (de très bonne qualité) et 4 pistes audio 5.1 et 2.0 en français et japonais.

 

 

Commentaires

Personne n'a encore réagi à cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous à l'aide de votre compte DVDFr ou Facebook

Partager
Plus d'infos
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus