ACTUALITÉ

Il était une fois le Giallo

Par Giuseppe Salza | Publié le
Il était une fois le Giallo

Consacré par Dario Argento et Mario Bava, le polar à l’italienne compte plusieurs thrillers truculents et méconnus qui se fraient un chemin dans les bacs grâce à une collection dédiée de Néo Publishing. 2 nouveaux films avec Edwige Fenech à ne pas dormir la nuit, viennent de sortir

Le giallo est la version truculente du polar à l’italienne. Inspiré des collections de livres de poche à la couverture jaune qui ont dorloté des générations de transalpins, cette forme de thriller portée sur le suspense, le sang et le sexe, a propulsé Mario Bava, Dario Argento ou Lucio Fulci sur la scène internationale du cinéma de genre.

Mais derrière les grands auteurs du genre, le giallo est une production prolifique avec des centaines de films, parfois inédits en France, souvent rangés dans les oubliettes des détenteurs des droits. Et là est la feuille de mission de Néo Publishing : sortir en DVD une sélection de gialli inoubliables ou regrettables, avec un soin du détail à faire pleurer de joie tous les passionnés du vintage déviant.

Un giallo de la collection dédiée de Néo, a bien évidemment une jaquette jaune. Les volets intérieurs du digipack sont souvent illustrés par les affichés cinéma de l’époque (souvent trash, jamais ennuyeuses). Les copies sont présentées en format respecté, parfois avec le bénéfice de travaux de restaurations. 

Enfin, les équipes de Néo se décarcassent pour aligner des vrais bonus d’esthète allumé de la série-B, avec des documentaires et entretiens rétrospectifs à regarder après le film car ils peuvent dévoiler la fin.

L'Etrange vice de Mme Wardh - DVD
 
Toutes les couleurs du vice - DVD

La Collection Giallo (une dizaine de titres à ce jour) vient de s’enrichir de deux thrillers de Sergio Martino du début des années 70 : L’Etrange vice de Mme Wardh et Toutes les couleurs du vice. Avec, dans le rôle principal, la statuesque Edwige Fenech, scream queen incontestée du giallo et ensuite bombe sexuelle dans d’innombrables comédies sexy à l’italienne (les plus cinéphiles d’entre vous l’auront peut-être reconnue dans un rôle caméo dans Hostel - Chapitre II).

Dans L’Etrange vice de Mme Wardh, Edwige Fenech est une riche bourgeoise de passage à Vienne qui essaie de cacher son ancien fantasme d’être possédée par la force. Mais elle est dans le collimateur d’un maniaque au rasoir qui sème la terreur dans la ville. Grand précurseur de Pulsions de Brian De Palma, le film de Sergio Martino a un final suprise : il y a très peu de chances que vous devinerez l’identité de l’assassin…

Plus teinté d’horror psychédélique et des couleurs primaires expressionnistes qui seront maîtrisés plus tard par Dario Argento, Toutes les couleurs du vice voit Edwige Fenech en proie de cauchemars sanglants. Après avoir essayé en vain une thérapie, elle se laissera entraîner dans des messes noires, mais les choses ne feront qu’empirer…

 

Distribués par Zylo et déjà disponibles sur les bacs au prix conseillé de 19,99 €, L’Etrange vice de Mme Wardh et Toutes les couleurs du vice ont des arguments de choix pour les situer dans le contexte de l’époque : courtes présentations, documentaires rétrospectifs avec la participation de George Hilton et d’un historien du cinéma bis, ainsi qu’un commentaire audio pour Mme Wardh. A noter que ce film est présenté uniquement en VOST.

Tous les détails des DVD sont dans nos fiches.

 

Commentaires

Personne n'a encore réagi à cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous à l'aide de votre compte DVDFr ou Facebook

Partager
Plus d'infos
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus