ACTUALITÉ

Universal Monsters en Blu-ray !

Par Stéphane Leblanc | Publié le
Universal Monsters en Blu-ray !

8 films légendaires, 8 sources d’inspirations pour plusieurs générations de cinéastes, 8 monstres sacrés du cinéma mondial… les Universal Monsters ressortent du caveau familial en HD…

Dracula, la momie, la créature de Frankenstein et sa fiancée, la créature du lac noir, le fantôme de l’opéra, l’homme invisible et le loup-garou ! Les monstres légendaires mythifiés par le studio Universal entre 1931 et 1954 s’offrent une virée entre potes du côté de la haute définition avec la sortie le 2 novembre 2012 d’un coffret-cercueil regroupant les 8 films en Blu-ray (69,99 €).

Universal Pictures Monsters - Coffret 8 films (Édition Collector) - Blu-ray

Les films sont bien évidemment tous remastérisés avec respect des ratios image d’origine et des pistes sonores nettoyées mais sans spatialisation 5.1 parasite (DTS pour les VF et DTS-HD Master Audio pour les VOST).

Le coffret accueille également un livret de 48 pages sur les coulisses des films et des « ArtCards » (sûrement un terme marketing pour « carte-postale ») des affiches.

Une avalanche de bonus, dont une bonne part d’inédits, vous attendent également sur les 8 galettes (voir nos fiches pour les détails). On trouvera par exemple la version espagnole de Dracula ou même la version 3D Active (matériel adéquat requis) de la créature du lac noir, proposant ainsi une vision totalement inédite du film puisque son relief n’a jamais été exploité qu’en 3D anaglyphe (avec lunettes rouge/bleue).

Si vous n’aimez pas l’un ou l’autre des monstres, il faudra encore attendre car leur vente unitaire n’est pas encore au planning.

Commentaires
Avatar

jean-marc
Le 8 août 2012 à 16:23

Peut être pour Halloween :D

Avatar

francis moury
Le 4 octobre 2016 à 23:53

Concernant les exemples fournis par Stéphane, je précise que la version espagnole du DRACULA (USA 1931) de Tod Browning se trouvait déjà en supplément sur l'ancienne édition DVD collector PAL zone 2 du même titre. Elle est très intéressante du point de vue de l'histoire du cinéma mais elle demeure inférieure à celle de Browning. Il faut en effet savoir que Browning tournait le jour sa version devenue classique et que Melford tournait la nuit la version espagnole dans les mêmes décors mais avec d'autres acteurs. 

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous à l'aide de votre compte DVDFr ou Facebook

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus