ACTUALITÉ

Vers l’infini... et au-delà !

Par Philippe Gautreau | Publié le | Mis à jour
Vers l’infini... et au-delà !

A la rencontre de SF Vintage, une collection très space d’Artus Films, qui s’enrichit d’un nouveau DVD cette semaine…

Artus Films a lancé une nouvelle collection, SF Vintage, avec trois premiers films sortis en mai 2014. Un an plus tard, un quatrième titre a rejoint la collection est annoncée pour le 1er septembre : Destination planète Hydra, réalisé par Pietro Francisci en 1966 avec un Français, Roland Lesaffre, résistant aux côtés des Italiens à une invasion d’extra-terrestres.

Nous nous sommes penchés sur les 3 premières sorties de SF Vintage (les tests détaillés sont aussi publiés aujourd'hui) :

- La Planète des tempêtes

Réalisé par Pavel Klushantsev en 1962, le film raconte l’exploration périlleuse de Vénus par une équipe de cosmonautes soviétiques. Un space opera assaisonné de propagande, sorti dans les salles de l’URSS pour le premier anniversaire du vol de Vostok 1 avec Yuri Gagarine à son bord. Ce film dépaysant, très différent des approches du genre par Hollywood, très peu distribué hors de ses frontières et jamais édité en vidéo en France, vaut largement d’être découvert.

- La Planète des hommes perdus

Quittons la base de lancement de Moscou pour celle de Cinecittà. Antonio Margheriti, le réalisateur de Danse macabre, s’était lancé dans la carrière de cinéaste en 1960 avec ce petit film de science-fiction en sur le thème de l’astéroïde qui menace de pulvériser notre planète. Une curiosité, mais pas le meilleur des trois films.

- La Planète des vampires

Avec ce film de 1962, Mario Bava met la barre un peu plus haut en nous contant les mésaventures de spationautes attirés par un force inconnue sur la planète Aura. Ils n’y trouveront pas de vampires, mais les vestiges d’une vie éteinte, en apparence. Pas besoin d’être pilote d’astronef pour savoir qu’il ne faut pas se fier aux apparences. Un film unique par la qualité de ses décors et costumes.
 

Trois bonnes raisons d’applaudir cette nouvelle collection SF Vintage. Elle nous permet de découvrir des films qu’il était, jusque-là, très difficile de voir. De plus, la qualité de la restauration, tant de l’image que du son, est assez étonnante pour des œuvres dont la diffusion restera probablement restreinte. Enfin, chaque disque contient des bonus inédits qui constituent un utile complément aux films.

Accès direct aux critiques DVDFr :
La Planète des tempêtes
La Planète des hommes perdus
La Planète des vampires

Destination planète Hydra est en vente au prix conseillé de 14,99 €

 

 

Commentaires
Avatar

jean-marc
Le 2 septembre 2015 à 20:20

Ca à l'air tellement kitch, que ça donne envie de les regarder.

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous à l'aide de votre compte DVDFr ou Facebook

Partager
Plus d'infos
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus