ACTUALITÉ

TESTS et CRITIQUES : 5 titres pour le week-end du 21 mai

Par Giuseppe Salza | Publié le | Mis à jour
TESTS et CRITIQUES : 5 titres pour le week-end du 21 mai

Deux chefs-d’oeuvre en Blu-ray restauré (Les innocents, Marty), Jennifer Lawrence dans le biopic Joy, Desplechin et la prose de Leopardi…

Les innocents
Les Innocents, de Jack Clayton (1961)

Grands classiques :

Les Innocents
Les Innocents - Blu-ray
De Jack Clayton, avec Deborah Kerr et Peter Wyngarde
Editeur : Potemkine - Distributeur : Arcadès
Date de sortie : le 3 mai 2016
Note : 8 / 10

Marty
Marty - Blu-ray
De Delbert Mann, avec Ernest Borgnine et Betsy Blair
Editeur : Wild Side - Distributeur : WBHE France
Date de sortie : le 4 mai 2016 (Amazon : 18,99 €)
Note : 7.25 / 10


L'American Dream en version féminine ?

Joy
Joy - Blu-ray
De David O. Russell, avec Jennifer Lawrence et Robert De Niro
Editeur : 20th Century Studios - Distributeur : WDCF
Date de sortie : le 4 mai 2016 (Amazon : 7,66 €)
Note : 7 / 10


La jeunesse éternelle selon Blaq Out :

Trois souvenirs de ma jeunesse
Trois souvenirs de ma jeunesse - Blu-ray
De Arnaud Desplechin, avec Quentin Dolmaire et Lou Roy-Lecollinet
Editeur : Blaq Out - Distributeur : Arcadès
Date de sortie : le 24 mai 2016 (Amazon : 14,99 €)
Note : 7.5 / 10

Leopardi : Il giovane favoloso
Leopardi : Il giovane favoloso - DVD
De Mario Martone, avec Elio Germano et Michele Riondino
Editeur : Blaq Out - Distributeur : Arcadès
Date de sortie : le 9 avril 2016 (Amazon : 19,99 €)
Note : 7.25 / 10

Marty
Marty, de Delbert Mann (1955)

Crédits images : © 20th Century Fox, Potemkine, Wild Side Video

 

Commentaires
Avatar

francis moury
Le 21 mai 2016 à 17:27

L'ancienne édition DVD SD Opening de LES INNOCENTS comportait une VF d'époque. Il faut donc la conserver précieusement puisque l'édition combo BRD + DVD Potemkine comporte, certes, une meilleure image en HD sur le disque BRD mais ne propose que la VOSTF sur l'un comme sur l'autre. 

Avatar

Ludo_88
Le 25 mai 2016 à 21:44

Je trouve également dommage l'absence de plus en plus systématique ou alors dans des qualités vraiment à la baisse (on ne cherche pas les meilleurs master) des VF sur les vieux films. Je suis adepte de la VO, mais les vieilles VF ont parfois leur charme propre (et souvenirs), et cela peut aussi repousser certains achats...

De plus, n'étant pas du tout familier de l'Anglais (comme beaucoup quand on est de l'est de la France), ll m'arrive parfois de regarder une première fois un film en VF, puis de le revoir ensuite en VO dans de meilleurs conditions, pour être sûr d'avoir assimilé le principal (j'ai du mal a lire les sous-titres et regarder l'action en même temps...). crying

Avatar

francis moury
Le 26 mai 2016 à 12:17 - mis à jour le 27 mai 2016 à 21:01

Le sous-titrage est un pis-aller qui peut s'avérer pénible pour les yeux, assurément.  Je comprends très bien votre idée de voir d'abord la VF puis la VOSTF afin d'être dans de meilleures conditions. 

J'irais plus loin que vous, concernant les VF : non seulement, vous avez aussi raison de le souligner, elles ont un charme intrinsèque qui se bonifie avec le temps mais elles sont des documents d'histoire du cinéma et, plus précisément, d'histoire de l'exploitation du film. Elles informent l'historien sur la manière dont les comédiens français, le directeur du doublage, le distributeur, ont envisagé le film, sa dramaturgie, son sens, à l'époque de sa première exclusivité.  

Une remarque : certains films n'ont jamais été doublés, notamment ceux distribués dans le circuit Art et Essais. Par exemple STALKER (URSS 1979) de A.T. n'a jamais été doublé : il n'y a donc, dans son cas, pas de VF à regretter puisqu'elle n'a jamais existé. Dans le cas de LES INNOCENTS, une édition sans VF doit être considérée comme lacunaire même si l'essentiel, nous en sommes bien d'accord, ce sont la VO (et la VOSTF).

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous à l'aide de votre compte DVDFr ou Facebook

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus