ACTUALITÉ

Hellraiser Trilogy I II III, un coffret en voie de disparition

Par Giuseppe Salza | Publié le | Mis à jour
Hellraiser Trilogy I II III, un coffret en voie de disparition

Les stocks s’épuisent sur l’édition Blu-ray de la trilogie originale de Clive Barker parue chez ESC. Découverte de ses atouts avant l’extinction…

Sorti le 4 septembre, le coffret collector Blu-ray Hellraiser Trilogy I II III (59,99 €) est déjà une espèce en voie de disparition. Tiré à 3 000 exemplaires et composé d’un étui digipack comprenant 4 disques et un livre de 152 pages, cette édition vient d’épuiser ses stocks chez son éditeur ESC Editions, et ne sera pas repressée. Il ne reste plus que les derniers exemplaires encore disponibles chez les revendeurs, pour posséder l’une des success stories de l’édition vidéo de cette rentrée.

Auréolé de critiques positives sur les sites spécialisés et du label qualitatif de la FNAC, Hellraiser Trilogy est la sortie la plus aboutie à ce jour d’ESC. Pourquoi un tel engouement ? Voici quelques atouts clé du coffret … tant qu’il y en a encore !

Hellraiser Trilogy I II III

Une saga maîtresse du cinéma fantastique

La trilogie originale de Hellraiser a connu quelques éditions à l’âge d’or du DVD en France avant de disparaître des radars. Hellraiser : Le pacte et Hellraiser II : Les écorchés avaient été édités par TF1 Vidéo au début des années 2000, et ensuite brièvement par EuropaCorp vers la fin de la décennie précédente. Hellraiser III avait vu le jour chez Opening, un éditeur disparu depuis longtemps.

Le 30ème anniversaire du film fondateur de Clive Barker et la disponibilité de nouveaux masters 2K ont motivé ce nouveau regard à la saga avec l’élévation du Blu-ray. Mais pas seulement : ESC a réussi à se procurer les montages Director’s Cut - d’une très grande violence - du 2ème et 3ème opus, qui sont présentés sur les Blu-ray en plus des versions cinéma.

8 heures de bonus !

C’est le deuxième point de force du coffret Hellraiser Trilogy I II III : une plongée aux origines de la saga, avec de nouveaux sujets et interviews rétrospectives — dont certains exclusifs au coffret Blu-ray — et quelques documents d’époque.

Mais le véritable atout du coffret, est un quatrième Blu-ray de bonus, consacré presque entièrement à « Leviathan », un documentaire-monstre de 4 heures (!) en trois parties sur les trois films fondateurs de la saga. La liste complète des suppléments :

Bonus Hellraiser :
Entretien croisé autour de Hellraiser - Le Pacte avec Thomas Aïdan et Julien Maury (16’)
Hellraiser : Résurrection (24’)
Ashley Laurence, une actrice en enfer (12’)
Andrew Robinson : M. Cotton, je présume ? (16’)
Christopher Young : un compositeur d’enfer (19’)
Interviews et documents promotionnels d’époque (exclusivité Blu-ray - 34’)
Commentaire audio de Clive Barker (VOST)

Bonus Hellraiser 2 :
Entretien croisé autour de Hellraiser II - Les Écorchés avec Guy Astic et Thomas Aïdan (20’)
Hellraiser II - Les Écorchés : Perdus dans le labyrinthe (17’)
Kenneth Cranham : le docteur est là (13’)
Les Cénobites : la patrouille des damnés (exclusivité Blu-ray - 22’)
Interview du réalisateur Tony Randel (exclusivité Blu-ray - 14’)
Interviews et documents promotionnels d’époque (exclusivité Blu-ray - 31’)
Commentaire audio de Tony Randel (réalisateur) et Peter Atkins (scénariste) (VOST)

Bonus Hellraiser 3 :
Entretien autour de Hellraiser III par Guy Astic (17’)
Clive Barker : le pouvoir de l’imaginaire, l’imaginaire au pouvoir (24’)
Interviews et documents promotionnels d’époque (exclusivité Blu-ray - 30’)

Blu-ray de bonus :
« Leviathan », un documentaire en 3 parties de Gary Smart et Nicholas F. Helmsley (UK 2013-2015 - 16/9, VOST) :
Leviathan : L’histoire de Hellraiser : Le pacte (89’)
Leviathan : L’histoire de Hellraiser II : Les écorchés (120’)
Leviathan - L’enfer sur Terre : L’histoire de Hellraiser III (32’)
« Le Maître des jouets » : dans la boîte avec Simon Sayce (13’)

Hellraiser Trilogy I II III

Un livre de 152 pages

Pour compléter l’analyse sur la création de Clive Barker, le coffret comprend « Hellraiser - Voyage au bout de l’enfer », un livre richement illustré écrit par Marc Toullec, grand spécialiste du cinéma fantastique et habitué aux compléments littéraires chez ESC, qui livre des détails complémentaires sur le tournage des films.

Hellraiser FNAC

Ce qui manque :

Pour les puristes du genre, Hellraiser est un triptyque composé par Le pacte (1987), Les écorchés (1988) et Hell on Earth (1992). Mais la saga est passée ensuite de l’autre côté de l’Atlantique et a engendré 7 autres suites — presque toutes des DTV à petit budget, tournés sans l’implication de Clive Barker et de son partenaire du crime, le producteur Christopher Figg. Seul Doug Bradley (Pinhead) a participé à la plupart des volets.

Le coffret ESC s’arrête au troisième film. Bloodline (1996), Inferno (2000), Hellseeker (2002), Deader (2005), Hellworld (2005), Revelations (2011) et Judgment (2018) ne sont pas inclus, (et c’est peut-être un moindre mal). Hellraiser - Bloodline et Hellraiser - Inferno étaient parus en DVD à l’unité et sont toujours disponibles en marketplace. 

Autres éditions :

La trilogie Hellraiser existe aussi en coffret DVD (39,99 €), toujours disponible mais nettement plus limité (pas de montages Director’s Cut et moins de suppléments, dont le 4ème disque de bonus). ESC Editions a également produit deux coffrets Blu-ray ultralimités (avec étui en grimoire ou avec le buste de Pinhead), réservés aux acheteurs sur leur site, et eux aussi déjà épuisés.

Hellraiser collector 1Hellraiser collector 2

 

Commentaires

Personne n'a encore réagi à cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous à l'aide de votre compte DVDFr ou Facebook

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus