ACTUALITÉ

HDR10+ et Alien : le printemps 4K chez la Fox

Par Giuseppe Salza | Publié le | Mis à jour
HDR10+ et Alien : le printemps 4K chez la Fox

Le Studio mise sur Bohemian Rhapsody et Alien 40e anniversaire (dont nous dévoilons les specs) pour lancer le nouveau format HDR des UHD 4K…

Le segment des standards HDR des 4K Ultra HD Blu-ray, tenu jusqu’à aujourd’hui par le Dolby Vision et le HDR10, voit un troisième nom arriver sur les écrans plats. Un an après son homologation auprès du consortium HDR Alliance, le format dynamique HDR10+ vient d’atterrir sur le marché.

Pour lancer le format, la 20th Century Fox, liée au HDR10+ depuis la première heure, a choisi les vocalisations et l’energie de Freddie Mercury dans le biopic Bohemian Rhapsody de Bryan Singer, paru en UHD le 6 mars. Une autre créature extra-terrestre arrive à son renfort : l’attendue édition 4K du 40ème anniversaire de Alien de Ridley Scott, prévue pour le 24 avril, supportera aussi le HDR10+. Deux autres nouveautés Fox en UHD adoptent le format, Les Veuves et Sale temps à l’hôtel El Royale.

HDR standard et dynamique en langage courant

Un peu de contexte pour les personnes qui trouvent que le HDR est un mot issue du langage klingon. Pour construire une image, le DVD et même le Blu-ray ont été obligés de suivre des standards télévisuels qui avaient été créés dans l’âge des écrans cathodiques, et qui limitent le nombre de couleurs (à 8 bits), la luminance (à 100 nits) ou la plage dynamique des constrastes (à 6 indices, ou « stops »). Ceci a désormais un nom - le SDR. Depuis, l’image 4K s’est affranchie de ces contraintes techniques, avec des nouvelles normes qui assurent plus de couleurs et contrastes, et une gestion fine de cette palette dynamique étendue - le HDR.



Les disques UHD offrent un ou parfois deux formats HDR « empilés l’un sur l’autre », et le meilleur est automatiquement envoyé à l’écran. Une personne avec un écran et platine LG récents (et le bon câble HDMI 2.1) qui lance la galette Universal de First Man - Le Premier Homme sur la Lune, se retrouvera automatiquement en Dolby Vision. Avec Bohemian Rhapsody, cette même personne sera en mode HDR10 simple. Que s’est-il passé ? Derrière les rideaux, il y a une « guerre de HDR », mais fabricants et éditeurs tentent d’en minimiser l’impact auprès du public. LG, Sony (plus Apple et Netflix) soutiennent le clan Dolby Vision, tandis que Samsung et Panasonic se rangent dans le camp HDR10+ (dont son initiateur Samsung vient d’arrêter la fabrication de platines UHD, car les choses ne sont jamais simples…). Il n’existe pas encore d’équipements capables de supporter tous les formats HDR. Les utilisateurs bénéficieront donc soit d’un « HDR dynamique » (Dolby Vision ou HDR10+) ou du « HDR statique » (le HDR10)… au gré des marques à la maison et des choix des éditeurs.

Comme nous l’indiquons désormais sur nos fiches, les disques UHD de Bohemian Rhapsody ou Alien sont bi-standard HDR, et proposent les deux couches HDR10+ et HDR10. Ce dernier, qui offre néanmoins une image de grande qualité, sera intégré pour garantir la rétro-compatibilité. La même politique bi-format existe sur les titres en Dolby Vision.

Alien : 40 ans et en 4K

Terminons avec l’édition 4K du 40ème anniversaire d’Alien. Nous venons d’obtenir les spécifications finales des 2 UHD prévus — un tirage limité en SteelBook et l’édition standard :

Les deux disques UHD (seul le packaging change) bénéficieront bien des deux montages du film de Ridley Scott - la version cinéma de 117’ et le Director’s Cut de 115’ dans des habits flambant neufs, et issus des nouveaux masters 4K réalisés en 2018 chez Company 3/Deluxe Entertainment à partir des négatifs originaux, et sous la supervision de Ridley Scott et Pam Dery.

Les galettes UHD offriront les mêmes bonus que le Blu-ray simple - sauf l’introduction de Ridley Scott au Director’s Cut, qui est néanmoins incluse dans le Blu-ray en accompagnement. Liste ci-dessous :

- Commentaire audio de 2003 par Ridley Scott, Dan O’Bannon, Ronald Shusett (prod. exec.), Terry Rawlings (montage), Sigourney Weaver, Tom Skerritt, Veronica Cartwright, Harry Dean Stanton et John Hurt
- Commentaire audio de 1999 par Ridley Scott (version cinéma uniquement)
- Bande originale isolée de la version cinéma du film composée par Jerry Goldsmith
- Bande originale isolée, version alternative composée par Jerry Goldsmith
- Scènes coupées et étendues

2019 promet plusieurs célébrations autour d’Alien, dont 6 courts métrages commissionnés par la Fox dans l’univers du film de Ridley Scott, et qui seront disponibles en ligne le 3 mai (Alien: Alone de Noah Miller, Alien: Containment de Chris Reading, Alien: Harvest de Benjamin Howdeshell, Alien: Night Shift d’Aidan Breznick, Alien: Ore des Spear Sisters, et Alien: Specimen de Kelsey Taylor). Mais sauf miracles de la dernière minute, ils ne devraient pas être inclus sur ces galettes.

Crédits images : © 20th Century Fox, Gizmodo, BBC, Dolby Labs, Samsung

 

Commentaires

Personne n'a encore réagi à cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous à l'aide de votre compte DVDFr ou Facebook

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus