ACTUALITÉ

La Piscine : plongeon 4K

Par Stéphane Leblanc | Publié le | Mis à jour
La Piscine : plongeon 4K

Le 50ème anniversaire de La Piscine avec Romy Schneider et Alain Delon est l’occasion pour M6 Vidéo d’une édition cristalline en 4K. Récit d’une restauration.

La Piscine

12 ans après sa première restauration qui aura alimenté un double DVD et un Blu-ray en 2008/2009, La Piscine de Jacques Deray vient de repasser sous les yeux pointilleux d’une équipe de restauration, qui a poussé cette fois le curseur sur la position 4K, sans oublier un soin tout particulier à la bande sonore et la musique signée Michel Legrand.

Avec l’autorisation de l’éditeur, nous ne résistons pas à l’envie de vous partager le récit passionnant et détaillé de la restauration 4K, issu du dossier de presse de cette réédition :

À partir de 2016, constatant l’avancée significative de la technologie, SND envisage de réactualiser la restauration HD du film, faite en 2007. Nous avons donc confié à la société FILMO le soin de lancer une vérification intégrale du matériel photochimique, en se basant sur les connaissances des problématiques rencontrées 10 ans auparavant.

Même si le négatif original ne présentait pas de cassures sur plusieurs images ou défauts majeurs immédiatement visibles, un test de scan 4K à sec a été effectué et a révélé de nombreuses fines rayures sur la quasi-totalité des bobines, qui étaient à peine visibles dans l’ancienne restauration HD.
La résolution 4K a également révélé de nombreuses zones de taches sombres diffuses, présentes dans les couches du film, même si en contrepartie, elle donne un grain de peau magnifique sur les gros plans.

La Piscine

Le réglage de la numérisation 4K a permis de capter l’intégralité de la lumière photographiée avec, dans les hautes lumières, la conservation des détails et des nuances. Cela n’avait pas été possible en 2007, où de nombreuses taches de lumière brûlée apparaissaient sans détail.

FILMO, avec l’aide d’HIVENTY, ont mis en place une procédure de post-production « hybride » très efficace. Une première validation de l’étalonnage a été faite par Marina Girard-Muttelet, représentant la famille Deray. Nous sommes ensuite passés par une seconde phase, en partant du résultat d’étalonnage P3, en effectuant un étalonnage HDR sur Ecran Oled HDR, puis à une analyse et correction Dolby Vision pour la redescente SDR. Nous avons ainsi optimisé notre étalonnage P3 pour la projection DCP. Une dernière validation de cet étalonnage DCP a été effectuée par Laurence Deray et Marina Girard-Muttelet, qui ont pu constater une nette amélioration générale du rendu. La version HDR, dans cet espace particulier, magnifie l’image et lui donne une approche plus contemporaine qui pourrait séduire les jeunes générations.

La Piscine

La restauration image a permis d’effectuer les traitements spécifiques de stabilisation, suppression des poussières, poils, rayures, mais aussi zones de taches sombres diffuses.

Concernant le générique de début qui a été intégralement reconstitué à partir des plans grande-longueur, il a fallu effectuer une extraction des titres avec leur fameux effet ondulant à partir du générique truqué, aucune bande titre séparée n’existant. Cinq essais de truquages complets du générique auront étés nécessaires pour valider le résultat final.

La Piscine

Concernant l’audio, une comparaison des sources magnétiques et 35mm optique a été effectuée, puis pour les musiques de Michel Legrand, nous avons comparé la numérisation de la VI (M&E) au mixage VF. Stéphane Lerouge, biographe de Michel Legrand, nous a fourni des passages des masters musicaux originaux pour que nous les comparions à nos éléments. Ces derniers se sont avérés cohérents et qualitatifs. Nous avons donc utilisé, pour les passages musicaux, dans le générique de début et de fin du film, les sources de la VI musique qui étaient plus dynamiques et claires que ceux mixés dans la VF.

Une fois effectuée la sélection par tronçon des audios, la restauration a débuté avec un filtrage mesuré du souffle, des plops et autres défauts sonores, une attention particulière a été portée sur le timbre des voix mais aussi la tonalité de la musique. La déclinaison de mixage, dynamique et harmonisation en fonction des vitesses a été effectuée pour tous les types d’exploitation (Projection salle, vidéo BD, TV…).

La Piscine - 50ème anniversaire - Mediabook 4K Ultra HD + Blu-ray + DVD + Livret

Le résultat, que l’on imagine à la hauteur de ce travail de fourmi, sort aujourd’hui 23 octobre 2019, chez M6 Vidéo via une édition hyper soignée dans un packaging MediaBook au visuel créé pour l’occasion par Laurent Durieux dont le talent est à retrouver sur son site et récemment sur les éditions 4K d’Apocalypse Now.

On y trouve tout d’abord le premier disque 4K UHD signé M6 pour un film de patrimoine, accompagné du Blu-ray profitant du nouveau master, idem pour le DVD, troisième et dernier disque de ce collector.

La partie suppléments (dont la ventilation reste à préciser sur les 3 disques) accueille :

  • « 50 ans plus tard », un documentaire inédit réalisé par Agnès Vincent Deray avec la participation d’Alain Delon, Jane Birkin, Jean-Emmanuel Conil, Jean-Claude Carrière ;
  • une archive intitulé « course de natation promotionnelle » ;
  • le film, dans sa version tournée en anglais (version HD sous-titrée); 
  • la fin alternative dite « espagnole »; 
  • les bandes-annonces française et anglaise (en 4K sur l’UHD).

Le livret inédit quant à lui, contient 32 pages signées Marion Laporte et s’intitule « La Piscine d’hier à aujourd’hui, signe des temps ».

En attendant un déballage et une chronique complète de cette édition (29,99 €) très prochainement, nous vous laissons avec ce teaser qui, en plus des images de cet article (issues du nouveau master), vous donnerons un aperçu de la qualité d’image de cette restauration.

Commentaires
Avatar

dreamon-86
Le 5 novembre 2019 à 21:48

Dommage pour ceux qui ne sont pas équipé en 4K que l'on ne puisse pas profiter de ce nouveau master directement en blu-ray sans avoir à passer par l'édition 4K UHD, j'espère que M6 rectifiera le tire en proposant par la suite un blu-ray simple avec ce nouveau master. Pareil quel est l'interêt de mettre un DVD dans le packaging ?

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous à l'aide de votre compte DVDFr ou Facebook

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus