ACTUALITÉ

Krull : l'autre forteresse noire

Par Stéphane Leblanc | Publié le | Mis à jour
Krull : l'autre forteresse noire

Les années 80 ont accouché de bien des perles fantastiques, mais l’une d’entre elles n’est décidément pas passée inaperçue : « Krull » de Peter Yates…

Krull

Le début des années 80 a vu fleurir sur les écrans de cinéma une quantité non négligeable de films fantastiques ou de science-fiction aux ambiances parfois sombres et torturées, des oeuvres qui visaient alors un public adulte friand de nouvelles sensations cinématographiques et dont l’appétit venait d’être ouvert par un certain Star Wars - Episode IV : Un nouvel espoir (1977) et plus encore par Star Wars - Episode V : L’Empire contre-attaque (1980).

Tout comme pour ce dernier c’est un réalisateur étranger au genre, Peter Yates, qui est appelé aux commandes de ce qui sera un gros pari raté pour la Columbia. Avec son budget oscillant autour de 25 millions de dollars (certaines rumeurs montent même jusqu’à 47), Krull n’en rapportera même pas 17 sur le sol américain.

Et comme souvent dans ces cas là, c’est le marché de la vidéo qui va construire la réputation culte de ce film qui, si il n’est pas avare de choix ratés et de cycloramas bien visibles dans le fond, ne manque pas non plus de morceaux de bravoure et de moments inoubliables pour les spectateurs de l’époque. Dans la foulée, on peut citer une forteresse qui débarque de l’espace, un cyclope lanceur de trident, une arme en forme d’étoile d’où sortent des lames, une araignée géante de cristal, un galop de chevaux volants aux sabots en feu, une bête cauchemardesque, … le tout emballé dans une musique féérique et triomphale de James Horner.

Côté casting, si les têtes d’affiche sont des quasis inconnus et n’ont pas forcément fait d’étincelles depuis lors (Ken Marshall et Lysette Anthony), on remarquera un jeune Liam Neeson au tout début de sa carrière et un non moins débutant Robbie Coltrane.

Krull - MediaBook - Blu-ray + DVD + Livret

Sidonis Calysta, jamais a court d’idées lorsqu’il s’agit de donner sa chance HD à des films presque oubliés, sort donc ce 19 mars 2020 une édition inespérée de Krull. Dans un boîtier DigiBook arborant l’une des affiches du film, vous trouverez le DVD et le Blu-ray du film, ainsi qu’un livret de 24 pages rédigé par Marc Toullec.

La partie bonus sera assurée par le commentaire audio de Peter Yates, Ken Marshall et Lysette Anthony, le making of d’époque « Journey to Krull » (22 minutes) et la bande-annonce du film, le tout en VOST.

Pour la partie technique, VF et VO sont portées par des pistes DTS-HD Master Audio en Dual Mono, tandis que l’image profite d’un master tout à fait convaincant, hérité de l’édition Mill Creek Entertainment disponible aux États-Unis depuis 2014, et sur lequel Sidonis Calysta a visiblement ajusté la luminosité pour un rendu moins laiteux comme le montre cette comparaison :

Et avant de vous laisser avec la bande-annonce, sachez que vous aurez la possibilité de gagner l’un des 5 exemplaires du DigiBook sur notre site.

Commentaires

Personne n'a encore réagi à cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous à l'aide de votre compte DVDFr ou Facebook

Partager
Plus d'infos

Accès aux fiches DVDFR citées dans l'article :

(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus