ACTUALITÉ

Adieu Bertrand Tavernier !

Par Philippe Gautreau | Publié le | Mis à jour
Adieu Bertrand Tavernier !

Le 25 mars a sonné le terme d’une vie consacrée au cinéma, celle du cinéaste et cinéphile Bertrand Tavernier.

Bertrand Tavernier fonde, pendant ses études de droit, un cinéclub, le Nickel Odéon, devient l’assistant de Jean-Pierre Melville pour Léon Morin, prêtre, puis l’attaché de presse de Stanley Kubrick pour 2001 : l’odyssée de l’espaceOrange mécanique et Barry Lyndon.

Parallèlement, dans les années 60, en gardant ses distances avec la Nouvelle vague, il se lance dans la critique, d’abord avec des piges pour Télérama, puis dans une contribution régulière à plusieurs magazines, Les Cahiers du Cinéma, Positif, Cinéma… avant d’écrire plusieurs ouvrages sur le cinéma américain qui aideront le public français à découvrir Delmer Daves, Bud Boetticher et autres. Il fut l’auteur de plusieurs livres sur le septième art, principalement sur le cinéma américain, dont 50 ans de cinéma américain, coécrit avec Jean-Pierre Coursodon (Nathan, 1991) et dirigea une série documentaire en neuf épisodes, Voyage à travers le cinéma français, la série, éditée en vidéo par Gaumont en 2016 et 2017.

Il fut aussi l’auteur d’une dizaine de documentaires, dont le remarquable La Guerre sans nom, sur la Guerre d’Algérie, réalisé en 1992 avec la complicité de Patrick Rotman.

Bertrand Tavernier

Son premier long métrage, L’horloger de Saint-Paul, salué en 1975 par le Prix Louis Delluc, inaugure une suite de films populaires, Que la fête commence (1975), marquant le début d’une longue complicité avec Philippe Noiret, suivi par Le Juge et l’assassin (1976).

En réalisant 22 longs métrages de fiction, il touche à tous les genres, à la science-fiction avec La Mort en direct (1980), au policier avec L.627 (1992), L’Appât, Ours d’or à la Berlinale de 1995, et Dans la brume électrique (In the Electric Mist), tourné aux USA en 2009, au jazz, avec Autour de minuit (‘Round Midnight, 1986), à la guerre avec Capitaine Conan (1996), à la chronique familiale avec Un Dimanche à la campagnequi lui vaudra le Prix de la mise en scène à Cannes en 1984, à la romance historique avec La Fille de d’Artagnan (1994), La Passion Béatrice (1987) et La Princesse de Montpensier (2010), à la satire politique avec Coup de torchon(1981) et Quai d’Orsay (2013), son dernier film.

Il a, de plus, apporté un solide soutien à l’édition vidéo, commencée en 2006 pour L’Homme aux Colts d’or (Warlock, Edward Dmytryk, 1959) la première des quelques 150 et 200 présentations de films pour Sidonis Calysta. Parmi les dernières enregistrées, en janvier 2021, celle de Journal d’une femme de chambre (The Diary of a Chambermaid, 1946) de Jean Renoir, une édition collector dont la crise sanitaire a reporté la sortie.

Celles et ceux qui souhaitent approfondir leur connaissance de l’œuvre du cinéaste pourront s’offrir Bertrand Tavernier : Film après film, le parcours d'un cinéaste humaniste et en prise avec son temps de Jean-Dominique Nuttens (Éditions de Grenelle, 2009).

A la une
Commentaires
Avatar

Cláudio
Le 30 mars 2021 à 13:00

Bonjour, 
en tant que vieux cinéphile de 50 ans,  je me permets ces quelque mots pour rendre hommage a un des dernier géants du cinéma.


Tavernier était pour moi autant un grand cinéaste que un "passeur" de culture.
Tout au long de ma vie,  j'ai eu la chance de découvrir de nombreux films ( serie A et B) grâce a des cinéphiles comme messieurs Tavernier et  patick Brion. Sans eux ma mémoire cinéphile  serais limité au pitoyable catalogue des Netflix et autre StreamerPoubelle.


Le DVD a été pour moi une source de découverte ( ou re-découverte) , et c'était  toujours avec plaisir et admiration que j'écoutai mr Tavernier nous presenter  des films oublié ou inconnu.


Encore merci monsieur Tavernier.
Long vie au DVD / Bluray (notre mémoire intime du cinéma).

 

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous à l'aide de votre compte DVDFr ou Facebook

Partager
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus