ACTUALITÉ

Survival !!!

Par Giuseppe Salza | Publié le
Survival !!!

La Dernière maison sur la gauche, l’un des films les plus extrêmes et controversés de Wes Craven (toujours banni dans quelques Pays) arrive en France



Avis aux fans du cinéma d’horreur avec les tripes, et aux résidents des Pays avec une censure impitoyable. L’enfant terrible du genre « survival » - et l’un des films les plus subversifs de son époque - sort en France en DVD : nous nommons La Dernière maison sur la gauche de Wes Craven.

Edité par un label spécialisé dans les disques à 99 francs, le film de Wes Craven est distribué pour l’instant dans les vidéoclubs (par Imatim), et il devrait rentrer bientôt dans les circuits de la vente directe. Ce DVD a tout sauf un traitement « budget » : image 16/9, disque sérigraphié, un livret avec un essai plutôt intéressant, qui situe le film dans le contexte de son époque, l’an de grâce 1972.

La Dernière maison sur la gauche - DVD
 

Banni au Royaume-Uni, en Australie et Nouvelle-Zélande. Amputé de plusieurs minutes aux Etats-Unis. Massacré par la censure française de l’époque (on ne sait toujours pas si le DVD est en version intégrale). La Dernière maison sur la gauche est une bombe subversive, qui n’attendait que d’éclater.

« Last House » décrit l’épopée de deux filles brutalisées, violées et massacrées par un gang de psychopathes. Qui commet l’erreur de leur existence, lorsqu’ils se réfugient dans la maison des parents d’une de leurs victimes. La vengeance sera encore plus atroce. Et Wes Craven, qui tourne en 16 mm à la façon « documentaire sur le Vietnam », n’épargne les scènes les plus graphiques et insoutenables au spectateur.

Tourné pour 90.000 $, La Dernière maison sur la gauche invente à lui seul le sous-genre « survival » des horror movies (ce n’est vraiment pas le cas de le comparer à Delivrance, qui partage juste la même année de production). Les « Mother’s Day », « I Spit in Your Grave », « Vendredi 13 » - et bien sûr « Massacre à la tronçonneuse », devront beaucoup à leur prédécesseur, et au courage de Wes Craven de repousser les tabous du Septième Art.

Il reste à savoir si « Last House » tient encore la route après toutes ces années (en toute franchise, nous ne l’avons pas revu depuis longtemps). L’état de santé de la copie face au temps et à la censure, seront sans doute essentiels pour avoir la réponse.

Commentaires

Personne n'a encore réagi à cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous à l'aide de votre compte DVDFr ou Facebook

Partager
Plus d'infos

Accès aux fiches DVDFR citées dans l'article :

(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus