Hannibal (2001) : le test complet du DVD

Édition Collector

Réalisé par Ridley Scott
Avec Anthony Hopkins, Julianne Moore et Ray Liotta

Édité par Universal Pictures France

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 11/09/2001
Critique

Tout a été dit sur ce film. La suite la plus attendue tant le premier avait mis la barre très haut. Vous vous souvenez surement du Le Silence des agneaux qui a révolutionné le genre du Thriller hybride.

Une seule idée : ce film ne laisse pas indifférent. On aime ou on déteste et on a toujours quelque chose à dire. Attention, cette fois-ci on ne révolutionne rien. De toute façon cela eut été impossible. On remplace Jodie Foster par Julianne Moore et on assiste en fait à une danse macabre et amoureuse entre deux amants qui n’osent avouer leur sentiment (quoique). Le Silence des agneaux nous retournait les tripes et nous faisait vraiment peur. Celui-ci vous fait vomir vos tripes.

C’est un film esthétique qui marche grâce à son réalisateur, ses acteurs et son ambiance musicale et graphique. Maintenant si vous voulez une scénario en béton, reprenez le premier. Hannibal est en liberté, il vous invite juste à déguster et non à réfléchir. A éviter avant ou juste après un repas.

A bon entendeur, salut.

Généralités - 5,0 / 5

Un boitier à l’image du personnage, à double face : distingués, lisse, superbe mais sanglant avec des lettres d’une rouge aussi profond que son oeil. Deux disques sérigraphiés. On n’atteint pas la beauté de certains autres boitiers mais il est en parfaite osmose avec le film avec en plus la signature du réalisateur. Les menus sont très cinématographiques et proches du générique. Au fait, l’arrière est aussi beau et claire même s’il baigne dans le sang.

Bonus - 5,0 / 5

On pensait avoir tout vu jusque là mais c’est à un festin que nous sommes invités comme seul H. peut nous les concocter. Asseyez vous bien car votre exploration du DVD débordera largement sur votre nuit. Tout d’abord sur le premier disque le commentaire de Ridley Scott (sous-titré) qui est une mine d’information essentiellement axée sur l’histoire, la narration et l’affection qui lie Hannibal à Clarice.

Sur le deuxième, on commence par le making of de 73 min divisé en 5 parties comme pour Gladiator, qui nous éclaire sur tout ce qui n’est pas dit dans le commentaire audio. Un petit point noir : une certaine autosatisfaction transparaît à certains moments et surtout dans le chapitre Tournage. Les 5 parties sont : La Genèse, le Tournage, le Maquillage, la Musique et les Réactions.

Viennent ensuite les études multiangles (1h22) qui comptent trois développements :
- Anatomie d’une fusillade : le scène d’intro filmée par 4 caméras simultanément peut être vue sous chacun des angles mais attention pas de possibilité de faire son propre montage comme le permettait Men in Black.
- Ridleygrammes : il s’agit en fait des storyboards que l’on peut voir en plein écran ou en comparatif avec les images du film réellement tournées.
- Conception du générique : 4 visuels différents et 4 accompagnement sonores.

Vous en avez assez ? Pas nous. La suite Hannibal :

Les scène coupées. Elles sont au nombre de 13 et font 34 minutes qui sont plus ou moins intéressantes. Certaines ne constituent que des montages différents. La fin altérnative possède un énorme intérêt car elle donne une autre lecture des sentiments qui unissent les deux personnages. N’espérez pas trouver plus de sang, il n’en est rien. Certaines sont des scènes de détails, d’autres concernent à proprement parler la personnalité de H. et de Clarice (je vous conseille vivement le lécher de volant, une discipline en voie de développement après Charlie et ses drôles de dames.

Voilà, reste le dessert que nous ouvrons avec quelques spots TV (19), le teaser (en 4/3), la bande- annonce (en 4/3) et enfin le café pendant lequel vous allez feuilleter les quelques 700 photos au format 16/9 regroupées par thèmes ainsi que de nombreuses affiches qui rendent hommage au travail des graphistes.

Et maintenant bonne digestion.

Et pour ceux qui en redemandent, cherchez les menus cachés et amusez-vous.

Excusez-nous de ne donner pas plus de détails, mais Hannibal se mérite et il est nécessaire de passer plusieurs heures avec lui avant qu’il ne se dévoile.

Image - 4,5 / 5

Eh oui, pas 5 ; c’est la petite faiblesse. D’une façon générale, l’image est sublime, la colorimétrie bien rendue et la compression excellente compte tenu de la présence de 3 pistes sonores et de deux commentaires audios. Cependant, vu la jeunesse du film, on s’attendait à mieux. Par moment, l’image est granuleuse cassant l’ambiance de la scène (entre autres la scène finale) et deux ou trois images de paysages à la lumière fabuleuses sont gâchées par quelques tâches. Attention : ces défauts sont minimes et la plupart seront très contents du résultat obtenu, mais c’est un peu dommage, compte tenu de l’image du dernier film de Ridley Scott en date (Gladiator).

Son - 5,0 / 5

3 pistes : DD 5.1 VO et VF et DTS VF. On peut regretter l’absence de DTS VO comme sur Gladiator mais cela aurait été au détriment de la compression de l’image. En plus cette absence n’altère en rien la qualité des autres pistes. Ces trois pistes rendent hommage au travail effectué sur les sons et sur la diversité de ceux-ci, entre la douce Florence et la brutale Amérique, entre les fusillades et les airs d’Opéras.

Une finesse assez étonnante accompagne les trois pistes. La dynamique de la VF est équivalente à celle de la VO. Pour la piste DTS, la dynamique est accrue est un tout petit peu supérieure aux pistes DD 5.1, mais cette piste a certains excès lors du rencorcement de certains sons. Objectivement, pour les voix la VO s’impose et est la seule à permettre le superbe « Hello Clarice » de H.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Panasonic Quintrix écran plat 82 cm
  • Pioneer 535
  • Yamaha DSP-A595a
  • Enceintes frontales, centrale et arrières Yamaha NS-P300
Note du disque
Avis

Moyenne

3,6
5
1
4
3
3
2
2
1
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
ouioui
Le 25 mars 2015
Pas de commentaire.
Avatar
Marc
Le 11 octobre 2009
Pas de commentaire.
Avatar
Josquin
Le 2 novembre 2005
hokidoki !
Que ceux qui ne veulent pas se déboulonner du Silence des agneaux, restent là où ils sont. Hannibal est absolument génial ( tiens, ça rime ). Les acteurs ( y compris Julianne Moore qui vaut bien Jodie Foster ) sont dans le coup. Quelques effets gores au passage, des situations ambiguës, le tueur qui joue littéralement avec les nerfs de Clarisse, employée du FBI. Et surtout, un humour noir et des allusions macabres qui nous remuent la conscience.
Allez, messieurs les sceptiques, revisionnez cet opus de la saga, et vous verrez qu'Hannibal mérite autant d'estime que le Silence des Agneaux.

Lire tous les avis »

Multimédia
Hannibal
Bande-annonce VF
Hannibal
Bande-annonce VO

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus