Flipper (1996) : le test complet du Blu-ray

Réalisé par Alan Shapiro
Avec Elijah Wood, Paul Hogan et Jonathan Banks

Édité par Universal Pictures France

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 29/07/2013
Critique

L’amitié et les aventures d’un jeune garçon et d’un dauphin orphelin, Flipper, d’après une des séries télévisées que tous les enfants connaissent.

Comme son titre l’indique, Flipper d’Alan Shapiro est l’adaptation cinématographique de la célèbre série télévisée diffusée de 1964 à 1968 puis mise au goût du jour dans les années 1990. Trente ans après, alors qu’Hollywood se lance dans les transpositions de séries qui ont marqué le petit écran, le dauphin le plus célèbre du monde passe également à la moulinette.

Agé de quinze ans et ayant déjà quelques films à son actif, le jeune Elijah Wood reprend le rôle de Sandy tandis que son vieux loup de mer d’oncle est incarné par l’éternel Crocodile Dundee, Paul Hogan. Dans le décor paradisiaque des Bahamas, Alan Shapiro raconte une simple mais belle histoire d’amitié entre un adolescent rebelle et solitaire (donc forcément attachant) avec un dauphin rescapé, doublée d’un récit initiatique universel durant lequel Sandy découvre les valeurs de la vie auprès de son oncle buriné au coeur immense, qui aime faire griller ses toasts au chalumeau en ouvrant une noix de coco avec deux doigts.

Le metteur en scène assure le minimum syndical derrière la caméra et n’a pas grand-chose à faire pour sublimer ses merveilleux décors. Le dauphin fait ses petits tours amusants, le message écologique passe bien si l’on excepte quelques effets naïfs ou un peu appuyés à l’instar du marin pollueur qui aime décimer les dauphins. Flipper demeure un très joli film pour toute la famille, teinté d’humour et de beaux sentiments.

Technique - 6 / 10

La jaquette est glissée dans un boîtier classique de couleur bleue. Un menu principal très légèrement animé et musical accueille de manière classique et dynamique, à la manière de tous les Blu-ray Universal. Les suppléments semblent s’être évaporés dans les eaux cristallines des Bahamas…

On attendait beaucoup de cette édition Blu-ray compte tenu des superbes décors. Si certains plans profitent entièrement de cette élévation HD, le piqué aurait pu être plus incisif, les contrastes mieux gérés et la clarté accrue. La copie est propre malgré quelques petites poussières récalcitrantes, le codec VC-1 crée une homogénéité convenable mais l’ensemble manque souvent de relief, de précision et demeure finalement assez lisse. Le grain y est perceptible, le cadre large habilement exploité bien que les couleurs apparaissent étonnamment assez ternes et les visages quelque peu rosés. Les images sous-marines s’en sortent mieux et font honneur au support, surtout que l’ensemble tend à s’améliorer au fil du visionnage.

Le mixage anglais DTS-HD Master Audio 5.1 ne sert principalement qu’à spatialiser la musique de Joel McNeely. En dehors de cela, quelques petites ambiances naturelles parviennent à percer sur les arrière durant les scènes en mer ou de tempête, sinon c’est un peu le calme plat d’autant plus que la délivrance des dialogues manque de peps. La version française doit se contenter d’une piste DTS 5.1 qui néanmoins se révèle plus ardente sur les effets distillés par les latérales. Comme dans les Crocodile Dundee, Paul Hogan est une fois de plus doublé par Yves Rénier et livre une excellente performance.

Crédits images : © Universal

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony LCD Bravia KDL-32W5710
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Pioneer VSX-520
  • Kit enceintes/caisson Mosscade (configuration 5.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 81 cm
Note du disque
6 / 10
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
0
3
1
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Franck Brissard
Le 29 juillet 2013
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia
Flipper
Bande-annonce VO

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus