Bad Luck (2014) : le test complet du Blu-ray

Reach Me

Réalisé par John Herzfeld
Avec Sylvester Stallone, Tom Berenger et Thomas Jane

Édité par Seven7 Editions

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 05/03/2015
Critique

Bad Luck

Un gangster déjanté, un prêtre alcoolo, un drogué des faits divers, un accro de la gâchette, une femme au bord de la crise de nerfs. Tous ces personnages, malmenés par la vie, sont condamnés à vivre en marge de la société. Mais l’influence d’un homme providentiel va bouleverser à jamais leurs vies.

Reach me ou Bad Luck pour le marché français, allez comprendre pourquoi. Voilà typiquement le genre de films qui n’auraient eu aucune chance dans les salles françaises. Non pas en raison de sa qualité, on a déjà vu bien pire dans le genre film choral, mais en raison du message qu’il véhicule tout du long. À partir d’un livre (intitulé Reach me) écrit par auteur anonyme devenu une sorte de gourou (mais il ne s’appelle pas Skippy), une poignée de personnages que rien ne relie - à part le fait d’avoir lu le livre - va trouver le « droit chemin » et admettre « qu’il n’est jamais trop tard pour recommencer une nouvelle vie ».

Bad Luck

Sur un canevas naïf où les clichés s’enfilent comme des perles sur un collier, quelques comédiens connus - très bons par ailleurs - jouent leur partition, mais le montage maladroit ne parvient jamais à rendre les personnages attachants, on passe du coq à l’âne sans véritable enjeu, sauf réunir tout ce beau monde dans une scène finale, complètement ratée. Sylvester Stallone, Thomas jane, Kyra Sedgwick, Tom Berenger, Lauren Cohen (divine), Danny Aiello, Terry Crews, Tom Sizemore, Danny Trejo et Cary Elwes, ils passent tous les uns à la suite des autres devant la caméra, soit pour faire un petit détour par le cinéma indépendant, soit pour payer leurs impôts, soit les deux. Le réalisateur John Herzfeld, habitué des séries TV et metteur en scène en 2001 de 15 minutes avec Robert de Niro, fait correctement son boulot, ce n’est pas déplaisant, c’est juste que cela n’a pas d’intérêt… mais ça passe le temps…

Bad Luck

Technique - 5,5 / 10

Le test du Blu-ray de Bad Luck a été réalisé sur un check-disc. Le menu principal est animé sur une des séquences du film, en version française. Le visuel concocté pour cette édition française est bien mieux que l’immonde affiche américaine du film.

Les amateurs de suppléments seront également déçus d’apprendre que la section Bonus est vide…

Bad Luck, DTV dans nos contrées, est proposé en HD dans un format 1080i. Si l’on est d’abord séduit par le rendu de la colorimétrie, force est de constater que la définition chancelle à plusieurs reprises, malgré une luminosité plaisante, mais dénaturant souvent le piqué (trop doux à notre goût) et les détails, notamment au niveau des visages des comédiens. Le codec tente de consolider certains plans avec difficulté, surtout sur les quelques séquences sombres. De plus, la profondeur de champ est décevante, quelques fourmillements sensibles s’invitent à la partie, la gestion des contrastes étant au final aléatoire. Toutefois, certains plans sortent aisément du lot avec un relief indéniable et une clarté éblouissante sur les séquences diurnes.

Les mixages anglais et français DTS-HD Master Audio 5.1 se révèlent particulièrement sobres, mais instaurent un confort acoustique suffisant. En version originale, les dialogues auraient néanmoins mérité d’être un peu plus relevés sur la centrale, mais nous vous conseillons d’éviter le doublage français. Dans les deux cas, la spatialisation musicale demeure évidente, les latérales soutiennent l’ensemble comme il se doit, les ambiances naturelles ne manquent pas. Le changement de langue est impossible à la volée et nécessite le retour au menu contextuel. Les sous-titres français sont imposés sur la version originale.

Bad Luck

Crédits images : © Seraphim Films, Windy Hill Pictures

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony LCD Bravia KDL-32W5710
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Pioneer VSX-520
  • Kit enceintes/caisson Mosscade (configuration 5.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 81 cm
Note du disque
5,5 / 10
Avis

Moyenne

2,0
5
0
4
0
3
0
2
1
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Franck Brissard
Le 21 février 2015
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus