Les Couloirs du temps : Les visiteurs II (1998) : le test complet du Blu-ray

Réalisé par Jean-Marie Poiré
Avec Christian Clavier, Jean Reno et Muriel Robin

Édité par Gaumont

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 30/03/2016
Critique

Les Couloirs du temps : Les visiteurs II

Un coup de théâtre interrompt les préparatifs du mariage de Godefroy de Montmirail et de Frenegonde de Pouille. On vient de dérober au duc, le père de Frenegonde, la dentelette de Sainte-Rolande, relique sacrée qui assure fecondité aux femmes de la famille de Pouille ainsi que tous ses bijoux. Ce sont Jacquouille et Ginette qui ont fait ce larcin et sont partis dans le présent. Il ne reste plus qu’une solution à Godefroy s’il veut réaliser son mariage et assurer sa descendance : repartir dans le présent, recupérer les bijoux, la dentelette et Jacquouille la fripouille.

Après le triomphe des Les Visiteurs au cinéma avec près de 14 millions d’entrées, Poiré-Clavier décident de prendre le temps et de réfléchir à la suite que les spectateurs leur réclament, sans pour autant tomber dans la facilité. Deux ans après le tandem livre une comédie-fantastique, Les Anges gardiens, avec Christian Clavier qui donne cette fois la réplique à Gérard Depardieu. Enorme succès avec 5,8 millions de spectateurs, le film est détrôné de la première place au box-office par Les Trois frères. Confortés par l’attachement du public qui semble les suivre dans leurs délires comiques teintés d’effets spéciaux, Clavier et Poiré se lancent ensuite dans l’adaptation de la pièce de théâtre anglaise, Out of Order de Ray Cooney. La pièce devient Panique au Plazza, Pierre Mondy s’occupe de la mise en scène et la pièce est jouée à guichets fermés au Théâtre Marigny en 1996 avec Clavier dans le rôle principal. Après cela, Clavier et Poiré décident de se consacrer entièrement aux Couloirs du temps - Les Visiteurs II, annoncée comme la suite directe aux Visiteurs dont la fin ouverte laissait beaucoup d’éléments en suspens.

Quelques mois plus tard il est annoncé que Valérie Lemercier ne reprendra pas son double rôle de Béatrice de Montmirail et de Frénégonde de Pouille. Elle sera finalement remplacée par Muriel Robin. Le reste de la troupe répond présent, le budget est multiplié par trois par rapport au premier opus. Le tournage s’étale sur 17 semaines. En février 1998, Les Couloirs du temps - Les Visiteurs II sort sur les écrans. La critique est désastreuse, mais le public répond évidemment présent. Le film attire 8 millions de spectateurs.

Les Couloirs du temps : Les visiteurs II

Comment approcher Les Couloirs du temps - Les Visiteurs II aujourd’hui, près de vingt ans après sa sortie ? S’agit-il du plus long spot de pub ? Itinéris, Bingo, Smarties, Shell, Pizza Hut, Avis, Intermarché, Crunch, Nesquick, Lustucru, FedEx, KFC apparaissent bien à l’écran de matière complètement gratuite et suffisamment pour laisser le soin aux spectateurs d’enregistrer les partenaires qui ont aidé à élever le budget du film à ce qui équivaut aujourd’hui à 20 millions d’euros. Quoi qu’il en soit le onzième long métrage de Jean-Marie Poiré apparaît étrangement moins épileptique qu’à sa sortie. Sans doute parce que nous sommes plus habitués à voir des films au montage syncopé. Si le découpage demeure toutefois horripilant avec Poiré qui se prend parfois pour Michael Bay, étrangement cela passe mieux qu’à l’époque. En toute franchise, c’est moins pire que dans notre souvenir. Certes, le résultat est dix fois plus hystérique que le premier avec un Clavier en roue libre - il n’a jamais été aussi horripilant qu’ici, tout comme dans Astérix & Obélix contre César (1999) de Zidi - et une Muriel Robin au surjeu éhonté (on peut même dire qu’elle est pathétique), mais Jean Reno est aussi bon que dans le premier de son côté. Il est d’ailleurs le plus convaincant du film.

Le personnage de Jacquouille la Fripouille étant adoré des enfants, Clavier force chaque trait de son personnage (en réalité 4 personnages à l’écran), au point de devenir la caricature d’une caricature. Il y a un enchaînement ininterrompu de gags, même s’ils sont vraiment inégaux voire navrants et il subsiste un désir évident de donner aux spectateurs ce qu’ils voulaient. Clavier et Poiré ne se sont pas moqués de la tronche du spectateur en leur offrant une comédie survoltée (trop d’ailleurs), qui va à cent à l’heure et libre aux spectateurs de piocher ce qu’ils veulent dans tout ce bordel aux effets spéciaux particulièrement laids (et moins réussis que le premier) placé sous le signe du fric de la déconnade.

Les Couloirs du temps : Les visiteurs II

Généralités - 3,0 / 5

Le Blu-ray des Couloirs du temps - Les Visiteurs II, édité par Gaumont, se présente avec un boîtier plastique blanc (notre test a été réalisé sur un check-disc). Le menu principal est étonnamment peu recherché, fixe et muet, classique de la collection Gaumont à petit prix.

Bonus - 2,5 / 5

Le documentaire Les Visiteurs revisités - 2e partie (11’) croise les interviews de Christian Clavier, Jean-Marie Poiré, Jean Reno, Christian Bujeau (Jean-Pierre), Didier Bénureau (l’interne) et même Théophile Sowié (le postier alias Le Sarrasin) réalisées en 2005. Cette deuxième partie dure beaucoup moins longtemps étant donné que l’équipe a visiblement moins de choses à dire sur cette suite mal aimée. Par ailleurs, Clavier et Poiré expliquent sans langue de bois que ce second volet a été réalisé «  […] dans le cadre d’une industrie. Il n’y a pas de pureté dans ce métier et vous avez des gens qui vous poussent à le faire…  ». L’absence de Valérie Lemercier est vite évoqué, Poiré défend la prestation de Muriel Robin, Théophile Sowié regrette de ne pas avoir donné la réplique à ses partenaires. Plus de pression, plus de pognon, c’est ce qui ressort de cet intéressant documentaire.

En plus de la bande-annonce d’époque, Gaumont joint 18 minutes de scènes coupées au montage, y compris quelques répliques inédites et des versions alternatives.

Les Couloirs du temps : Les visiteurs II

Image - 4,0 / 5

C’est ce qu’on appelle un beau lifting. Le master SD des Couloirs du temps - Les Visiteurs II avait déjà pris un petit coup de vieux. Pour sa sortie en Blu-ray, Gaumont a visiblement passé l’image au contrôle technique. Le résultat est impeccable, la copie affiche une nouvelle clarté, des couleurs vives malgré une première partie peu rassurante avec des teintes ternes, voire délavées. Le piqué est toutefois inédit. La propreté est irréprochable et les contrastes s’avèrent plaisants. Hormis le générique d’ouverture, moins affûté que le reste, et les séquences du Moyen Age peu reluisantes, le cadre large fourmille de nouveaux détails et la définition ravit souvent les mirettes.

Son - 4,0 / 5

A l’instar du Blu-ray des [PROGRAM(visiteurs_1_bis_br)], la piste DTS-HD Master Audio 5.1 spatialise l’excellente partition d’Eric Lévi (ERA) du début à la fin et use à bon escient des basses. Des ambiances latérales ont été rajoutées pour s’aligner sur les standards plus actuels, sans que cela donne un aspect artificiel. Des effets naturels percent sur la scène arrière sur les très nombreuses séquences en extérieur, y compris sur les scènes à effets spéciaux. Le niveau des dialogues a été revu à la hausse, ce qui n’était pas une mince affaire. Gaumont n’oublie pas de fournir la piste Stéréo, de fort bon acabit avec des voix percutantes et des frontales remarquables.

Les sous-titres anglais et français destinés aux spectateurs sourds et malentendants sont également disponibles.

Les Couloirs du temps : Les visiteurs II

Crédits images : © Gaumont

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony LCD Bravia KDL-32W5710
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Pioneer VSX-520
  • Kit enceintes/caisson Mosscade (configuration 5.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 81 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
1
3
1
2
1
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Compte utilisateur désactivé
Le 9 avril 2016
Bu-ray de bonne facture notamment niveau image une bonne restauration, le son plutôt moyen je trouve un manque de pêche sur les frontales pour le film, certains passages sont rigolos mais sans plus, son gros défaut c'est le montage infernal, le gars devait prendre de la coke.c'est juste pas possible ces changements d'angles et d'images toutes les secondes...et le manque de Valérie Lemercier pose problème même si Murielle Robin assure.
Avatar
Baptiste
Le 8 avril 2016
Pas de commentaire.
Avatar
Franck Brissard
Le 27 mars 2016
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia
Les Couloirs du temps : Les visiteurs II
Bande-annonce VF
Les Couloirs du temps : Les visiteurs II
Making of VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)