21 nuits avec Pattie (2015) : le test complet du Blu-ray

Réalisé par Arnaud Larrieu
Avec Isabelle Carré, Karin Viard et André Dussollier

Édité par Pathé

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 24/06/2016
Critique

21 nuits avec Pattie

Au coeur de l’été, Caroline, parisienne et mère de famille d’une quarantaine d’années, débarque dans un petit village du sud de la France. Elle doit organiser dans l’urgence les funérailles de sa mère, avocate volage, qu’elle ne voyait plus guère. Elle est accueillie par Pattie qui aime raconter à qui veut bien l’écouter ses aventures amoureuses avec les hommes du coin. Alors que toute la vallée se prépare pour les fameux bals du 15 août, le corps de la défunte disparait mystérieusement.

Jean-Marie et Arnaud Larrieu sont des cinéastes à part dans le cinéma français et 21 nuits avec Pattie ne viendra pas contester cette position. Les réalisateurs de Peindre ou faire l’amour (leur plus gros succès), Voyage aux Pyrénées, Les Derniers jours du monde et L’Amour est un crime parfait sont de retour avec une fantaisie psycho-sexuelle singulière et jouissive. La Pattie du titre est interprétée par Karin Viard, devenue une muse pour les frangins puisqu’elle tourne ici pour la troisième fois sous leur direction. Loin du rôle délicatement pervers et vénéneux de leur précédente collaboration, elle interprète ici Pattie, une femme d’âge mûr assumant sa vie sexuelle débridée et qui aime en parler ouvertement, sans tabou, avec qui elle se sent en confiance, comme une Shéhérazade portée sur le cul. Pattie accueille Caroline (Isabelle Carré, solaire), qui débarque de Paris dans ce petit coin paumé du sud de la France, pour se recueillir auprès de la dépouille de sa mère, tout juste décédée. Sous le soleil caniculaire, elle reconnaît le corps… avant que celui-ci ne disparaisse sans laisser de trace. Et s’il s’agissait d’un « vol » commis par un monstre nécrophile qui sévit dans la région ?

Caroline perd rapidement ses repères, écoute les discours fleuris de Pattie, tandis qu’elle se questionne elle-même sur sa propre sexualité. Mariée depuis toujours et mère de deux enfants, Caroline va pour la première fois s’interroger sur les besoins du corps, sur sa libido (au point mort) et se retrouver grâce au contact de la nature. Comédie sensuelle avec une petite touche de fantastique (l’apparition d’un fantôme) toujours à la limite de l’inclassable, 21 nuits avec Pattie se penche sur les pulsions et le désir sexuel d’une femme, dont le portrait se dessine au gré de rencontres atypiques. Ou comment un corps vivant, mais éteint, va se ranimer et retrouver l’envie de s’exprimer.

Tourné en 1:33 puis en 1.85 quand Caroline retrouve sa « liberté de jouir » dans de magnifiques décors, le film vaut pour l’excellente prestation de ses comédiens, tous épatants, de Karin Viard en passant par Isabelle Carré, André Dussollier, Philippe Rebbot, Denis Lavant (désopilant idiot du village obsédé sexuel) et ses dialogues ciselés particulièrement pour chacun des acteurs. Ce nouvel opus des frères Larrieu, le huitième, est une grande réussite.

21 nuits avec Pattie

Généralités - 4,0 / 5

Le Blu-ray de 21 nuits avec Pattie repose dans un boîtier classique de couleur bleue. Le visuel de la jaquette reprend celui de l’affiche d’exploitation. Le menu principal est animé et musical.

Bonus - 2,0 / 5

En plus de trois teasers attractifs, Pathé et les frères Larrieu nous proposent une vidéo filmée par les cinéastes alors qu’ils étaient invités à un dîner (17’). C’est ce soir d’été en 2013 qu’ils rencontrent Pattie, une femme d’âge mûr qui se met à raconter sa vie sexuelle et amoureuse, devant les convives parfois médusés par ce franc parlé. Les Larrieu ont visiblement repris quelques éléments de ce monologue (du vagin) pour leur propre film et pour les mettre dans la bouche de Karin Viard.

Image - 4,5 / 5

Nous voici devant un superbe master HD, très propre et clair, avec un cadre fourmillant de détails. La photo saturée de Yannick Ressigeac (Fiston, Amour & turbulences) fait la part belle aux teintes chatoyantes, ambrées et solaires, avec de fabuleux dégradés de bleus, de rouges et de jaunes, les contrastes sont denses et le piqué joliment acéré. L’encodage AVC est également savamment pris en charge par l’éditeur, bien que les scènes nocturnes soient moins précises que les séquences diurnes. La profondeur de champ permet d’apprécier les magnifiques paysages.

Son - 4,0 / 5

21 nuits avec Pattie repose essentiellement sur les dialogues. La piste DTS-HD Master Audio 5.1 distille les voix des comédiens avec brio, tandis que les latérales délivrent un lot conséquent d’ambiances naturelles. Une spatialisation superbe et immersive. La piste Stéréo est tout aussi pointilleuse en ce qui concerne la restitution des échanges mais nous y perdons le grand travail accordé au son par les deux cinéastes. Une piste Audiovision ainsi que les sous-titres français destinés au public sourd et malentendant sont également disponibles.

21 nuits avec Pattie

Crédits images : © JEROME PREBOIS - Arena Films, Pyramide Productions

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony LCD Bravia KDL-32W5710
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Pioneer VSX-520
  • Kit enceintes/caisson Mosscade (configuration 5.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 81 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Franck Brissard
Le 25 juin 2016
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia
21 nuits avec Pattie
Teaser VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus