Wrong Cops : le test complet du DVD

2013. Réalisé par Quentin Dupieux
Avec Mark Burnham, Eric Judor et Steve Little

Édité par UFO Distribution

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 30/12/2014
Critique

Los Angeles 2014. Duke, un flic pourri et mélomane, deale de l’herbe et terrorise les passants. Ses collègues au commissariat : un obsédé sexuel, une flic maître chanteur, un chercheur de trésor au passé douteux, un borgne difforme se rêvant star de techno… Leur système fait de petites combines et de jeux d’influence se dérègle lorsque la dernière victime de Duke, un voisin laissé pour mort dans son coffre, se réveille.

Année 16. Los Angeles. La criminalité a diminué… trop diminué… la police s’ennuie, est hargneuse…

L’exxxxxcelent Quentin Dupieux est de retour avec Wrong Cops ! Après Nonfilm (2001), Steak (2007), Rubber (2010) et Wrong (2012), Quentin Dupieux livre sa nouvelle pépite nonsensique et frappadingue. Au départ, Wrong Cops ne se résumait qu’à un court-métrage indépendant de 13 minutes, mettant en scène l’ahurissant Mark Burnham, un flic ripou, et le méconnaissable (car non maquillé) Marilyn Manson (génial) dans la peau d’un « adolescent » qui va être mis à mal par le premier alors qu’il est tranquillement en train d’écouter de la musique. L’expérience a été tellement concluante que Quentin Dupieux a décidé d’ajouter six autres « épisodes » de 13 minutes, qu’il a ensuite tenté d’assembler et de monter comme une série, puis comme un véritable nouveau long métrage.

La structure quelque peu éclatée du récit ne pose pas de problème bien au contraire puisqu’elle épouse parfaitement l’univers du réalisateur ! Au final, les 91 minutes de la série ont été resserrées à 78 minutes. Le nouveau petit bijou de Quentin Dupieux, scénariste, chef opérateur, monteur, metteur en scène et compositeur (sous le nom célèbre de Mr. Oizo) est absolument jouissif de bout en bout. On se délecte de la première (le deal) à la dernière scène (les funérailles), et même si le rythme pâtit parfois du bricolage foutraque effectué au montage, Wrong Cops apparaît comme un des films les plus drôles, potache et même agressif de son auteur, qui de plus soigne la photo et l’environnement musical.

Le casting est au diapason avec le fidèle Eric Judor, Steve Little, Arden Myrin, Eric Wareheim et même Ray - Leland Palmer - Wise, tous réunis dans le dernier segment qui usera même les zygomatiques des plus réfractaires au cinéma de QD. Si ce n’est pas le cas, ce n’est pas la peine de vous acharner à vouloir rentrer dans cet univers car Wrong Cops demeure l’oeuvre la plus accessible de Dupieux.

Technique - 6 / 10

Nous n’avons malheureusement pas reçu le produit fini, mais la sérigraphie du DVD est superbe. Le menu principal est évidemment musical, désespérément fixe. De plus, vous ne trouverez aucun chapitrage, ni sous-menu des langues, ni suppléments, en dehors du film dans sa version cinéma (78’) et sa version « série » (91’), évoquée dans notre critique.

Les partis pris esthétiques de Quentin Dupieux sont habilement restitués, mais entraînent un piqué aléatoire et quelque peu émoussé, des couleurs oscillant entre le chaud et le froid, qui manquent parfois de concision. Les textures, les décors et les costumes ont parfois un peu de mal à passer le cap du petit écran. Les visages sont détaillés à souhait et les plans rapprochés sont pas mal, bien qu’un léger voile blanchâtre occasionne quelques pertes de la définition. Heureusement, la compression consolide suffisamment l’ensemble.

Notre dossier de presse indique une piste 5.1 alors Wrong Cops n’est proposé qu’en Stéréo avec des sous-titres français imposés. D’excellent acabit, ce mixage est ample, les dialogues fluides, les ambiances se détachent suffisamment, les diverses compositions de Mr. Oizo sont brillamment restituées et l’écoute demeure dynamique, propre et claire.

Crédits images : © Quentin Dupieux

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony LCD Bravia KDL-32W5710
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Pioneer VSX-520
  • Kit enceintes/caisson Mosscade (configuration 5.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 81 cm
Note du disque
6 / 10
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Franck Brissard
Le 3 novembre 2014
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia
Wrong Cops
Bande-annonce VOST

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus