Z Nation - Saison 3 : le test complet du Blu-ray

Z Nation

2016. Réalisé par Abram Cox
Avec Kellita Smith, DJ Qualls et Keith Allan

Édité par M6 Vidéo

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 31/03/2017
Critique

Z Nation - Saison 3

Alors qu’un virus a presqu’entièrement transformé la population des USA en zombis, un petit commando est chargé d’emmener, de New York jusqu’à un laboratoire spécialisé en Californie, Murphy, un criminel immunisé contre les morsures de zombis. Son sang pourrait permettre d’élaborer un vaccin susceptible de sauver l’humanité. Lucy, la fille de Murphy, présente, elle aussi, des particularités porteuses d’espoir. Problème : Murphy s’est fait la belle et Lucy a été enlevée…

Z Nation, créée en 2014 par Craig Engler et Karl Schaefer, surfe allègrement depuis quatre ans (la diffusion de la saison 4 sur les écrans de SyFy débute le 4 juin) sur la vague, ou plutôt sur le tsunami des zombis qui a submergé les écrans. Les grands écrans avec 28 jours plus tard et sa suite, les sagas Resident Evil et Pirates des Caraïbes, Shaun of the Dead, Bienvenue à Zombieland, etc., etc.

L’univers des séries n’a pas été épargné par cette déferlante depuis Dead Set (2010), en Grande Bretagne. Puis ce fut The Walking Dead (la diffusion de la saison 8 est annoncée pour l’automne et Scott M. Gimple, le showrunner dit avoir des munitions pour tenir jusqu’en 2030 !) qui a placé la barre si haut qu’elle rendait la concurrence hasardeuse. À moins de tenter de jouer sur un autre registre, celui de la comédie horrifique, qu’avait d’ailleurs choisi Dead Set.

Z Nation - Saison 3

Ce qui a plutôt souri à Craig Engler et Karl Schaefer qui ont réussi à fidéliser leur public au moins quatre années consécutives avec Z Nation, mais aussi, à iZombie.

La crainte que l’imagination des créateurs de Z Nation et de leur bataillon de scénaristes finisse par se tarir n’était pas fondée : la saison 3 contient son lot de trouvailles : des zombis affamés s’entredévorant, agglutinés en une énorme boule abattant les arbres sur son passage, l’intervention sur le terrain d’un commando militaire dépêché par la Chine Populaire, la rencontre de Doc avec trois dames aussi avenantes que bizarres, etc.

Let’s start a new world!

L’idée-force de la saison 3, c’est le projet de Murphy, soudain dévoré par l’ambition. Il a en tête, ni plus ni moins, de régenter les USA, en dépit des menées d’un charlatan, autoproclamé président par intérim, qui en appelle à la générosité des citoyens pour la construction d’un mur d’est en ouest du pays d’une hauteur infranchissable par les zombis qui seront, ultérieurement, contraints d’en rembourser le prix ! Suivez mon regard…

Z Nation - Saison 3

Murphy a pourtant un souci pour savourer pleinement son bonheur : retrouver sa fille Lucy, maintenant une fillette à la peau bleue comme son père, enlevée par un nouveau personnage aussi mystérieux que le nom qu’il porte, The Man (interprété par Joseph Gatt, l’impressionnant « Albino » de Banshee) ! Lucy, très délurée, grandit vite, très vite même : il suffit d’un an pour que, de nourrisson, elle devienne adolescente. Une de ses spécialités : émettre des cris stridents. Le pire est celui, paralysant, qu’elle pousse en découvrant le sang, bleu bien sûr, de ses premières règles.

On retrouve aussi tous les personnages déjà connus, 10K, ainsi nommé parce qu’il avait éliminé 10 000 zombis : il a arrêté de compter et traverse une période délicate. Mais aussi Warren, infatigable, et Addy qui a une nouvelle masse d’armes électrique, cadeau du gouvernement chinois, et Citizen Z, raide amoureux de Kaya l’Inuit.

La saison recèle quelques références au cinéma, par exemple à Vol au-dessus d’un nid de coucou, avec une infirmière en chef encore plus redoutable que « Nurse Ratched », ou, plus inattendue, une référence à Retour vers le futur !

En conclusion, malgré une certaine démesure dans la quantité de crânes fracassés ou décalottés comme des œufs à la coque (la seule méthode, pourtant, pour faire d’un mort-vivant un mort-mort), Z Nation reste un plaisant divertissement, avec ses moments de suspense, ses nombreux rebondissements et, surtout, son humour débridé.

Z Nation - Saison 3

Technique - 7 / 10

Z Nation, saison 3 (15 x 42 minutes) tient, avec ses maigres suppléments, sur quatre Blu-ray BD-50 (quatre disques aussi dans l’édition DVD), logés dans un boîtier non fourni pour le test, effectué sur check discs. Le menu animé et musical propose la version originale, avec sous-titres optionnels, et un doublage en français, les deux au format DTS-HD Master Audio 5.1.

Le premier épisode, baptisé Z Nation Flashback, The Movie, avec une image en cinémascope, est ici présenté en deux parties séparées, épisode 1 et épisode 2, d’une durée cumulée de 84 minutes.

En supplément, la portion congrue à laquelle les autres saisons nous ont préparés. La chasse est ouverte (1’) aligne des éclatements de crânes de zombis tirés de l’épisode 1. Un prétendu making of (4’) se limite à quelques commentaires peu utiles sur le récit et les personnages. Zoom sur les maquilleurs (3’) creuse un peu plus l’évolution du maquillage de Murphy qui passe d’un bleu uniforme aux taches irrégulières d’un vilain vitiligo. Pour finir, un teaser.

Z Nation - Saison 3

L’image (1.78:1, 1080p, AVC) conserve les bonnes caractéristiques qu’elle affichait dans les deux saisons précédentes : un peu granuleuse, avec des couleurs délibérément désaturées, en ligne avec l’ambiance trash de la série.

Version originale et doublage bénéficient du format DTS-HD Master Audio 5.1, plutôt efficace bien qu’un peu timide dans l’exploitation des voies latérales. Les dialogues du doublage en français, d’un niveau sonore légèrement moins élevé que les dialogues originaux, sont mieux équilibrés avec l’ambiance qu’ils ne l’étaient dans la saison 2, mais gardent un timbre trop mat.

Z Nation - Saison 3

Crédits images : © M6 Vidéo

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
7 / 10
Avis

Moyenne

4,5
5
1
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 1 avril 2017
Z Nation continue à jouer avec aisance sur les registres de l’horreur et de la comédie : les idées continuent de germer dans l’imagination fertile des scénaristes… et dans la tête de Murphy : maintenant candidat à la présidence des USA, il promet de reléguer les zombis derrière un mur et de leur faire payer le coût de sa construction ! Où donc a-t-il pu pêcher ça ?
Avatar
dreamon-86
Le 31 mars 2017
Salut. Pour revenir sur l'encodage vidéo de z nation, j'ai récemment fait l'acquisition du coffret regroupant les 3 premières saisons de la série et je confirme qu'elles sont encodées en 1080i/50Hz et non pas en 1080p/24Hz... Sinon la série est carrément nulle, ça partait pourtant bien, mais dès la seconde saison l'ennui pointe le bout de son nez.

Lire les avis »

Multimédia
Z Nation - Saison 3
Teaser

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus