Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar : le test complet du Blu-ray

Pirates of the Caribbean: Dead Men Tell No Tales

2017. Réalisé par Joachim Rønning
Avec Johnny Depp, Javier Bardem et Geoffrey Rush

Édité par Walt Disney France

Voir la fiche technique

Critique

Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar

Les temps sont durs pour le Capitaine Jack ! Un redoutable équipage fantôme mené par son vieil ennemi, le terrifiant Capitaine Salazar, s’échappe du Triangle du Diable pour anéantir tous les flibustiers écumant les flots… Sparrow compris ! Le seul espoir de survie du Capitaine Jack est de retrouver le légendaire Trident de Poséidon, qui donne à celui qui le détient tout pouvoir sur les mers et les océans. Mais pour cela, il doit forger une alliance précaire avec l’astronome Carina Smyth et Henry, un jeune marin de la Royal Navy…

PREPARE TO DROWN !

« Préparez-vous à la noyade ! »… cette réplique de Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar résume à elle seule ce à quoi s’attendre avec ce 5ème opus des aventures délirantes du pirate titubant Jack Sparrow. Le film n’est en effet plus qu’une parodie de la franchise, de même que le personnage principal, incarné par un Johnny Depp qui surjoue de plus en plus et n’est plus qu’une diva dégingandé propulsé de-ci de-là par les événements et les effets spéciaux.

Ces derniers, toujours plus spectaculaires (l’ouverture de l’océan façon Moïse), mais aussi de plus en plus illisibles (l’équipage morcelé et flottant du Capitaine Salazar), envahissent une nouvelle fois le film qui n’est plus qu’un effet spécial géant dans lequel s’agitent une troupe d’acteurs pas très convaincus.

Pas plus convaincu, le spectateur se fiche comme de son premier doublon de ce qui arrive aux différents protagonistes. Quel que soit leur camp, aucun ne fait frémir, les « gentils » sont lisses et prévisibles, les « méchants » (Javier Bardem en tête) n’ont rien de franchement menaçant… l’ennui provoqué par l’ensemble n’est finalement dérangé que par quelques sursauts humoristiques.

Après la formidable trilogie de Gore Verbinski, la noyade artistique semble donc bien entamée pour la franchise depuis le 4ème opus, tout aussi catastrophique que cette molle vengeance.

Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar

Généralités - 2,5 / 5

Il y a longtemps que Disney ne fait plus d’effort éditorial question packaging. Ici, ce sera boîtier Blu-ray et jaquette. Les menus sont animés et sonorisés.

Bonus - 3,5 / 5

La sélection de bonus (pas plus d’une heure au total) est assez classique et nous emmène en divers endroits de la production.

En guise de making of, une collection de featurette : Retour en mer célèbre le lancement de la production de ce nouvel opus de la franchise ; Conversations avec Brenton et Kaya est l’occasion pour les deux jeunes acteurs du film de partager leurs souvenirs du tournage ; Les secrets de Salazar et du Silent Mary livre les secrets des effets spéciaux de l’équipage mené par Javier Bardem qui se confie sur ses sources d’inspiration pour l’interprétation de son personnage ; Le commandant en second donne la parole à Kevin McNally (Maître Gibbs) l’un des rares acteurs présent sur toute la saga, que l’on suit sur une journée de tournage ; Les requins fantômes revient sur les effets spéciaux pratiques et visuels pour « donner vie » aux requins zombies ; Oncle Jack part à la rencontre de Paul McCartney qui joue les invités surprises dans le film après Keith Richards dans les opus 3 et 4 ; L’héritage des Caraïbes pour finir, fait le point sur les 14 ans de la franchise… on espère plus d’audace et d’originalité pour l’inévitable numéro 6.

Vient ensuite un bêtisier, plutôt amusant, qui montre que les acteurs se sont au moins amusés, eux, sur le tournage.

L’instant promo Jerry Bruckheimer, producteur de la franchise, est assuré par un Carnet de bord photographique, un très rapide diaporama de photos prises sur le tournage et trafiquées en fausse 3D.

On termine avec 4 très très courtes scènes coupées ou alternatives, pour un total astronomique d’à peine 3 minutes qui auraient tout aussi bien pu être intégrées au film.

Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar

Image - 4,5 / 5

Captées en numérique (3,4K) et mastérisées en 2K, les images de Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar sont propres, précises, mais peuvent parfois manquer de luminosité et de contrastes plus prononcés. La définition est sans histoire et les nombreux effets ou mouvements rapides ne souffrent d’aucun artefact.

Son - 4,5 / 5

Proposé en salles en DTS:X et Dolby ATMOS, Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar est proposé en Blu-ray avec une piste VOST DTS-HD Master Audio 7.1 qui a de quoi vous empêcher de somnoler ! Les basses en particulier, sont omniprésentes et d’une puissance presque exagérée. Les ambiances multi-canaux sont finement mixées. La musique qui n’est plus assurée par Hans Zimmer, martèle ses thèmes répétitifs via un mixage qui lui donne presque trop de place. Côté VF, on tombe en DTS-HD High Resolution Audio 5.1, avec, forcément, une perte significative de profondeur, de largeur et d’efficacité.

Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar

Crédits images : © Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved

Configuration de test
  • Vidéo projecteur Toshiba TDP-MT700
  • Sony PlayStation 3
  • Ampli Denon AVR 2807
  • Kit enceintes/caisson Morel Nova (configuration 7.1)
  • Diagonale image 302 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
1
3
0
2
1
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Stéphane Leblanc
Le 6 octobre 2017
Après la formidable trilogie de Gore Verbinski, la noyade artistique semble donc bien entamée pour la franchise depuis le 4ème opus, tout aussi catastrophique que cette molle vengeance.
Avatar
CritiKs Moviz
Le 4 octobre 2017
« Pirates des Caraïbes : la Vengeance de Salazar » est un très bon film d’aventures, de « capes et d’épées » fortement teinté de fantastique. L’histoire permet de retrouver l’atmosphère du premier film. L’intrigue est complexe, mais le développement est dynamique. Les cascades sont impressionnantes et les effets spéciaux sont bluffants. La photographie est somptueuse. La distribution offre de très bonnes prestations et c’est avec plaisir qu’on retrouve les mimiques spécifiques de Jack Sparrow. L’ensemble est un très bon divertissement qui aura plu à l’ensemble de la famille.
Lire ma critique complète concernant ce film : http://wp.me/p5woqV-4Ms

Lire les avis »

Multimédia
Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar
Teaser VOST
Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar
Bande-annonce VOST
Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus