Seul au monde : le test complet du DVD

Cast Away

Édition Spéciale

2000. Réalisé par Robert Zemeckis
Avec Tom Hanks, Helen Hunt et Nick Searcy

Édité par DreamWorks France

Voir la fiche technique

Critique

Obsédé par le temps à cause de son travail (superviseur chez FedEx), aimé et amoureux de sa femme, Chuck Noland va voir sa vie « s’arrêter » pendant plus de quatre ans sur une île déserte suite au crash de l’avion dans lequel il accompagnait toute une cargaison de colis.

Le pari était risqué, osé, culotté… Montrer Tom Hanks tout seul qui apprend à survivre seul.
Le risque, c’est que ce soit ennuyeux… et ça l’est. La partie du film la plus intéressante étant la fin où le personnage se trouve confronté de nouveau à la civilisation et à ses sentiments qui ont résisté au temps.
Les incohérences sont nombreuses, les facilités aussi.
Même si le héros n’a pas grand chose avec lui, un nombre suffisant de colis providentiels « réussi » à atteindre l’île pour lui permettre de survivre. Et avec le nombre de blessures reçues, tenir 4 ans tient plutôt du miracle que de la leçon de survie.
Bref, ce tournage étalé sur plus de deux ans pour permettre à Tom Hanks de perdre du poids pour être raccord avec ces 4 fameuses années passées à manger du crabe et des noix de coco, n’a eu pour effet que de générer un film un peu bancal qui déçoit beaucoup; une chose rare chez Zemeckis…

Généralités - 4,5 / 5

Menus fixes et sonorisés, très sobres. Jaquette assez claire, disques sérigraphiés, boîtier double mais simple épaisseur avec intercalaire centrale pour le deuxième disque. Livret 4 pages avec photos et chapitrage.

Bonus - 4,5 / 5

C’était presque un sans faute ! Car si tout le deuxième DVD consacré aux bonus est sous-titré, le commentaire audio du 1er DVD est en anglais brut de décoffrage. Ce commentaire audio n’en reste pas moins intéressant pour qui maîtrise la langue, car les différents intervenants ont beaucoup à raconter sur ce film qui fut une aventure en soi.
Le deuxième DVD est donc consacré aux suppléments :
Les coulisses du tournage est le traditionnel making of de production qui s’attarde plus sur le processus de création du film, depuis la première idée de Tom Hanks jusqu’aux considérations techniques et humaines.

Documentaire et entretien contient 4 documents :
- un long entretien avec Tom Hanks qui revient sur le film et sa carrière
- un premier documentaire sur le véritable stage de survie que le scénariste s’est imposé
- un deuxième documentaire sur le seul rôle de la carrière de Wilson le ballon de volley
- « en repérage » est, comme son nom l’indique, un documentaire sur le repérage, la découverte et l’exploitation des décors naturels du film.

Gros plan sur la technique est un documentaire en six chapitres qui détaillent la création de 6 séquences chargées en effets spéciaux, le crash de l’avion, la découverte de l’île, l’escalade de la montagne de l’île, le vent qui change de direction, le radeau contre la grosse vague, la rencontre avec la baleine. On y découvre la multitude de « couches » qui peuvent composer une image et combien certains effets spéciaux sont totalement indétectables.

Galeries photo et video est décomposé en deux pages bien distinctes pour les photos et croquis d’un côté et pour des coulisses ou stroyboard de l’autre.
La galerie vidéo propose les coulisses du tournage qui est un diaporama en musique de photos du tournage et une comparaison storyboard/film sur 3 séquences enchaînées.
La galerie photos propose des dessins de production qui ne sont finalement que des vignettes de storyboard en diaporama et une partie création artistique avec là aussi des vignettes de storyboards et quelques croquis sur le radeau, la pêche et la baleine.

On termine avec deux bandes-annonces non sous-titrées.

Image - 2,5 / 5

DreamWorks a encore du boulot ! C’est incroyable de trouver un aussi mauvais encodage sur un DVD de cette envergure et provenant d’un tel éditeur ! Du grain, un léger effet calque, un manque flagrant de définition qui entraîne un aliasing important et un peu de rémanence par moment; le pire étant dans les scènes sombres qui donnent alors de beaux petits pâtés de pixels… pas de quoi être fier.

Son - 4,0 / 5

Sans être un modèle du genre, la bande sonore est plutôt réussie. Il lui manque tout de même de l’ampleur pour vraiment coller aux images et permettre une immersion plus importante.
Le doublage français est plutôt bien réussi.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony 16/9 70 cm
  • Pioneer 626
  • Yamaha RX-V393RDS
  • kit enceintes & caisson Yamaha NSP-300

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus