Notre jour viendra : le test complet du DVD

2010. Réalisé par Romain Gavras
Avec Vincent Cassel, Olivier Barthelemy et Justine Lerooy

Édité par TF1 Vidéo

Voir la fiche technique

Critique

Exacerber la violence pour mieux la dénoncer ? Un exercice de style toujours difficile et qui peut vite basculer dans l’apologie. Un jeune homme un peu bas de plafond et un éducateur blasé se rencontrent. Ils sont roux, fatigués par leur environnement et par le regard posé sur leur particularité physique et tels deux allumettes que l’on frotte à plusieurs reprises, vont prendre feu et partir dans une virée violente et chaotique vers un ailleurs hypothétique où ils se sentiront chez eux.

Mais une allumette a une durée de vie limitée et une fois consumée, il n’en reste pas grand chose. « Tout ça pour ça… » est-on tenté de penser.

Oui le film est choc et oui les acteurs sont troublants dans leur fragilité recouverte de violence, mais au final on en retient qu’un cliché qui dit que la violence et le pétage de plomb sont les seules réponses à une vie de frustration et d’humiliation… qu’il vaut mieux se rebeller plutôt que de subir… du déjà vu qui ne fera pas plus avancer le sujet sur la différence ou la fracture sociale.

Technique - 7 / 10

Menus, jaquette et boîtier assez standard.

Le making of n’en n’est pas vraiment un, il s’agit plutôt d’images du tournage entremêlées à des interviews de membres de l’équipe et de la rue sur le thème de la différence et de la violence qu’elle peut engendrer. Intéressant complément au film, mais pas vraiment instructif sur la genèse de ce dernier.

Les clips de Romain Gavras également en bonus, contiennent tous les graines que l’on retrouve dans le film, que ce soit des acteurs ou des idées, tout est là à l’état embryonnaire mais avec une « liberté de violence » encore plus importante.

On termine les bonus par une galerie photos comportant quelques très beaux clichés et le teaser + bande-annonce du film assez inquiétants.

Images de qualité dans la moyenne, avec une image qui sera plus à l’aise sur un téléviseur que sur un écran de projection. Côté son, la piste 5.1 présente de belles spatialisations tandis que la piste 2.0 est forcément bien plus plate.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur Toshiba TDP-MT700
  • Sony PlayStation 3
  • Ampli Denon AVR 2807
  • Kit enceintes/caisson Morel Nova (configuration 7.1)
  • Diagonale image 302 cm
Note du disque
7 / 10
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
0
3
1
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Stéphane Leblanc
Le 8 février 2011
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia
Notre jour viendra
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus