The Crow : le test complet du DVD

Édition Collector

1994. Réalisé par Alex Proyas
Avec Brandon Lee, Ernie Hudson et Michael Wincott

Édité par Touchstone Home Video

Voir la fiche technique

Critique

On disait autrefois que lorsque les gens meurent, un corbeau emporte leur âme au pays des morts. Mais il arrive que leur fin ait été si atroce que l’âme en garde une terrible tristesse et qu’elle ne peut trouver le repos. Alors parfois, parfois seulement, le corbeau peut ramener l’âme afin que le bien reprenne ses droits.

C’est par ces mots que s’ouvre « The Crow » sur une ville aux prises avec une nuit d’Halloween meurtrière.
Au dernier étage d’un immeuble un jeune couple vient de se faire massacrer gratuitement à la veille de leur mariage.
Un an après, Sarah une amie de Shelly Webster et Eric Draven vient fleurir leur tombe. Un corbeau se pose sur la tombe d’Eric. Un vengeur est maintenant en ville.

Né d’un Comic Book, The Crow n’est pas le super-héros ordinaire avec un beau costume coloré et des supers pouvoirs ou des supers gadgets. Non, The Crow fait partie de la famille des héros noirs, Spawn ou Batman dans ses sombres heures sont ses cousins.
Ils évoluent dans des villes rongées par le crime et la corruption.
Faire « la loi » n’est pas vraiment un choix délibéré, ce sont des héros qui sont poussés à rendre la justice par (ou pour) eux-mêmes.

Du Comic Book de James O’Barr, Alex Proyas a su tirer une trame narrative qui s’inscrit assez bien dans une production hollywoodienne, mais en réussissant l’exploit de garder l’âme de la BD et une énorme partie de sa noirceur. Un conte moderne et romantique qui veut simplement dire que l’amour peut survivre aux pires obstacles.

Généralités - 3,5 / 5

Le noir lui va si bien. Digipack aux couleurs du corbeau et menus sombres. Simplicité également pour les menus qui se suivent et se ressemblent avec leurs photos du film.

Bonus - 4,0 / 5

Entre les 2 DVD de cette édition, vous trouverez beaucoup d’éléments qui apportent chacun un regard plus profond sur certains aspects du film.

Seul bonus du 1er DVD, le commentaire audio du producteur et du scénariste qui apportent à eux seuls énormément de détails. Dommage pour le sous-titre de ce commentaire, car seuls les anglophones pourront en profiter.

Sur le 2ème DVD, ça se bouscule un peu plus avec :
Les coulisses du tournage, composé d’interviews de l’équipe du film (y compris Brandon Lee). Sans abordé aucun aspect technique du film, ces coulisses permettent à chacun d’apporter sa vision du film.

Interview de James O’Barr
Cette interview est excellente à plus d’un titre. Tout d’abord, elle est faite sans artifice dans la cave où James O’Barr travaille. Ensuite de part sa durée (une demi heure), elle permet à O’Barr de se confier en détail et de nous apprendre quelle a été sa vie et d’où vient le personnage du Crow et tout son univers. Vous y apprendrez par exemple que le Comic Book d’origine s’est fait sur 9 ans. Très poignant.

Scènes rallongées
Comme c’est souvent le cas, vous découvrirez ici des scènes dans leur version d’origine avant qu’elles aient été raccourcies pour des raisons qui ne sont pas expliquées ici.

Montage scènes coupées
Prolongement du précédent bonus, voici un montage de plans unitilisés ou ratés.

Photos de production
En fait une galerie de 13 dessins préparatoires.

Storyboards
5 scènes storyboardées dont les vignettes sont de très bonnes taille et très détaillées.

Il y a tout de même un grand absent de tous ces suppléments : Alex Proyas, le réalisateur. Absent du commentaire, aucune image dans les making of, bizarre…

Image - 4,5 / 5

L’obscurité est omniprésente, la pluie tombe souvent, il y a beaucoup de fumées… un vrai cauchemar pour un bel encodage. Mission réussie ici avec une image contrastée à souhait et des détails impeccables.

Son - 4,0 / 5

Très belle ambiance en version originale. Des effets sonores fins et bien équilibrés, des dialogues clairs et une musique qui enveloppe à merveille le tout. En version française, par contre, ça sonne beaucoup moins naturel et ce n’est pas la piste française DTS qui en donne vraiment plus. Tout au plus elle apporte un surcroît d’aigus.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony 16/9 70 cm
  • Pioneer 626
  • Yamaha RX-V393RDS
  • kit enceintes & caisson Yamaha NSP-300
Note du disque
Avis

Moyenne

4,5
5
3
4
3
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
ouioui
Le 15 février 2015
Pas de commentaire.
Avatar
OBIO1971
Le 11 mars 2012
Film de vengeance d'outre tombe qui a plutôt bien vieilli. Le réalisateur, Alex Proyas, dont c'était le premier film, a depuis fait ses preuves avec Dark City, I Robot et Prédictions. L'équipe des méchants est composée de trognes que l'on voit toujours avec plaisir: Michael Wincott, Tony Todd, David Patrick Kelly...Le film n'est cependant qu'une série B sympa, qui à l'épôque de sa sortie avait été vendu comme une ghost story macabre et romantique. La mort accidentelle de l'acteur principal, Brandon lee, durant le tournage avait accentué la publicité autour du film.
Avatar
Olivier
Le 4 janvier 2005
Sûrement un de mes films préférés. Une histoire de vengeance mélancolique, poétique, sombre, dans un univers en proie à la violence. Une réalisation exemplaire pour un personnage charismatique, interprété par le regretté Brandon Lee. Un CHEF-D'OEUVRE.
Le Collector contient des bonus forts intéressants, surtout le monologue de James O'Barr, poignant ! En tant qu'amoureux du film, j'aurais voulu plus de bonus et que le commentaire audio soit traduit, mais ce collector reste néanmoins de bonne facture. In-dis-pen-sable.

Lire tous les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus