Peter Gabriel - Secret World Live : le test complet du DVD

Édition remasterisée

1993. Réalisé par François Girard
Avec Peter Gabriel, Manu Katché et Tony Levin

Édité par Eagle Vision

Voir la fiche technique

Critique

Si il y a bien un concert que je peux voir, revoir et écouter sans fin, c’est bien ce Secret World Live de Peter Gabriel, enregistré pendant la tournée de l’album US.

Déjà, est-il encore nécessaire de présenter cet artiste incroyable, qui fait tant pour la musique et pas seulement la sienne grâce à sa maison de disque Real World ; et cet homme, ambassadeur de paix et de bonne volonté qui s’engage pour la liberté d’expression et de vie où qu’elle puisse s’exprimer.

Chargées d’émotions, de messages ou de fantaisies, ses chansons qu’il offre de sa voix aussi rocailleuse que haut perchée, sont autant de perles qui prennent d’autant plus de valeur qu’il n’en pond pas non plus tous les quatre matins.

Mais revenons à ce Secret World Live, un show étonnant construit autour d’une thématique duale entre deux scènes reliées par une mince plateforme représentants les aspects masculin et féminin.

Écran géant rotatif, arbre qui pousse sur scène, caméra scrutant le visage de l’artiste, chorégraphie, effets de lumières et de projections… tout semble préparé au millimètre et pourtant il se dégage de ce concert une simplicité et une joie de la musique tout communicative.

Les visages des musiciens et choristes qui accompagnent Peter Gabriel respirent le bonheur d’être sur scène et de participer à cette offrande sonore et visuelle.

Entre morceaux de l’album US et anciens succès, le voyage est subtil, dynamique, vigoureux et revigorant. Un moment trop court d’excitation des sens et de « good vibes »…

Généralités - 5,0 / 5

Seconde édition DVD de ce concert due à la remastérisation d’après pellicule originale. Le contenu autre que le concert lui-même ne change guère, le menu est simplissime, plein de mystère et sonorisé.

Le livret de 16 pages est toujours au rendez-vous, avec les mêmes photos du show et des crédits modifiés en fonction du travail effectué sur la remastérisation.

Bonus - 5,0 / 5

Assez peu de changement ici par rapport à la précédente édition.

On garde le passionnant et bien trop court making of du show qui gagne cette fois un sous-titre français absent précédemment ; le « timelapse » qui permet d’observer la construction de la scène en accéléré ; et la galerie photos du spectacle sonorisé par un remix tout en douceur du célèbre titre « Steam ».

Vient ensuite un extrait du concert « New Blood Live in London », où Peter Gabriel reprend certaines de ses chansons et celles d’autres artistes en s’accompagnant d’un orchestre de 40 musiciens. C’est la partie promo de ce DVD, cet extrait remplaçant celui du Growing Up Tour présent sur la précédente édition.

Gros inédit de cette édition, le titre « Red Rain » qui est disponible dans la version CD du « Secret World Live », qui avait été filmé également mais finalement écarté au montage. La chanson est certe magnifique, mais il est vrai qu’il ne se passe rien de palpitant du point de vue scénique. On aurait tout de même préféré que le titre soit réintégré dans le montage global du concert et non proposé seulement en solo.

Un petit module sur la remastérisation aurait été le bienvenue, mais ne chipotons pas.

Image - 5,0 / 5

C’est ici que tout se joue pour cette édition qui s’est annoncée avec l’argument de la remastérisation complète de l’image à partir du matériau 16mm original.

Le résultat est sans appel et d’une supériorité évidente et éclatante par rapport au précédent pressage.

Les artefacts de compression sont partis en vacances, le cadrage est plus respectueux et plus complet, la colorimétrie moins violente et l’ensemble profite désormais d’une définition bien supérieure. Le film faisant la part belle aux prises de vue en focale longue, les grandes diagonales de diffusion continueront à déplorer un certain « flou » de l’ensemble. Mais quoiqu’il en soit, on n’avait pas encore vu ce concert dans de telles conditions d’image.

Son - 5,0 / 5

Même si le sticker apposé sur le DVD annonce que le son a lui aussi été remixé et remastérisé, il est difficile de faire la différence avec la précédente édition qui proposait déjà le même trio DD 2.0, DD 5.1 et DTS 5.1.

De l’un à l’autre, le gain qualitatif est évident. La stéréo plante déjà une ambiance intéressante, mais qui manque d’ampleur. La piste DD 5.1 ajoute l’immersion sonore multicanale si pertinente pour l’écoute d’un concert. Mais c’est avec la piste DTS 5.1 que tout est révélé. Puissante, fine et dynamique, cette piste se rapproche sans aucun doute au plus près de la vérité de l’expérience sonore de ce concert. On peut même, en d’autres occasions, se servir de ce DVD comme d’une simple source sonore qui, branchée sur un bon ampli, offrira un live d’une grande qualité.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur Toshiba TDP-MT700
  • Sony PlayStation 3
  • Ampli Denon AVR 2807
  • Kit enceintes/caisson Morel Nova (configuration 7.1)
  • Diagonale image 302 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

5,0
5
2
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
cbonachera
Le 2 septembre 2012
Amélioration dans tous les domaines y compris dans la gestion du son,pourtant déjà l'une des qualités majeures du DVD. L'image semble nettoyée tout en gardant un côté argentique et naturel bien venu. Quant à la performance artistique, il s'agit là de l'un des meilleurs concerts captés, d'une inspiration d'une poésie et d'un naturel confondant. Les musiciens sont tout simplement ce qui devait se faire de mieux dans le genre sur toute la planète, avec en particulier un Manu KATCHE tout bonnement extra-terrestre! Régalez-vous tous c'est une pure merveille, même si les Blu-Rays captés récemment vont bien plus loin en terme d'image, le son restant au top.
Avatar
Stéphane Leblanc
Le 6 août 2012
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus