Metallica - S & M : le test complet du DVD

1999. Réalisé par Wayne Isham
Avec Metallica, Michael Kamen et The San Francisco Symphony Orchestra

Édité par Warner Vision

Voir la fiche technique

Critique

Enregistrée les 21 et 22 avril 1999 au Berkeley Community Theatre (Californie), contre nature pour les uns et culoté pour les autres, l’association Metallica / Michael Kamen aux commandes du San Francisco Symphony Orchestra ne peut pas laisser indifférent. Et pour cause ! Tantôt lyrique, tantôt violent, le mariage ne ménage pas les scènes ni la scène ! Et le spectacle en vaut la chandelle. Quant aux réfractaires à l’une ou l’autre des forces en présence, la possibilité est donnée de n’écouter que le groupe ou l’orchestre grâce à deux pistes supplémentaires séparées.

Généralités - 4,0 / 5

Packaging impeccable : fourreau noir et très sobre contenant les deux boitiers maxi-jewel. La coupure entre les deux DVD est toutefois naturelle, puisque lors du concert, il y eu vraiment une pause à ce moment là. Les menus sont très graphiques, animés et sonorisés. L’interface est simple mais un peu longue à la détente. Le seul point noir vient du blocage du changement de piste sonore à la volée. En effet, pour la première fois dans un concert DVD, la possibilité est offerte d’isoler les deux « protagonistes » principaux, à savoir le groupe Metallica ou l’orchestre symphonique de San Francisco. Et bien la tâche ne sera pas facile ! Car il est impossible de profiter pleinement de cette bonne idée. Dommage … Pour se rattraper, on peut noter que si l’on retourne au menu en cours de route pour changer choisir une de ces fameuses pistes, le retour au concert se fera là où vous vous étiez arrêté. Comme souvent chez Warner Vision, le sous-titrage (anglais et anglais pour sourds et malentendants) est proposé pour les chansons et les interventions des protagonistes.

Bonus - 5,0 / 5

Voilà un DVD musical qui a décidément bénéficié de toutes les attentions. Vous y trouverez 2 versions inédites du morceau lui-même inédit jusqu’à ce concert « No Leaf Clover ». La première est une version « Michael Kamen » tandis que l’autre est une version proche de celle du concert, si ce n’est qu’elle est accompagnée d’images des coulisses. Pour les possesseurs de PC uniquement (espérons que les fans de Metallica n’ai pas de Macintosh), un mini site internet est présent sur les deux DVD. Ce site vous permet de consulter la discographie du groupe (avec liste des morceaux de chaque album) et vous permet également par des liens externes au DVD d’atteindre directement certaines parties du site dédié au groupe. Mais le régal, c’est le documentaire de 41 minutes en stéréo et sous-titré en 6 langues (dont le français bien sur) ! Il nous présente en 4 jours, la mise en place de ce concert hors du commun; depuis la proposition de Michael Kamen à Metallica (il est arrivé avec des mini-discs sur lesquels il avait déjà fait enregistrer ses parties symphoniques écrites d’après certains titres du groupe), jusqu’au fameux soirs en passant par les répétitions qui ont également permis aux deux parties de se rencontrer et de mieux se connaître.

Image - 5,0 / 5

Claire comme le cristal ! Très bon encodage, pas de défauts visibles. Ne vous étonnez pas des bitrates un peu fantaisistes que nous vous présentons, car le logiciel que nous utilisons a du mal à faire le tri quand une partie est multi angle. Ce qui explique les pics à plus de 10 sur les graphiques et les bitrates moyens qui dépassent également le chiffre 10 (10,71 et 11,68). Mais parlons justement de ce multi angle. C’est encore timide, mais tout comme sur Cunning Stunts (le précédent DVD de Metallica), 4 morceaux vous offrent la possibilité de visionner soit le montage du réalisateur, soit la vision d’une des 4 caméras visant en permanence l’un des membres du groupe. 5 angles donc, qui vous permettent de jouer les apprentis monteurs et que vous pouvez également choisir depuis des pages spécifiques dans le menu des bonus.

Son - 5,0 / 5

La note maximale là aussi, car les efforts n’ont pas manqué pour amplifier le plaisir. Passons tout de suite sur la piste DD stéréo qui n’offre que peu d’intérêt et attardons nous sur l’excellent mixage DD 5.1. L’ambiance est parfaite, les instruments et la voix du chanteur ont tous leur place. C’est équilibré au millimètre près ! Je me permet de vous conseiller quelques morceaux de bravoure : le morceau « Fuel » (N°6 du disque 1) avec sa guitare qui vous tourne autour de la tête; « For Whom the Bell Tolls » (N°3 du disque 2) avec une réverbération très réussie sur lavoix du chanteur et « One » (N° 8 du disque 2) pour son intro fabuleuse qui vous plonge tout entier dans la salle de concert. Cerise sur le gâteau, les deux pistes stéréo supplémentaires. Les performances de Metallica et de l’orchestre symphonique ont pu être séparées à l’enregistrement et le DVD permet d’apprécier chacune d’elles de façon totalement inédite. Il ne manquerais plus que l’on puisse éliminer les applaudissements et autres hurlements de fans en délire … mais n’est-ce pas là ce qui fait le charme des concerts ?

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony 16/9 70 cm
  • Pioneer 626
  • Yamaha RX-V393RDS
  • kit enceintes & caisson Yamaha NSP-300
Note du disque
Avis

Moyenne

5,0
5
1
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Alex
Le 3 février 2005
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus