Peaky Blinders - Saison 3 : le test complet du Blu-ray

Peaky Blinders

2016. Réalisé par Tim Mielants
Avec Cillian Murphy, Paul Anderson et Joe Cole

Édité par ARTE ÉDITIONS

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 30/06/2017
Critique

Peaky Blinders - Saison 3

Tommy, désormais à la tête d’un empire florissant, se marie en grande pompe avec Grace Burgess. Approché le jour même de son mariage par une organisation secrète, le chef du clan Shelby va se retrouver au centre d’un trafic international qui pourrait changer le cours de l’histoire…

Peaky Blinders a été créée et écrite par Steven Knight. Elle lui a été inspirée par une histoire de famille : les oncles de son père étaient eux-mêmes des Peaky Blinders, des gangsters bien réels, originaires de Birmingham, ainsi surnommés pour les lames de rasoir cousues dans la visière de leur casquette, devenue un arme redoutable. Très actif, Steven Knight est aussi le cocréateur et coscénariste de la série Taboo.

Cette nouvelle saison, aussi bien construite que les deux précédentes, oppose le clan Shelby à des émigrés russes chassés par la révolution, mais farouchement déterminés à soutenir les « blancs » contre les « rouges ». Un odieux curé, capable des pires forfaits, est de la partie.

Peaky Blinders réussit à maintenir le suspense et un rythme soutenu par des scènes d’action où la violence s’invite, mais moins crûment que dans les deux premières saisons : à l’épisode 2, par exemple, on assiste de la rue à la mise à sac du pub d’une bande rivale, dont on ne devine la violence qu’en voyant Arthur, le frère et homme de main de Tommy, sortir sous la pluie pour laver le sang sur ses mains.

Peaky Blinders - Saison 3

Un des points forts de la série, avoir su donner une réelle épaisseur aux personnages principaux, se vérifie particulièrement pour Tommy, confronté à des situations particulièrement dramatiques et habité par ses nouvelles responsabilités familiales.

Comme la plupart des séries britanniques, Peaky Blinders soigne la qualité de la reconstitution d’une époque, ici le début du XXe siècle. La caméra filme notamment à plusieurs reprises une rue boueuse entourée de maisons basses de l’est de Londres, dominée par des cheminées d’usine crachant une fumée noire, là où le clan Shelby a installé son QG.

Cette saison 3 insiste sur le contraste entre les manières des gangsters et celles de la haute société à laquelle ils commencent à se frotter. Les différences ne tiennent pas qu’au langage : la série observe aussi, particulièrement pour les hommes, les vêtements, la coiffure, la façon de marcher…

Une solide distribution fait le reste. Cillian Murphy, salué par le FIPA d’or du meilleur acteur de série à Biarritz en 2014, confirme son talent. Il est solidement secondé par Paul Anderson dans le rôle d’Arthur, par Helen McCrory dans celui de la tante Polly, et l’on retrouve avec plaisir Tom Hardy dans la peau d’Alfie Solomons, le gangster juif. On n’oubliera pas, non plus, l’intrusion dans la saison 3 du personnage le plus détestable de la série, le révérend John Hughes, interprété par Paddy Considine, vu récemment dans le Macbeth de Justin Kurzel.

Peaky Blinders, une des meilleures séries actuelles, ne donne aucun signe avant-coureur d’un tarissement de l’inspiration de son créateur et scénariste Steven Knight. Elle doit se poursuivre pendant au moins deux autres saisons.

Peaky Blinders - Saison 3

Technique - 7 / 10

La saison 3 de Peaky Blinders (6 x 57 minutes) tient sur deux Blu-ray, 1 BD-50 et 1 BD-25 (3 disques pour l’édition DVD) logés dans le traditionnel boîtier bleu, glissé dans un étui. Le menu animé et musical propose le choix entre version originale, avec sous-titres optionnels, ou doublage en français, les deux au format DTS-HD Master Audio stéréo.

Sous-titres pour malentendants.

En supplément, making of saison 3 (15’), sans grand intérêt, dans lequel Steven Knight, créateur et scénariste, nous rappelle (il nous avait déjà dit pour la saison 2) que la série lui a été inspirée par des histoires de famille : les oncles de son père étaient des Peaky Blinders. Mais on n’en saura pas plus. La fortune amassée par les Shelby leur a permis d’acquérir une luxueuse demeure et de se mêler occasionnellement à l’establishment, ce qui a eu un impact visible sur les décors et les costumes, principalement pour la cérémonie de mariage du premier épisode.

L’image (1.78:1, 1080i, AVC) reste digne des éloges formulés lors du test de la saison 2 : elle est magnifique, dans une palette de couleurs où domine le bistre, et sous un éclairage qui lui donne, dans toutes les scènes d’intérieur, un aspect nimbé. Les contrastes, volontairement adoucis, assurent une parfaite lisibilité de l’image dans toutes les conditions d’éclairage.

Pour le son, DTS-HD Master Audio stéréo pour la VO et la VF, on peut, comme à l’habitude, regretter la réticence de la BBC à se convertir, une fois pour toutes, au multicanal qu’imposaient pourtant les nombreuses scènes d’action. Ceci dit, la dynamique et l’ouverture du spectre sont remarquables dans les deux versions. Les dialogues du doublage manquent de naturel et font disparaître les accents, révélateurs des différences sociales.

Peaky Blinders - Saison 3

Crédits images : © Caryn Mandabach Productions Ltd & Tiger Aspect Productions Ltd 2016

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
7 / 10
Avis

Moyenne

5,0
5
1
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 1 juillet 2017
Peaky Blinders ne donne aucun signe avant-coureur d’un tarissement de l’inspiration de son créateur et scénariste Steven Knight. La qualité de son scénario, de sa distribution, de sa réalisation et de sa reconstitution de l’Angleterre d’entre les deux guerres en font l’une des meilleures séries actuelles.

Lire les avis »

Multimédia
Peaky Blinders - Saison 3
Teaser VF
Peaky Blinders - Saison 3
Bande-annonce VOST

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus