Don't Be Afraid of the Dark : le test complet du DVD

Édition Prestige

2010. Réalisé par Troy Nixey
Avec Guy Pearce, Katie Holmes et Bailee Madison

Édité par TF1 Vidéo

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 29/06/2012
Critique

L’idée trottait depuis une quinzaine d’années dans la tête de Guillermo del Toro de réécrire le scénario de Don’t Be Afraid of the Dark, un téléfilm réalisé en 1973 par John Newland avec la réputation d’avoir traumatisé à vie des milliers d’enfants, et d’en produire un remake.

On retrouve dans cette histoire d’une fillette libérant les créatures malfaisantes emprisonnées dans les sous-sols d’une vieille demeure le thème de l’enfant et des sortilèges que semble affectionner Guillermo del Toro après L’Échine du diable (El Espinazo del diablo) et le merveilleux Le Labyrinthe de Pan (El Laberinto del fauno), un des plus beaux films fantastiques de ces dernières années.

Si Don’t Be Afraid of the Dark est loin de dégager la même poésie, la mise en scène efficace de Troy Nixey (jeune réalisateur canadien qui signe là son premier long métrage) réussit, parfois avec quelques effets faciles, à faire monter l’angoisse, particulièrement quand les monstrueux homoncules sont seulement entendus ou si furtivement entraperçus qu’on peine à deviner leur apparence derrière les grilles d’aération ou sous le lit, là où se tapissent les peurs de l’enfance.

Un autre atout du film tient à la beauté de la photo et des éclairages, froids dans les quelques scènes tournées en extérieur à l’approche de l’hiver de Melbourne, chauds à l’intérieur du manoir gothique aux décors fantastiques, là où l’on doit s’attendre au pire.

Un bon conseil en passant : si, par extraordinaire, votre dentiste s’appelle Emerson Blackwood, ne retournez jamais chez lui !

Technique - 8,5 / 10

Boîtier classique, 12 chapitres, sous-titres français imposés sur la version originale et sous-titres pour malentendants sur le doublage français. Le format DTS 5.1 ne profite, malheureusement, qu’au doublage français. À noter le beau menu en camaïeu de rouges et un magnifique générique créé par l’équipe des effets spéciaux.

Le film sort simultanément sur Blu-ray, avec les mêmes suppléments. Seul le disque a été fourni pour le test. Le livret de 24 pages sur l’univers graphique du film inséré dans le boîtier doit justifier le label  » Édition Prestige « .

Une note au-dessus de la moyenne pour les suppléments. Le making of de 8’15” où Guillermo del Toro nous raconte la genèse du film est suivi d’un intéressant aperçu de 5’03” sur les effets spéciaux, plus précisément sur la confection des homoncules, leur  » habillage  » et leur insertion dans le décor, par la superposition d’images en plusieurs couches. Viennent ensuite des entretiens avec les acteurs (7’04”), aussi banals que ceux qu’on nous sert habituellement.

Le dessert, c’est le court métrage de Troy Nixey, Latchkey’s Lament : un vieil homme rentre chez lui, pose sa clef dans un vide-poche. À peine a-t-il le dos tourné que deux clefs entament une danse, puis s’aventurent dans la maison pour tomber entre les mains d’une inquiétante créature masquée, drapée d’un long manteau de cuir. Un petit film très original mêlant personnages réels et animation 3D.

La qualité de l’image apparaît dès la première séquence du prologue, filmée dans une pièce faiblement éclairée par deux vitraux. Dans des tonalités ambrées, les clairs obscurs donnent une impressionnante profondeur de champ.

Le son DD 5.1 HD de la version originale dispense un large spectre des aigus perçants aux basses puissantes. On est immergé dans la musique composée par le talentueux duo formé de Marco Beltrami et Buck Sanders. Les effets multicanaux sont spectaculaires à défaut d’être toujours cohérents. Le format DTS du doublage français accentue la dynamique, mais est affecté, comme bien souvent, par des voix trop en avant.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur InFocus IN76
  • Panasonic DMP-BD30
  • Denon AVR-3806
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918 (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080i - Diagonale image 270 cm
Note du disque
8,5 / 10
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
0
3
1
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 30 juin 2012
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia
Don't Be Afraid of the Dark
Bande-annonce VO

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus