Docteur Thorne : le test complet du DVD

Doctor Thorne

2016. Réalisé par Niall MacCormick
Avec Tom Hollander, Rebecca Front et Ian McShane

Édité par Koba Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 29/11/2017
Critique

Docteur Thorne

Barsetshire, au XIXème siècle. Mary, élevée par son oncle, le docteur Thorne, est amoureuse de Frank Gresham, étudiant à Cambridge. Frank, l’héritier d’un baronet, est confronté à l’opposition de la famille : Mary est une enfant « illégitime » et, de plus, elle n’a pas de biens. Pour sauver le clan de la ruine, Frank doit trouver une épouse fortunée…

Docteur Thorne, coproduite par ITV, est une création de Julian Fellowes, acteur et auteur du scénario de 24 films, téléfilms ou séries. Il a créé Downton Abbey dont il a écrit le scénario original, mais aussi celui de Gosford Park (Robert Altman, 2001) qui lui valut l’Oscar du meilleur scénario en 2002, celui de la minisérie Titanic, réalisée par Jon Jones en 2012…

Docteur Thorne est l’adaptation d’un ouvrage d’Anthony Trollope, écrivain majeur de l’époque victorienne avec Charles Dickens, auteur de près d’une cinquantaine de romans et d’au moins autant de nouvelles. Doctor Thorne, publié en 1858, est l’un des six titres d’une suite intitulée Chronicles of Barsetshire, le nom donné à un comté anglais imaginaire.

Docteur Thorne

Docteur Thorme, annonce les bouleversements de la société anglaise qui seront, cinquante ans plus tard, toujours au coeur de la saga Downton Abbey: l’ascension d’une classe moyenne à l’aube de l’ère industrielle et le déclin des grandes fortunes terriennes. La minisérie reflète clairement les nouveaux équilibres qui commencent à naître : la famille Gresham ne peut plus se contenter de vivre des seuls revenus du grand domaine, mais continue à considérer « un homme qui travaille » comme indigne d’épouser une de ses filles. Pourtant, parti de rien, Roger Scatcherd a réussi, à lui tout seul, à amasser une fortune qui lui permettrait de racheter le domaine de Gresham. Et des hommes du peuple commencent à prendre leur place dans la société, comme Mr. Moffat, candidat au Parlement. Les femmes, de leur côté, affirment leur autorité : c’est Lady Arabella Gresham qui porte la culotte dans le clan Gresham !

Docteur Thorne, une intéressante chronique sociale, se distingue aussi par la qualité des dialogues et de sa mise en scène, digne des meilleurs films ou séries britanniques. On ne peut rester insensible à la beauté des paysages et des décors, au soin apporté aux costumes et des accessoires, au nombre de personnages secondaires et de figurants impliqués dans l’aventure et à la qualité de la distribution des premiers rôles, dans laquelle apparaissent des acteurs chevronnés : dans le rôle-titre, Tom Hollander (BAFTA Award du meilleur second rôle pour The Night Manager et FIPA d’or pour l’excellente minisérie créée par Peter Moffat en 2003, Cambridge Spies, qui aurait mille fois mérité d’être distribuée en France), remarqué aussi dans Femmes & filles (Wives and Daughters, 1999)… On retrouve autour de lui Ian McShane (Deadwood, Coffret Ken Follett 5DVD - Les piliers de la terre + Un monde sans fin, Ray Donovan, American Gods…), Alison Brie (série Community, Mad Men…). Et l’on découvre, dans le rôle de Mary, Stefanie Martini qui fait là des débuts prometteurs.

Voilà donc, une excellente série britannique en costumes, une de plus, chaudement recommandée.

Docteur Thorne

Généralités - 3,5 / 5

Docteur Thorne (141 minutes) et ses suppléments (25 minutes) tiennent sur un DVD-9 logé dans un boîtier épais de 14 mm, coproduit par Koba Films et L’Atelier d’Images.

Le menu animé et musical propose la version originale, avec sous-titres optionnels, et un doublage en français, les deux au format audio Dolby Digital 2.0 stéréo.

Bonus - 3,0 / 5

En complément, Les coulisses du tournage (10’). Très promotionnel, ce court documentaire nous parle surtout des lieux de tournage, aux quatre coins de l’Angleterre : Lacock, un pittoresque village à 20 km de Bath, West Wycombe Park dans le Buckinghamshire, Tyntesfield House dans le Somerset, Castle Combe dans le Wiltshire… Des scènes de tournage donnent un aperçu des moyens mis en oeuvre, rails de travellings, dollies, steadycams…

Entretien avec Julian Fellowes (5’). Il souligne la modernité d’Anthony Trollope, comparé à Charles Dickens, le regard ambivalent qu’il porte sur la société victorienne, la complexité du personnage de Thorne, rapproche la série de Downton Abbey

Docteur Thorne, un héros discret (5’). Julian Fellowes et les producteurs évoquent le sens de l’éthique du personnage, son souci de prendre chaque décision en tenant compte de l’intérêt des autres.

Enfin, La romance entre Mary et Frank (5’), tiraillés par leur amour et les convenances sociales.

Image - 5,0 / 5

L’image (1.78:1) lumineuse, bien contrastée, précise mais d’une texture fine, déploie une délicate palette de couleurs naturelles. Magnifique !

Son - 4,5 / 5

La version originale Dolby Digital 2.0 stéréo (on aurait apprécié le 5.1) restitue avec clarté les dialogues et avec finesse le délicat accompagnement musical de Ilan Eshkeri. Ce constat vaut pour le doublage, parfois un peu compassé.

Docteur Thorne

Crédits images : © Hat Trick Productions

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis
Multimédia
Docteur Thorne
Bande-annonce VOST

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus