Chercher le garçon (2012) : le test complet du DVD

Réalisé par Dorothée Sebbagh
Avec Sophie Cattani, Moussa Maaskri et Gérard Dubouche

Édité par Shellac Sud

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 17/01/2013
Critique

Un soir de réveillon en compagnie d’une bouteille de champagne, Émilie, 35 ans, s’inscrit sur Meet Me, célèbre site de rencontres sur Internet, avec une bonne résolution pour la nouvelle année : trouver l’amour. Il y a beaucoup d’hommes sur « Meet Me » : des cyniques, des comiques, quelques loustiques et même de grands romantiques. Émilie est loin d’imaginer ce qui l’attend In Real Life… dans la vraie vie.

Après ses études à la Femis, Dorothée Sebbagh réalise plusieurs courts-métrages, dont le formidable Ni vue ni connue (2002) avec Valérie Donzelli, avec qui elle co-écrit La Reine des pommes en 2009. Son premier long métrage, Chercher le garçon, s’inscrit d’ailleurs dans la droite lignée du film de Valérie Donzelli avec une liberté de ton, une économie de moyens, un humour décalé et des répliques qui font mouche. Entièrement tourné en décors naturels sur la côte marseillaise et les îles du Frioul, Chercher le garçon est une formidable comédie-romantique dans l’air du temps prenant pour cible les rencontres sur internet (le film devait s’intituler Meet Me in Real Life ou L’Amour électronique).

L’épatante Sophie Cattani (Tomboy, Je suis heureux que ma mère soit vivante) porte ce petit bijou avec un naturel confondant, et même si l’aspect improvisé des rencontres reste palpable, cela ne nuit jamais à la spontanéité de cette histoire filmée quasiment sur un mode documentaire. Pour son premier long métrage, Dorothée Sebbagh signe un piquant et charmant portrait d’une femme (qui se découvre en même temps qu’elle rencontre ses prétendants) à travers des rendez-vous caustiques avec des hommes aux fantasmes et personnalités divers et variés. Un concentré d’1h10 de bonheur.

Généralités - 4,0 / 5

Un très beau slim digipack reprenant le visuel de l’affiche du film renferme un livret (comprenant un entretien avec la réalisatrice) et le DVD. Le menu principal est animé et musical, reprenant l’excellente animation des génériques du film.

Bonus - 3,5 / 5

Nous commençons par un un excellent court-métrage (24’) écrit et réalisé par Dorothée Sebbagh en 2002, intitulé Ni vue ni connue, interprété par la géniale Valérie Donzelli. Lille, à la veille de Noël, Alice vole dans les grands magasins. Avec brio, avec élégance, avec talent même… Personne ne pourrait la soupçonner. Surtout pas Pascal qui travaille à la sécurité du magasin où elle vient d’agir sans complexe. Vigile abusé mais non moins séduisant, il voudrait tellement lui offrir un verre et faire sa connaissance. Prise au vertige de l’imposture, Alice se laisse raccompagner…

S’ensuit un commentaire audio spontané et complice de la réalisatrice Dorothée Sebbagh et de la comédienne Sophie Cattani. Les deux intervenantes attaquent bille en tête le commentaire, sans se présenter et enchainent les anecdotes liées au tournage sur un rythme soutenu.

L’interactivité se clôt sur la bande-annonce, trois excellents teasers (non présents dans le film) et les credits.

Image - 3,5 / 5

Tourné avec peu de moyens grâce à un appareil photo numérique, Chercher le garçon bénéficie d’un transfert correct, qui ne fait certes pas d’étincelles mais qui restitue les partis-pris esthétiques originaux sans tenter un lissage inutile. La clarté est appréciable sur les séquences tournées dans les magnifiques environs de Marseille, les plans fixes sont mieux définis et le léger grain respecté. En revanche, si la colorimétrie est vive et chaleureuse, les contrastes manquent parfois de fermeté, les détails manquent à l’appel et les prises de vue réalisées dans un environnement sombre apparaissent plus spongieuses. Notons également quelques flous sporadiques, mais rien de bien alarmant.

Son - 3,0 / 5

Malgré la présence d’une piste Dolby Digital 5.1, le mixage demeure uniquement axé sur les enceintes frontales. La musique n’est jamais spatialisée et aucun effet ne se fait entendre sur les arrière. Heureusement, les voix des comédiens demeurent précises, la balance droite-gauche est très appréciable, mais le caisson de basses reste au point mort. En même temps, ce n’est pas non plus avec avec un film de cet acabit que nous aurions testé le Home Cinema… Les sous-titres anglais sont également disponibles.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony LCD Bravia KDL-32W5710
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Pioneer VSX-520
  • Kit enceintes/caisson Mosscade (configuration 5.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 81 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Sabrina Piazzi
Le 21 janvier 2013
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia
Chercher le garçon
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus