La Vérité sur Bébé Donge (1952) : le test complet du Blu-ray

Réalisé par Henri Decoin
Avec Danielle Darrieux, Jean Gabin et Jacques Castelot

Édité par Gaumont

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 05/06/2018
Critique

La Vérité sur Bébé Donge

La Vérité sur Bébé Donge (France 1952) de Henri Decoin est un classique du film noir français, genre bien illustré à plusieurs reprises par Decoin. Il est rare, en France, qu’un film noir s’ouvre sur une citation d’un philosophe : celle de Vladimir Jankélévitch est bien trouvée et prépare bien, en épigraphe, le spectateur.

Il s’agit cependant ici d’un film noir doublé d’un drame psychologique : l’alliage est typiquement français mais il est réussi en raison du personnage inédit de femme fatale joué par Danielle Darrieux, une des plus belles actrices françaises du siècle dernier, actrice dont la période 1950-1960 m’a toujours semblé être la plus belle donc la plus riche. Concernant Jean Gabin, on se souvient des reproches ignobles qu’adressaient Raymond Borde et Etienne Chaumeton (*) à sa filmographie d’après-guerre 1945-1955 : ils étaient ignobles parce que parfaitement injustifiés. La preuve par ce rôle de Donge qui fait retrouver à Gabin l’essence même des personnages romantiques qu’il interprétait avant-guerre. Ce personnage de 1952 les surclasse même d’un cran dans la mesure où, sachant qu’il est empoisonné par son épouse, il ne cesse pas pour autant de l’aimer. Le thème est surréaliste (l’amour fou) et frôle le fantastique bien que Simenon et son atmosphère réaliste ne s’y prêtent pourtant pas. Il est nourri d’un érotisme assez direct et franc, plastiquement très concerté jusque dans les moindres détails : les conquêtes de Donge, outre celle jouée par Danielle Darrieux, valent les plans qui leur sont consacrées.

Henri Decoin casse à plusieurs reprises ce réalisme contraignant (et parfois dépassé à cause de dialogues qui oscillent entre le brillant et le vulgaire) par une syntaxe cinématographique inspirée, notamment les fondus et les débuts de séquences en flou exprimant la vision subjective de Donge sur son lit d’hôpital, sans oublier le magnifique plan final de la voiture disparaissant dans la nuit la plus noire. Casting « qualité française » années 50 en prime et direction photo et artistique de premier ordre.

(*) R. Borde & E. Chaumeton, Panorama du film noir américain, édition de Minuit, Paris 1978 (avec une postface actualisée et un chapitre sur le film noir français jusqu’en 1955).

La Vérité sur Bébé Donge

Généralités - 3,0 / 5

Edition Gaumont, collection Gaumont Découverte Blu-ray, 1 BRD région ABC ou multirégions encodé en 1080p, édité le 28 février 2018. Image N&B restaurée 2K au format original respecté 1.37 compatible 16/9. Son DTS HD Master audio 2.0. : VO française + audiodescription + STF sourds et malentendants + STA. Durée du film : 1H 56 min. Suppléments : documentaire (52 min.), film-annonce, module de restauration.

Bonus - 4,0 / 5

Le supplément principal est le documentaire Retour sur l’affaire Donge (durée 52 min.) de R.-J. Charna avec Dider Decoin, fils du réalisateur Henri Decoin et romancier, Claude Gauteur, historien du cinéma, ici en tant qu’auteur d’un livre sur Simenon et le cinéma, Clara Laurent auteur d’un livre sur l’actrice Danielle Darrieux une femme moderne, Jean-Jacques Jelot-Blanc auteur d’un livre sur Jean Gabin inconnu. Didier Decoin assista au tournage du film au studio de la Victorine à Nice : c’est un témoin de première main. Les trois autres éclairent les aspects historiques et esthétiques du film sous l’angle de leurs sujets de livres respectif. On apprend par exemple que Danielle Darrieux rêvait d’interpréter Thérèse Desqueyroux, l’héroïne empoisonneuse du roman homonyme de François Mauriac, afin de redonner un poids dramaturgique inédit à sa carrière. Le reste, tout aussi intéressant, à découvrir par vous-même.

La bande-annonce originale (VO française, au format 1.37 N&B, en bon état chimique) et un petit module de restauration (avant / après) complètent l’ensemble. Le livret catalogue de la collection Gaumont Découverte Blu-ray, 20 pages environ, permet de constater que Gaumont restaure progressivement en haute définition son fonds de catalogue : petit à petit la collection Gaumont Découverte DVD voit certains de ses titres arriver dans Gaumont Découverte Blu-ray, ce qui est très bien.

Il faudrait améliorer ce catalogue en indiquant systématiquement la nationalité des (co)-productions et l’année de production entre parenthèses, après le titre du film, avant le nom de son réalisateur.

Conclusion : très bien mais j’aurais aimé avoir aussi une galerie affiches et photos d’exploitation.

La Vérité sur Bébé Donge

Image - 5,0 / 5

Restauration 2K par les laboratoires Éclair, à la norme Full HD 1080p au format original 1.37 N&B compatible 16/9. Copie chimique remarquablement restaurée. Un peu de bruit vidéo vers la 53ème minute sur un veston de Jean Gabin mais tout le reste est parfait : pour un titre durant 1H 56 min., la performance est remarquable. Les niveaux de gris entre le blanc pur et le noir pur sont admirablement étalonnés et restitués. Grain bien conservé et bien dosé. C’est dorénavant l’édition de référence Full HD de ce titre au niveau mondial. Direction photo signée Léonce-Henri Burel qui avait débuté en 1916 et signa, durant les années 1950 et 1960, la photo de certains titres célèbres mis en scène par Robert Bresson ou Julien Duvivier.

Son - 5,0 / 5

VO française en DTS Master 2.0 mono + audiodescription + STF pour sourd et malentendants + STA pour les anglophones : offre nécessaire et plus que suffisante pour le cinéphile francophone. Piste originale française parfaitement restaurée.

La Vérité sur Bébé Donge

Crédits images : © Gaumont

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Panasonic FullHD
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Sony
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus