American Graffiti : le test complet du DVD

1973. Réalisé par George Lucas
Avec Richard Dreyfuss, Ron Howard et Paul Le Mat

Édité par Universal Pictures France

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 19/06/2001
Critique

Pour son deuxième film, Lucas suit à la trace quatre amis, au cours d’une nuit où leur vie va basculer. Pas de drame au programme, mais une étude de mœurs au sein de l’Amérique de 1962, où les voitures carénées et chromées étaient des pièges à filles.

Ils se demandent s’ils doivent changer de mode de vie ; partir, pourquoi pas… La décision qu’ils prendront au petit matin va sceller le sort de chacun.

Attention ! Avec ce film, vous avez dans les mains le faire- part de naissance du nouvel Hollywood.

A l’époque, les Majors étaient en déclin, et les nouveaux venus rêvaient de faire renaître Hollywood de ses cendres. Spielberg, Lucas, Scorsese, De Palma, Coppola se connaissaient bien et passaient leurs week-ends ensemble dans une maison au bord de la mer. Tous barbus, on les a nommés « les jeunes loups ». Ils se donnaient des conseils et le succès de l’un était le stimulus nécessaire pour que les autres fassent mieux à leur tour.

Ecrit et réalisé par George Lucas et produit par Francis Ford Coppola, le succès d‘« American Graffiti » ouvre une voie royale dans laquelle vont s’engouffrer les jeunes loups d’Hollywood. Le film donne la vedette à Richard Dreyfuss (Les Dents de la mer, Rencontres du troisième type) et à Ron Howard - devenu réalisateur à succès par la suite (« Willow », Apollo 13) - et débusque, dans un second rôle, Harrison Ford, élu depuis star du siècle.

Généralités - 2,5 / 5

La sérigraphie est ce qu’il y a de plus réussi dans cette édition ; vient ensuite la jaquette, avec son affiche aux traits caricaturaux (ce qui étonne, pour un film pensé comme un documentaire), et cette couleur vert pistache, écoeurante. A l’intérieur, un livret récapitule les chapitres et notes de production, à 80% issus du making of.

Le menu est le moins réussi : fixe et muet, il reprend la navigation et les logos-boutons des premiers DVD Universal, sur fond de photos tirées du film. On aurait aimé un design propre au film, pour lui attribuer l’estampille Collector. Mais ce qui est le plus énervant, c’est qu’il est uniquement en anglais !

Bonus - 3,0 / 5

Disons-le tout de suite, ce qui sauve cette édition collector c’est le fabuleux making of, VOSTF, de près d’une heure et vingt minutes, concocté par Laurent Bouzereau, très riche en anecdotes et qui cerne bien les motivations de Lucas. Exemplaire !

La bande-annonce, elle aussi sous-titrée, montre que Universal a essayé de vendre le film comme un film d’action. Le reste, filmographies, notes de production sont en anglais : un peu trop agaçant pour les non anglophiles.

Enfin, pour les possesseurs d’un lecteur DVD-Rom, un lien Internet avec le site de Universal.

Image - 4,5 / 5

Le rendu visuel de cette symphonie de chromes est presque parfait : des couleurs vives parfaitement restituées. Tout le film est tourné de nuit, et pourtant pas de problèmes de compression. On notera toutefois des taches blanches sur la pellicule lors de la scène où Curt rencontre les Pharaons.

Du grain, mais il est dû au type de pellicule utilisée : un 16 mm anamorphosé pour le cinémascope, ce qui lui donne cette granulation (le directeur de la photo l’appelle le « Cinemascope du pauvre »), effet voulu par George Lucas pour l’aspect reportage du film.

Son - 4,0 / 5

La VO est la seule qui vaille vraiment le coup : un surround ample, qui nous gratifie de quelques beaux effets avant- arrière, les voix sont en retrait, mais participent à l’aspect documentaire voulu par George Lucas.

Vient ensuite la VF, qui est la meilleure des versions mono, car elle a su conserver une grande partie de la richesse de la bande-son, la mise en avant des dialogues (clair) tranche avec l’esprit du film.

Les versions italienne et allemande favorisent les dialogues au détriment des sons d’ambiance ; la version espagnole est pauvre et étouffée.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Samsung 16/9 70 cm
  • Sharp DV-560S
  • Pioneer 609 RDS
  • Pack JBL SCS 75
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
3
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Pascal
Le 11 juin 2005
Pas de commentaire.
Avatar
seb
Le 17 août 2004
Personellement, je fus subjugué par les voitures utilisées dans ce film... la preuve : http://imcdb.jexiste.fr/DetailFilm/American-graffiti

Une partie du budget a ete volatilisée dans la location de ces voitures hors de prix :)
Avatar
anne kenedi
Le 27 décembre 2002
Nostalgie...

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus