Planète rouge : le test complet du DVD

Red Planet

2000. Réalisé par Antony Hoffman
Avec Val Kilmer, Carrie-Anne Moss et Tom Sizemore

Édité par Warner Bros.

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 04/07/2001
Critique

En 2050, la Terre est asphyxiée par la pollution. Les scientifiques décident alors de terraformer Mars, histoire de polluer ailleurs. Mais la transformation se déroule mal et la Terre décide d’envoyer une équipe pour tenter de trouver la solution à ce problème.

Bien sûr, l’expédition est un fiasco, et voilà le staff technique échoué sur la planète rouge, tandis qu’à bord du « Mars One », le comandant Kate Bowman lutte désespérément pour les récupérer.

Voilà un film qui se réclame de la réalité scientifique. Et avouons le, l’idée d’envoyer cinq types sur cette planète, harnachés comme des centurions et coiffés de casques de pompier, est la plus crédible qu’il soit. On retrouve Carrie- Anne Moss (la catwoman de Matrix et nouvelle égérie de la Science-Fiction) en Kate Bowman (comme le David Bowman de 2001 : l’odyssée de l’espace), le commandant sexy du vaisseau, peu avare en savonnage sous la douche. Elle joue de sa plastique et c’est tant mieux, parce que son jeu d’acteur est restreint, mais aucune combinaison spatiale n’a jamais été aussi bien portée. Toutes les scènes la concernant louchent du côté de « 2001 » ou d‘« Alien ». Même si dans l’ensemble le réalisateur s’en sort honorablement, il a du mal à éclipser ses deux glorieux modèles.

Mars a aussi son canon, ce n’est pas Val Kilmer, mais AMEE, un petit robot conçu par l’armée et utilisé sur le sol martien comme GPS. Mais voilà que le gentil robot se détraque et se transforme en commando tueur, adepte du kung-fu (véridique) et contorsionniste à faire pâlir le cirque de Pékin. Incroyables effets numériques, intégrés à la perfection, AMEE nous gratifie de scènes très riches tant au niveau de l’image que sur le plan sonore, mais au comique involontaire.

Quant à Mars, ce n’est guère plus convaincant, il manque à la restitution de la planète un côté gigantesque caractéristique. Quand on sait qu’on y trouve des volcans plus grands que la France, que penser des trois malheureuses collines qui font office de décor. Représenter Mars à l’aune des paysages terrestres, voilà un défaut que « Planète rouge » partage avec son rival, Mission to Mars. Un bon point tout de même, la scène de la tempête de glace est précédée d’un tonnerre martien incroyablement déboussolant ; ici seulement le film touche au but : ce n’est pas une tempête comme on en trouve sur Terre.

L’un dans l’autre (et ceci même si vous êtes un anticommuniste primaire), « Planète rouge » est un agréable film d’aventures, faute d’être un film de science-fiction totalement convaincant. Il remplira aisément sa mission : distraire.

Généralités - 3,0 / 5

On retrouve le boîtier cartonné typique Warner : une maquette aux tons rouges, avec la reproduction de l’affiche. Le menu fixe mais sonorisé est aussi saturé de rouge mais ça passe moins bien à l’écran.

Bonus - 1,0 / 5

Voilà un DVD qui nous gratifie de quatorzes minutes de scènes coupées, et c’est tout : moins que le minimum.

Pas de bande-annonce, de filmographies ou de notes de production. Le vide intersidéral, quoi.

Image - 5,0 / 5

Que dire sinon que le piqué de l’image et la compression confinent avec la perfection. Un rendu de couleur sans la moindre saturation, des détails hallucinants. Trop parfaites même : la scène (impressionnante) du feu en apesanteur, laisse apparaître les trucages numériques, par excès de définition ; cela gâche un peu le plaisir du visionnage.

Son - 4,0 / 5

Gros regret, la note est ici plombée par la paresse des surrounds. Quelques effets renversants (vous n’avez jamais entendu un orage martien, le top son du film) mais ponctuels, pas assez nombreux pour lui attribué le titre de bande-son de demo.

Ce sont plutôt les enceintes avant qui assurent le spectacle, et des basses « pêchus » qui réveillerons vos voisins.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Samsung 16/9 70 cm
  • Sharp DV-560S
  • Pioneer 609 RDS
  • Pack JBL SCS 75
Note du disque
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
0
3
2
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Sabrina Piazzi
Le 29 mai 2013
Pas de commentaire.
Avatar
fred
Le 7 septembre 2003
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus