Eric Rohmer : L'intégrale : le test complet du Blu-ray

Coffret édition limitée numérotée - Blu-ray + DVD

Réalisé par Eric Rohmer
Avec Fabrice Luchini, Françoise Fabian et Béatrice Romand

Édité par Potemkine Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 17/12/2013
Critique

Eric Rohmer : L’intégrale est un impressionnant coffret, édité par Potemkine et Agnès b., qui contient presque tout ce qu’a filmé Éric Rohmer. Il n’y manque que quelques documentaires pour la télévision scolaire et bien peu d’autres choses. Un bel hommage à l’un des plus attachants cinéastes français qui a attendu d’avoir 40 ans pour réaliser son premier long métrage, Le Signe du lion, après une longue réflexion sur l’univers du cinéma, notamment comme rédacteur en chef des Cahiers du cinéma de 1957 à 1963.

Suivra une vingtaine de films, occasions saisies par Éric Rohmer pour une observation sensible et bienveillante de personnages délicats, souvent des femmes, souvent très jeunes, de leurs jeux amoureux, de leurs provocations et de leurs hésitations, de leur quête d’un bonheur simple.

Ces films peuvent être regroupés par thèmes dans différentes collections. Dans Les Contes Moraux, tournés avec une caméra Beaulieu 16 mm, un homme cherche une femme. Suivront les Comédies et Proverbes, puis les Contes des Quatre Saisons, unis par la thématique de l’amour et du hasard.

D’autres peuvent être des illustrations historiques, soit du Moyen Âge avec Perceval le Gallois, dans un décor stylisé qui rappelle les enluminures des livres d’heures, soit de la révolution de 1789 avec L’Anglaise et le duc. D’autres encore peuvent illustrer des oeuvres littéraires, le roman d’Honoré d’Urfé avec Les Amours d’Astrées et de Céladon, la pièce de Heinrich von Kleist avec La Marquise d’O…, tournée dans la langue de Goethe. Jamais loin, familières de l’univers de Rohmer, les rues de Paris, amoureusement mises en valeur.

Ce coffret est un magnifique cadeau fait aux cinéphiles : trois bons kilos qui ont quand même leur prix ! Un beau cadeau à faire aussi à celles et ceux qui auraient encore à découvrir Éric Rohmer, ses tendres histoires aux dialogues en beau français qui sonnent comme une musique.

Généralités - 5,0 / 5

Le coffret Eric Rohmer : L’intégrale de 27 minces digipacks (merci pour la sauvegarde de l’espace sur des étagères encombrées !) contient 25 films, tous sur DVD, dont 22 sont aussi disponibles sur Blu-ray. Sur la couverture de chaque digipack, un dessin épuré original de Nine Antico dont on retrouve un détail sérigraphié sur le DVD ; au verso de la couverture, l’affiche du film. Chaque film est disponible sur les deux supports, DVD et Blu-ray qui se glissent, parfois un peu laborieusement, dans un seul digipack.

Sur chaque menu, l’extrait d’une séquence du film sur fond monochrome (de la couleur que l’on retrouve sur le Blu-ray), rose pour Le Genou de Claire, bleu roi pour Ma nuit chez Maud Et des sous-titres anglais discrètement placés pour favoriser la diffusion à l’étranger.

Un livret d’une centaine de pages, abondamment illustré, s’ouvre sur Éric Rohmer ou le pari du cinéma, par Noël Herpe, suivi par Le Goût de la beauté, un extrait de l’article écrit par Rohmer dans les Cahiers du cinéma de juillet 1961, puis par un entretien d’octobre 2009 avec Philippe Fauvel et Noël Herpe. Ensuite, deux pages sont dédiées à chaque film, la page de droite à une courte analyse de chaque oeuvre, la page de gauche à des photos.

Pour finir, une « pochette surprise » contenant une affiche de film (52x36 mm) quelques photos et, clin d’oeil au rituel des entretiens avec Éric Rohmer, deux sachets de thé !

Bonus - 5,0 / 5

Plus de 35 heures de suppléments (!) dont le détail peut être trouvé dans le dossier de presse vidéo accessible sur le site Potemkine.fr.

Tout ce qu’il faut, et plus encore, pour découvrir la « méthode Rohmer » en visionnant les nombreux entretiens avec celles et ceux qui l’ont assisté dans la réalisation et avec les acteurs. La création d’un film par Rohmer commence par une lente élaboration de l’histoire du film à venir, jusqu’à ce que s’ébauche un scénario. Alors suivent les incontournables rencontres autour d’une tasse de thé avec les acteurs qu’il a besoin de mieux connaître et auxquels il se lie souvent d’amitié durable, comme en atteste En compagnie d’Éric Rohmer, le documentaire de Marie Rivière. Ensuite les répétitions se succèdent avant que les séquences du film ne puissent enfin commencer à être tournées, si possible en une seule prise pour ne pas compromettre la spontanéité du jeu.

On découvre également une mine d’intéressants documentaires réalisés par Rohmer, par exemple, sur les villes nouvelles, dont l’une, Cergy Pontoise, servit de décor à L’Ami de mon amie.

Sont aussi proposés les courts métrages de jeunesse, Bérénice (1954) et La Sonate à Kreutzer (1956), la captation de deux pièces de théâtre, Catherine de Heilbronn et Le Trio en mi bémol, des émissions de télé, etc.

Si la plupart des bonus sont répartis sur tous les disques en complément des longs métrages, deux DVD sont dédiés à des courts métrages de fiction, les cinq épisodes de la série Les Aventures de Rosette et, sur le disque intitulé L’Atelier d’Éric Rohmer, deux collections de tendres comédies, Le Modèle, six petits films sur les rapports entre artistes et modèles et, ensuite, la Collection anniversaire, quatre soirées d’anniversaire aux fins imprévues.

Image - 4,0 / 5

La remastérisation 2k opérée pour tous les films donne une image (codec AVC, 1080p) propre avec des couleurs fraîches et une bonne définition pour les plans serrés, très acceptable pour les plans larges. Le travail de restauration a préservé la texture originelle, au prix de quelques fourmillements occasionnels sur certains fonds de ciel.

La qualité de l’image des suppléments, non restaurée, est plus aléatoire, mais globalement très correcte. Il aurait été regrettable que quelques défauts techniques aient conduit l’éditeur à appauvrir le contenu du coffret.

Son - 4,0 / 5

La restauration des longs métrages a éliminé bruits parasites et souffle et ravivé une dynamique assez étonnante, y compris pour les films les plus anciens. Pour les autres documents, les marques du temps peuvent se faire entendre sans jamais pouvoir gâcher notre plaisir.

Crédits images : © Les Films du Losange

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus