Premier de cordée (1944) : le test complet du Blu-ray

Combo Collector Blu-ray + DVD

Réalisé par Louis Daquin
Avec Maurice Baquet, Jacques Dufilho et André Le Gall

Édité par Pathé

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 12/07/2018
Critique

Premier de cordée

Jean Servettaz, guide chevronné de Chamonix, pousse son fils Pierre à faire carrière dans l’hôtellerie pour reprendre un jour la direction de l’hôtel familial. Incapable de résister à l’appel de la montagne, Pierre est grièvement blessé à la tête pendant une course. Souffrant du vertige après une trépanation, il se résigne à diriger un hôtel parisien. Lors d’un congé à Chamonix, Aline, sa petite amie, le convainc d’essayer de vaincre son vertige pour ne pas laisser passer la chance de vivre sa passion.

Premier de cordée est l’adaptation du roman éponyme de Roger Frison-Roche, sorti quelques mois avant le tournage. Un roman aux allures de documentaire : l’écrivain, explorateur et alpiniste connaissait son sujet pour avoir été, en 1930, à 24 ans, le premier non-Chamoniard à être admis à la Compagnie des guides de Chamonix.

Premier de cordée, s’il n’est pas le meilleur film de Louis Daquin, mérite la considération des cinéphiles pour avoir relevé le défi d’un tournage sans trucages en haute montagne, à une altitude de 3 000 mètres et plus, à laquelle il a fallu hisser 20 tonnes de matériel et de nourriture et à laquelle ont dû travailler 70 personnes sans expérience de l’alpinisme, à l’exception des guides et des porteurs qui ont contribué à la logistique du projet.

Premier de cordée

Dans la distribution, Marcel Delaître (Les Croix de bois de Raymond Bernard, 1932, J’accuse d’Abel Gance, version 1938), Louis Seigner et Roger Blin, tout juste sortis d’un petit rôle dans Le Corbeau d’Henri-Georges Clouzot, Jacques Dufilho, dont le nom apparaît pour la première fois au générique d’un film, et Maurice Baquet, un homme polyvalent, violoncelliste, alpiniste et acteur présent dans une centaine de films, dont quatre avec Luis Mariano. Le rôle principal, celui de Pierre Servettaz, a été attribué à André Le Gall qui a remplacé au pied levé Roger Pigaut (le futur marquis d’Escrainville de la saga Angélique), victime d’un accident juste avant le début du tournage.

On oublie complètement les dialogues un peu convenus et une direction d’acteurs assez laxiste dans les scènes d’escalade de parois verticales, terrifiantes pour peu qu’on soit sensible au vertige, d’autant plus que la restauration de l’image accentue la profondeur de champ.

Premier de cordée est le film de Louis Daquin aujourd’hui disponible en vidéo avec Le Parfum de la dame en noir. Ses meilleures réalisations, Le Voyageur de la Toussaint (1943, d’après Simenon), Les Frères Bouquinquant (1948, d’après Roger Vailland), Le Point du jour (1949), Les Chardons du Baragan (Ciulinii Baraganului, 1957, présenté à Cannes pour la Palme d’or) sont toujours introuvables.

Premier de cordée

Généralités - 4,0 / 5

Premier de cordée (100 minutes) et ses suppléments (41 minutes) tiennent, dans cette édition combo, sur un Blu-ray BD-50 et un DVD-9 logés dans un digibook glissé dans un étui.

Le menu animé et musical propose le film au format audio DTS-HD Master Audio 1.0 (Dolby Digital 1.0 sur le DVD), avec sous-titres pour malentendants et sous-titres anglais.

Piste d’audiodescription, également au format DTS-HD Master Audio 1.0 (DD 1.0. sur le DVD).

Bonus - 4,0 / 5

L’ascension du Mont Blanc, court-métrage de 1907 (1.33:1, noir et blanc, 13’). Magnifiquement restauré en 4K, ce documentaire est un utile complément à Premier de cordée, en ce qu’il souligne son authenticité et révèle, non seulement le défi que constituait l’ascension du point culminant des Alpes, mais aussi les difficultés surmontées par un tournage sans trucages en haute montagne.

Autour d’un film de montagne (1944, 1.33:1, 21’). Malgré une restauration sommaire et un commentaire emphatique, ce précieux supplément de Premier de cordée permet de mesurer les efforts déployés pour la réalisation du film, à l’endroit même où se déroulait l’action du roman, d’apprécier les risques encourus pour les prises de vue par des équipes installées sur de minuscules plateformes accrochées au milieu d’un mur vertical de plus de 1 000 mètres.

Reportage : derrière l’écran (1’). Un teaser qui n’ajoute rien au précédent documentaire.

Essais des acteurs. (6’). Bouts d’essai de huit acteurs, parmi lesquels seul Yves Furet, de la Comédie Française, a été retenu.

Premier de cordée

Image - 4,0 / 5

L’image (1.37:1) : la restauration en 4K par L’Immagine Ritrovata l’a débarrassée de toutes les marques du temps et le bruit a été réduit en mordant parfois sur la ligne jaune du lissage excessif risquant d’altérer la texture argentique. Stable, avec des blancs lumineux, des noirs denses, bien contrastée, elle propose un fin dégradé de gris.

Son - 3,5 / 5

Le son DTS-HD Master Audio 1.0, restauré lui aussi, stable, a été assez soigneusement nettoyé de tout bruit parasite. Le souffle, généralement effacé, reste très présent au milieu de certains dialogues, sans toutefois gêner leur compréhension.

Des saturations gâchent un peu l’accompagnement original du compositeur classique Henri Sauguet, riche mais un tantinet pompeux.

Premier de cordée

Crédits images : D.R.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
0
3
1
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 14 juillet 2018
Si Premier de cordée n’est pas le meilleur film de Louis Daquin, son tournage sans trucages en haute montagne, à une altitude de 3 000 mètres et plus, reste, dans l’histoire du cinéma l’exemple d’un grand défi logistique.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus