Angel Terminators (1992) : le test complet du Blu-ray

Hong tian huang jia jiang

Édition Collector Blu-ray + DVD

Réalisé par Wai Lit
Avec Carrie Ng, Kara Wai et Dick Wei

Édité par Spectrum Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 16/11/2018
Critique

Angel Terminator

Un puissant trafiquant de drogues revient à Hong Kong après un exil thaïlandais de quelques années. Décidé à récupérer son ancien territoire, il va se retrouver confronté à l’implacable flic, Ida, prête à tout pour l’abattre.

Angel Terminators (Hong tian huang jia jiang) réalisé par Wai Lit en1992, s’inscrit dans le genre Girls with Guns ou Deadly China Girls, un courant populaire à Hong Kong à partir du milieu des années 80, dont un des piliers fut Le Sens du devoir 2 (Huang jia shi jie), réalisé par Corey Yuen en 1985.

La bible du genre Girls with Guns utilise les ingrédients du polar d’action de Hong Kong avec affrontements par arts martiaux, kickboxing, armes blanches ou armes à feu, grenades et cocktails Molotov, poursuites en voitures, crashes et explosions, tout le toutim… mais en confiant une grande partie des rôles de flics et mauvais garçons à des filles, nettement valorisées face aux protagonistes mâles, qu’ils soient membres des triades, sans foi ni loi et sadiques, ou du côté des forces de l’ordre, avec un respect des règles qui peut les pousser à la couardise.

Angel Terminators ne brille ni par la profondeur du scénario, ni par l’épaisseur qu’il donne aux personnages. Tout est dans l’action. Ça bouge beaucoup… et plutôt bien : les courses-poursuites, à pied ou en voiture bénéficient d’un montage nerveux. Mais le clou, ou plutôt les clous du spectacle sont les combats avec différentes disciplines d’arts martiaux, à mains nues ou avec bâtons ou dagues, soigneusement chorégraphiés.

Angel Terminators et Angel Terminators 2, à défaut d’être indispensables, sont deux témoins d’un genre de série B qui fut si populaire à Hong Kong que des centaines de films furent tournés avec de petits budgets, mais un grand engagement des jeunes (et jolies) actrices.

Angel Terminator

Généralités - 4,0 / 5

Angel Terminators (88 minutes) et ses suppléments (58 minutes) tiennent, dans cette édition combo, sur un Blu-ray BD-50 et un DVD-9 (les deux avec le même contenu) logés dans un boîtier glissé dans un fourreau.

Le menu semi-animé et musical propose le film dans sa version originale, au format audio DTS-HD Master Audio 2.0 mono avec sous-titres optionnels.

Bonus - 3,5 / 5

Ces suppléments sont communs aux deux éditions de Angel Terminators et Angel Terminators 2.

Présentation des films par Arnaud Lanuque (11’), auteur de Police vs. Syndicats du crime : Les polars et films de triades dans le cinéma de Hong Kong (Gope Éditions, 2017). Angel Terminators et Angel Terminators 2, sans liens l’un avec l’autre, appartenant au genre « Girls with Guns » en vogue à Hong Kong dans la deuxième partie des années 80, initié par Le Sens du devoir 2 (Huang jia shi jie, Corey Yuen, 1985). Angel Terminators, au scénario assez riche mêlant trafic de drogue et corruption, mobilise deux anciennes gloires du kung-fu, Sharon ‘Pan Pan’ Yeung et Kara Wai. Angel Terminators 2 sort au crépuscule du genre, avec deux de ses gloires, Moon Lee et la Japonaise Yukari Ôshima, dont le personnage est approfondi par le scénario. Les deux actrices sont servies par le talent de Tony Liu et le film est remarquable pour la qualité des combats, notamment de la course-poursuite dans un centre commercial.

Les Deadly China Girls (40’) par Julien Sévéon, journaliste spécialisé dans le cinéma asiatique. Pour renouveler le cinéma d’action de Hong Kong, les acteurs sont remplacés par des actrices entraînées, pour la plupart, à la pratique des arts martiaux. L’appellation Deadly China Girls a été inventée par Rick Baker, rédacteur en chef du magazine Eastern Heroes. Le titre qui lance le genre, Iron Angels (Tian shi xing dong, Teresa Woo, 1987), sera suivi de nombreux films sous le chapeau « Angel ». Julien Sévéon passe ensuite en revue les actrices, Michelle Yeoh, la plus connue, Sharon Yeung, Carrie Ng (Naked Killer, avec Michelle Yeoh), la Japonaise Michiko Nishiwaki, Moon Lee avec une formation de danseuse (Zu - Les guerriers de la montagne magique, Tsui Hark, 1983), Yukari Ôshima, actrice japonaise (Story of Ricky / Lik wong, Ngai Choi Lam 1991), Sibelle Hu, une actrice taiwanaise (The Holy Virgin vs. the Evil Dead / Moh sun gip, Lu Chun-Ku, 1991)…

Critique par Dirtty Tommy (7’). Il imagine que Quentin Tarantino a vu Angel Terminators et Angel Terminators 2 avant de tourner la saga Kill Bill, une autre histoire de fille qui n’a pas besoin des hommes pour se défendre…

Bande-annonce.

Angel Terminator

Image - 3,5 / 5

L’image (1.85:1, 1080i, AVC), stable, légèrement surexposée avec des contrastes assez faibles, affiche des couleurs légèrement délavées. La restauration a laissé subsister quelques taches blanches.

Son - 4,0 / 5

Le son DTS-HD Master Audio 2.0 mono profite d’une dynamique indispensable pour donner, sur les deux voies, un éclat suffisant au crépitement des armes et aux coups échangés entre les deux camps.

Crédits images : © Spectrum Films

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
0
3
1
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 16 novembre 2018
Ne vous fiez pas à leur joli minois : ces femmes flics sont particulièrement efficaces... et dangereuses. Spectrum Films, avec la sortie simultanée de Terminators 2, nous propose deux témoins du genre "Girls with Guns" qui fit un tabac à Hong Kong à partir du milieu des années 80.

Lire les avis »

Multimédia
Angel Terminators
Bande-annonce

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus